In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

© 2005 – Presses de l’Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.ca Tiré de : Réclusion et Internet, Jean-François Pelletier, ISBN 2-7605-1259-2• D1259N Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés LA PSYCHOSE DANS LE RELIGIEUX Précédemment, nous avons vu que la persécution sociopolitique dont le reclus est victime, parfois consentante, est à vocation sacrificielle. Cela nous a permis de considérer l’exclusion comme le premier temps d’un phénom ène superstitieux, mais qui se prétend non religieux parce que déconfessionnalis é ou laïcisé. Ainsi, avons-nous pu faire admettre, par ceux qui parlent de la révolution psychiatrique des années 1960, qu’au-delà des discours parfois farouchement anticléricaux, aucun article de loi n’a été sérieusement remis en question. Au quotidien, le vécu des personnes concernées n’a pas changé. Il y a fort à parier que nombre d’entre elles auraient été surprises d’apprendre que pendant cette période dite de la Révolution tranquille un changement s’était produit. En vérité, que le sarrau des psychiatres se soit substitué au col romain des religieux n’a rien changé à l’exclusion sociofamiliale. Avec René Girard, nous avons vu précisément que pour qu’un mécanisme de substitution sacrificielle exerce sa fonction pacificatrice, il lui fallait être au moins partiellement caché. C’est ainsi que nous avons pu déterminer que ce qui pose problème, c’est que la parole ou le comportement incongru du reclus est interprété comme symptomatique d’une maladie. De notre côté, nous avons voulu démontrer que cet acting out, pour être compris et donc pour ne plus être insensé, devait être réinterprété comme étant symbolique . C’est pourquoi, avec Paul Ricoeur, nous avons décortiqué le symbole et vu qu’il s’agissait d’une relation entre un avant et un arrière-plan. L’avantplan , c’est la synchronie quotidienne, que l’on peut observer et analyser cliniquement. L’arrière-plan, c’est la diachronie et la vie spirituelle, lesquelles échappent aux grilles d’évaluation des cliniciens. 7 C H A P I T R E 114 RÉCLUSION ET INTERNET© 2005 – Presses de l’Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.ca Tiré de : Réclusion et Internet, Jean-François Pelletier, ISBN 2-7605-1259-2• D1259N Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés Pour valider notre modèle, après avoir constaté que le vécu du reclus est à vocation religieuse, il nous faut faire ressortir que, dans les écrits religieux , on fait référence à la réclusion. Nous verrons que, dans diverses proph éties, ces références sont nombreuses. En étudiant le phénomène du prophétisme, nous nous demanderons si les prophètes, dont le Christ, n’étaient pas enclins à la psychose. C’est avec cette hypothèse à l’esprit que nous entreprenons une relecture, une réinterprétation de certains écrits canoniques à la lumière de la thèse de la réclusion. Évidemment, cette relecture ne peut être ici que partielle puisqu’elle pourrait faire l’objet d’une vaste recherche en soi. Nous nous contenterons d’étudier quelques-uns des quelque 72 livres que contient la Bible chrétienne avec l’espoir secret de tous pouvoir les réinterpréter un jour. 7.1. DE LA GENÈSE…«Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre» Genèse, chapitre 1 verset 1 (La sainte Bible, 1956, page 9). Pour débuter, Dieu départage certaines choses, soient le ciel et la terre qui étaient jusque-là confusément amalgamés. Au verset suivant de la Genèse, on peut encore lire que la terre était vague et vide. C’est le tohu-bohu originel, le désert et le vide en hébreu. La terre contenait le vide qui allait devenir le ciel une fois accompli le premier discernement, alors que, comme nous le verrons, la notion de désert n’est pas nécessairement relative aux horizons sablonneux balayés par les vents chauds. En effet, le discernement commence par la différenciation, laquelle s...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760517646
Related ISBN
9782760512597
MARC Record
OCLC
236375026
Pages
170
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.