In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

a n n e x e BREF PORTRAIT DES RESSOURCES ALTERNATIVES DE TRAITEMENT AYANT PARTICIPÉ À LA DÉMARCHE DE RECHERCHE1 Les portraits qui suivent des ressources alternatives de traitement qui ont participé à la recherche demeurent très succincts. Ils ne rendent pas compte de la texture particulière qui fait la qualité de chacune des ressources. Ces portraits, surtout descriptifs, sont inévitablement limités. Leur propos est de donner quelques points de repère concernant l’origine et le développement de chacune des ressources, leurs orientations privilégiées et les dispositifs qu’elles proposent. Ces portraits sont situés, au sens où ils consid èrent les ressources à un moment particulier de leur parcours, tout en évoquant aussi certains aspects de leur histoire2. La Maison Jacques-Ferron La Maison Jacques-Ferron a été fondée en 1990, dans le contexte de la rencontre fortuite entre un projet thérapeutique psychodynamique issu du milieu communautaire et des besoins institutionnels concrets en matière 1. On compte parmi ces ressources des membres fondateurs du Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec, mis sur pied en 1983 par un groupe de ressources alternatives. 2. Les brefs portraits de chacune des ressources participantes ont été réalisés en deux étapes. Une première ébauche a été élaborée à partir des entrevues, réalisées entre 2006 et 2007, avec les responsables des ressources et les intervenants que nous avons rencontrés; elle a ensuite été soumise aux responsables des ressources concernées qui lui ont, dans certains cas, apporté des modifications. 180 le mouvement de l’être de lieux d’hébergement extrahospitalier pour des personnes vivant des problèmes graves de santé mentale. La Maison s’est d’abord développée à partir d’une entente de service avec un centre hospitalier. Cette entente a toutefois été de courte durée et, rapidement, la ressource a acquis une autonomie complète par rapport à l’établissement. Le développement ultérieur de la ressource est resté fidèle à l’esprit de ses origines, et il demeure marqué en particulier par une réflexion, soutenue par l’expérience, concernant l’importance d’offrir un «contenant» suffisant pour soutenir au quotidien des personnes psychotiques. Ses pratiques ont évolué et sont devenues plus structurées au fil du temps. Maison d’hébergement thérapeutique d’orientation psychodyna­ mique, la Maison Jacques-Ferron propose des séjours d’un an et demi à trois ans à des personnes vivant des perturbations psychiques importantes et qui éprouvent de la difficulté, à cette étape de leur parcours, à avoir une vie plus autonome. Sans qu’il s’agisse d’un critère strict d’admission, les personnes accueillies se situent pour beaucoup du côté de la psychose. L’approche et les pratiques de la ressource se sont d’ailleurs beaucoup construites à partir d’une compréhension des personnes psychotiques, élaborée au fil de l’expérience du travail avec elles. La Maison Jacques-Ferron propose un travail en profondeur qui se situe à différents niveaux, à un nombre limité de personnes (une dizaine au maximum), d’âges et de sexes différents; celles-ci sont accompagnées tout au long de leur séjour par une équipe d’intervenants qui ont tous, malgré des fonctions et des positions différentes, un rôle de thérapeute. Les pratiques proposées par la ressource se regroupent autour de trois grands volets que relie une préoccupation pour les dimensions psychiques et relationnelles: le volet thérapie de milieu vise une inscription dans le lien social; le volet accompagnement psychosocial soutient le dévelop­ pement progressif d’un «projet de vie»; le volet thérapie individuelle est pour sa part très flexible. Le programme, relativement peu chargé, s’adapte au rythme de chacun. Située dans un quartier résidentiel de la ville de Longueuil, la ressource se veut au plus près d’une vie «ordinaire». Chaque résident ou résidente a sa chambre et est encouragé à maintenir des liens avec l’extérieur. Chacun participe à l’entretien des espaces communs et à la préparation des repas. La Maison Jacques-Ferron a connu une évolution importante au fil du temps, mais son projet thérapeutique est resté essentiellement le même. Il s’articule autour de l’accompagnement de la personne, d’emblée sollicitée en tant que sujet, et de la découverte de la place singulière qui peut être la...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760530737
Related ISBN
9782760530720
MARC Record
OCLC
835772347
Pages
222
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.