In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Évaluer et atténuer les risques sanitaires associés aux eaux usées dans les pays à faible revenu Une introduction Robert Bos, Richard Carr et Bernard Keraita1 RÉSUMÉ Dans les milieux urbains et les régions avoisinantes, la pollution des cours d’eau naturels est à la hausse. Par conséquent, l’irrigation avec des eaux usées est une réalité de plus en plus courante près de la plupart des villes des pays en développement . Pour des raisons de capacité technique ou économique, le traitement efficace ne sera probablement pas accessible avant des années; il faut donc que les directives internationales pour protéger les agriculteurs et les consommateurs soient pratiques et qu’elles offrent des options réalisables de gestion des risques. Ce chapitre sert d’introduction aux dangers microbiologiques. La meilleure façon de les aborder est d’utiliser une approche d’évaluation et de gestion des risques étape par étape, en commençant par le traitement des eaux usées si possible, avec l’appui de différentes barrières pour les pathogènes de la ferme à l’assiette. Une modification majeure aux plus récentes directives de l’OMS relatives à l’utilisation sans risque des eaux usées, des excrétas et des eaux grises en agriculture et en aquaculture (OMS, 2006) est le centre d’intérêt d’une approche holistique pour atteindre des cibles axées sur la santé, plutôt que de fixer des seuils de 1. Les opinions exprimées dans ce chapitre sont celles des auteurs uniquement et elles ne reflètent pas nécessairement les politiques et positions de l’Organisation mondiale de la santé. CHAPITRE 2 32 L’irrigation avec des eaux usées et la santé qualité de l’eau pour l’irrigation qui s’avèrent souvent inaccessibles. Il ne faut pas voir les objectifs d’ordre sanitaire comme des valeurs absolues, mais plus exactement comme des objectifs à atteindre à court, moyen et long terme, selon les capacités techniques du pays et ses conditions institutionnelles et écono­ miques. Les normes locales et la mise en œuvre en soi devraient s’effectuer progressivement alors que le pays s’améliore dans le domaine sanitaire. Bien que des évaluations des risques sanitaires soient recommandées pour identifier les points d’entrée de réduction des risques et les objectifs d’ordre sanitaire,les directives offrent également des options simplifiées dans les situations où les capacités et les données de recherche sont restreintes. INTRODUCTION L’utilisation agricole d’eaux usées traitées, partiellement traitées ou non traitées2 , ou encore d’eau de surface contaminée par des eaux usées, est courante. Dans le monde, on estime que 20 millions d’hectares sont irrigués avec des eaux usées, et parmi celles-ci, la majorité est non traitée (Jiménez et Asano, 2008; Scott et coll., 2004). Ce déséquilibre en faveur des eaux usées non traitées continuera de s’accroître tant et aussi longtemps que la pollution des cours d’eau par les effluents provenant des populations urbaines en pleine croissance ne sera pas compensée par des installations de traitement. La rareté grandissante à l’échelle planétaire d’eau de bonne qualité transformera l’irrigation avec des eaux usées d’un phénomène indésirable à une nécessité là où on ne pourra répondre à la demande en eau pour le domaine agricole. Cela ne touche pas uniquement les régions plus sèches, mais partout où les agriculteurs cherchent des terres et de l’eau pour répondre à la demande du marché, comme les régions urbaines et périurbaines de la plupart des pays en développement, où les sources d’eau propre suffisent à peine aux besoins domestiques. L’utilisation des eaux usées, ou d’eau polluée en général, pose des risques pour la santé humaine puisqu’elles peuvent contenir des pathogènes associés aux excrétas (des virus,des bactéries,des parasites protozoaires et multicellulaires),des irritants cutanés et des produits chimiques toxiques comme des métaux lourds,des pesticides et des résidus de pesticides.Lorsque les eaux usées sont utilisées en agriculture , les pathogènes et certains produits chimiques constituent les principaux dangers pour la santé humaine par le biais de différents chemins (voir le tableau 2.1). Ces chemins d’exposition...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760531611
Related ISBN
9782760531604
MARC Record
OCLC
867786041
Pages
490
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.