In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Préface. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VII Liste des encadrés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xxV Liste des figures. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xxVii Liste des tableaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xxIX Abréviations. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xxxIII Contributeurs et examinateurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xxxV Avant-propos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Xxxix Partie 1 DÉFINIR LES BALISES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 Chapitre 1 Utilisation des eaux usées, des boues et des excrétas dans les pays en développement: un aperçu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 Blanca Jiménez Cisneros, Pay Drechsel, Doulaye Koné, Akiça Bahri, Liqa Raschid-Sally et Manzoor Qadir Résumé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 1. Contexte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 2.  Étendue de l’utilisation des eaux usées, des excrétas et des boues. . . . . . 6 2.1.  Eaux usées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 2.2.  Boues de vidange, excrétas et biosolides. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 3. Catalyseurs de l’utilisation des eaux usées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 4. Typologie de l’utilisation de l’eau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 5. Avantages et désavantages de réutiliser les eaux usées, les boues et les excrétas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 5.1.  Avantages. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 5.2.  Désavantages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 T a b l e d e s m at i è re s XII L’irrigation avec des eaux usées et la santé 6. Perception officielle et conseils stratégiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 6.1. Eaux usées et excrétas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 6.2.  Boues traitées et non traitées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 7. Perspectives et conclusions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Références. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Chapitre 2 Évaluer et atténuer les risques sanitaires associés aux eaux usées dans les pays à faible revenu: une introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Robert Bos, Richard Carr et Bernard Keraita Résumé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 1. Chemins d’exposition des risques sanitaires découlant de l’irrigation avec des eaux usées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 1.1.  Exposition professionnelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 1.2.  Consommation de produits irrigués . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 2.  Maladies associées à l’utilisation des eaux usées en agriculture. . . . . . . . 35 3.  Outils pour l’évaluation des risques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 4. Directives pour l’irrigation avec des eaux usées dans les pays en développement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 5. Approches pour atténuer les risques de l’irrigation avec des eaux usées. . . 41 5.1. Les options conventionnelles et leurs limites dans les pays en développement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 5.2. Les options non conventionnelles et l’approche à barrières multiples. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 6. Forces et faiblesses des différentes approches de réduction des risques. . . 44 7. Évaluations actuelles sur le terrain des options de réduction des risques. . . 45 Conclusions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Références. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Table des matières XIII Partie 2 les risques et l’évaluation des risques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51 Chapitre 3 Analyse et épidémiologie des risques: les directives de 2006 de l’OMS pour l’utilisation sans risque des eaux usées en agriculture. . . . . . . . . . . . . . 53 Duncan Mara et Robert Bos Résumé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 1. Évaluation quantitative des risques microbiens. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 1.1.  Simulations des risques de Monte Carlo. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59 2. Irrigation restreinte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 2.1.  Agriculture à forte intensité de main-d’œuvre . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 2.2.  Agriculture hautement mécanisée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61 3. Irrigation non restreinte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 3.1.  Simulations des risques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 4. Vérification épidémiologique de l’approche d’EQRM . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 5. Œufs d’helminthes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 6. Sommaire des recommandations des directives. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Références. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Chapitre 4 Approches pour évaluer et établir des normes fondées sur les risques sanitaires à partir des données disponibles. . . . . . . . . . . . . . . . 67 Inés Navarro, Peter Teunis, Christine Moe et Blanca Jiménez Cisneros Résumé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67 Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 1. Études de provocation sur les humains. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69 1.1.  Rôle de l’immunité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 1.2. Hétérogénéité dans la virulence de la souche et la sensibilité de l’hôte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71 2. Autres sources d’information sur les doses-réponses. . . . . . . . . . . . . . . . . 71 2.1.  Études de provocation sur les animaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71 2.2.  Informations provenant d’enquêtes épidémiologiques. . . . . . . . . . . 72 XIV L’irrigation avec des eaux usées et la santé 3. Exemples d’information sur les doses-réponses de pathogènes entériques sélectionnés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72 3.1.  Norovirus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72 3.2.  E. coli O157:H7. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 3.3.  Protozoaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 3.4.  Risques relatifs aux protozoaires et pratique de réutilisation. . . . . . 75 3.5.  Modèle dose-réponse pour Giardia lamblia. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77 3.6. Exemples d’évaluation quantitative des risques microbiens pour Giardia lamblia. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77 3.7. Questions relatives à la dose-réponse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 3.8.  Œufs d’helminthes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80 3.9. Exemples de dose-réponse et d’eqrm utilisées pour les œufs d’helminthes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 3.10...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760531611
Related ISBN
9782760531604
MARC Record
OCLC
867786041
Pages
490
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.