In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

c h a p i t r e 5 L’ATMOSPHÈRE On a souvent parlé de l’atmosphère froide, dévitalisée, marquée par l’absence de stimulations sensorielles et affectives de certains établissements psychiatriques1. Ce portrait sombre reflète sans doute de moins en moins la situation qui règne dans la plupart des établissements psychiatriques contemporains. Par ailleurs, dans les milieux de pratique en santé mentale et en psychiatrie, ce qui tient à l’atmosphère du lieu n’est pas toujours établi et reconnu comme une dimension pleinement significative qui participerait directement au caractère thérapeutique des milieux concernés. Les récits que nous avons recueillis mettent pourtant en évidence la grande importance que certaines qualités de l’atmosphère peuvent revêtir dans des trajectoires thérapeutiques singulières. Lorsque les personnes que nous avons rencontrées nous ont parlé de l’atmosphère des ressources alternatives, elles l’ont fait en des termes qui évoquent leur sentiment général de se trouver dans un lieu accueillant, où il fait bon vivre. Elles ont aussi attaché beaucoup d’importance aux liens qui s’y tissent, qu’il s’agisse des liens entre usagers et intervenants, ou encore des liens entre usagers. Elles nous ont parlé de la manière dont les usagers se sentent reconnus dans leur dimension profondément humaine; elles ont aussi évoqué la ressource alternative comme un lieu offrant un ancrage, réel et symbolique, aux personnes qui la fréquentent. La majorité des ressources alternatives de traitement considèrent que la qualité de l’atmosphère qu’elles créent caractérise leur position comme ressource alternative et communautaire: «des ressources imbriquées dans la communauté», «à taille humaine», préoccupées par la «qualité de 1. Voir notamment Racamier et al. (1973). 76 le mouvement de l’être­ l’accueil»2. Les intervenants et les responsables y associent aussi une dimension directement thérapeutique. De leur côté, les usagers soulignent souvent l’importance de ce registre, et leurs récits montrent à quel point les ressources s’y investissent. 1. Un lieu où il fait bon vivre La qualité particulière de l’atmosphère qui prévaut dans les ressources alternatives de traitement est soulignée dans de nombreux récits, qui indiquent comment la texture riche de cette atmosphère touche à la fois au lieu et au lien. Souvent, en effet, la qualité du climat humain et celle de l’environnement physique paraissent étroitement associées : « J’étais complètement ébloui [par la maison], je l’ai adoptée […] J’ai vu la grande cuisine, la grande table […] wow […] tout le monde assis au souper […]» (us. 2, ress. A). «Au départ, les personnes choisissent la ressource parce qu’elles trouvent la maison belle, elles aiment l’atmosphère » (resp. ress. A). La plupart des personnes interrogées relèvent aussi la « chaleur» de l’atmosphère qui règne dans les ressources alternatives de traitement: «une espèce de chaleur humaine» (us. 2, ress. G). «Au départ, j’ai senti une chaleur, puis l’atmosphère […] les bras étaient comme ouverts» (us. 1, ress. C). Une dimension de plaisir apparaît aussi associée à certains espaces et à des moments particuliers: Je trouve difficile de décrire une atmosphère. Mais ce que je trouve particulier c’est que les gens cohabitent, sont heureux de se rencontrer, et pourtant il n’y a pas de grandes conversations, puis les gens n’entrent pas dans leurs difficultés non plus […] Il y a souvent de l’humour […] l’atmosphère est très enjouée mais jamais survoltée (int. 1, ress. C).«Moi qui n’étais pas habituée de m’amuser chez moi, dans ma famille, j’ai appris aussi à rire» (us. 1, ress. G). De façon générale, les ressources ­ alternatives de traitement n’apparaissent pas comme des lieux où règne l’austérité. C’est aussi un espace proche d’une vie ordinaire, riche en dimensions, en sens et en repères, un espace qui donne accès à un «milieu de vie à la mesure des gens», «près de la réalité quotidienne», «comme une continuité par rapport à ce que les gens vivent» (int. 1, ress. C). «Ils peuvent vivre une vie relativement ordinaire, une vie aussi où ils ont du confort, où on transmet aussi beaucoup de valeurs de dignité, de respect, de qualité de vie...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760530737
Related ISBN
9782760530720
MARC Record
OCLC
835772347
Pages
222
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.