In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

c h a p i t r e 3 UNE DÉMARCHE DE RECHERCHE QUALITATIVE ET PARTICIPATIVE L’idée d’une recherche qui permettrait de réinvestir, ou plutôt de rouvrir, la question du traitement en santé mentale à partir d’espaces de pratique non traditionnels a donc mûri à la faveur d’une rencontre entre des chercheures en sciences humaines et sociales et des acteurs et actrices de terrain, intervenants et responsables de ressources alternatives de traitement en santé mentale. Pour ces derniers, de qui émergeait la demande, il s’agissait d’abord de parvenir à mieux préciser les principaux paramètres d’une approche alternative du traitement en santé mentale. Cette demande exprimait un souci de pousser la démarche au-delà des tentatives antérieures d’autoprésentation et d’autodéfinition pilotées par le Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec. Le risque, assumé, était de pouvoir être amenés, à partir de ce qui allait surgir de la recherche, à réinterroger et à remettre sur le métier leurs propres repères de pratique et les pratiques elles-mêmes. Cette démarche s’inscrivait aussi dans une préoccu­ pation plus ancienne de rendre plus visibles le travail et la contribution particuliers des ressources alternatives de traitement dans le champ des pratiques en santé mentale. Du côté des chercheures, il s’agissait de brosser un portrait de l’intérieur des pratiques de traitement développées par les ressources alternatives en santé mentale. Cela exigeait une immersion dans leur champ de discours propre et la mise en relief de ses articulations principales. Il ne fait pas de doute que cet angle d’approche et le lieu dans lequel se sont faites les entrevues ont coloré ce que les personnes nous ont dit et ne représente qu’un point de vue, particulier comme tous les points de vue, sur une réalité infiniment complexe. Cette recherche a toutefois le mérite de faire ressortir 28 le mouvement de l’être qu’au-delà des différences de pratique, le décalage entre les ressources alternatives de traitement en santé mentale et les services qui relèvent de la psychiatrie mettent en jeu des façons très contrastées de percevoir ce qui est en jeu dans les problèmes de santé mentale et dans leur traitement. C’est à ce niveau qu’il faut s’interroger sur leurs différences, et pas seulement au niveau de pratiques distinctes. Sensibles à la demande qui émergeait du terrain, les chercheures ont d’emblée décidé de l’inscrire dans une perspective plus large qui remettrait sur le métier la notion de traitement en santé mentale et en psychiatrie. Par rapport à certaines tendances lourdes de la psychiatrie contemporaine, le pari était de diriger l’attention vers des approches qui paraissent faire œuvre de résistance et demeurent centrées sur l’humain. Seule une méthodologie qualitative de recherche semblait susceptible de faire ressortir les différentes dimensions de la question du traitement dans les ressources alternatives en santé mentale et d’en illustrer la texture. 1. Une posture qualitative Pendant une longue période, les approches qualitatives ont occupé une position relativement marginale dans le domaine de la recherche en psychiatrie et en santé mentale, malgré l’intérêt croissant plus général suscité par les méthodes qualitatives au cours des dernières décennies. Dans le contexte d’une psychiatrie préoccupée de faire reconnaître son statut de science médicale , la préséance était largement donnée aux méthodes quantitatives. S’inscrivant dans une tradition qualitative, les travaux d’auteurs comme J.S. Strauss, Sue Estroff, Ellen Corin et Larry Davidson1 illustrent pourtant de façon éloquente l’importance d’accéder à l’expérience subjective des troubles psychiatriques et d’interroger de l’intérieur la trajectoire thérapeutique lorsque l’on se questionne sur l’accessibilité réelle, l’effet et la portée des services de santé mentale. Ces auteurs font ressortir l’intérêt que présente alors le fait de déplacer et d’élargir le regard porté sur les pra­ tiques et les services psychiatriques, en documentant la perspective des acteurs engagés dans ces pratiques et services. Leurs travaux illustrent les possibilités qu’ouvrent des méthodes de type qualitatif lorsqu’il s’agit de cerner la dynamique d’un milieu de...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760530737
Related ISBN
9782760530720
MARC Record
OCLC
835772347
Pages
222
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.