In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

© 2005 – Presses de l’Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.ca Tiré de : Réclusion et Internet, Jean-François Pelletier, ISBN 2-7605-1259-2• D1259N Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés UN ABRÉGÉ DE PSYCHOTOPSIE Nous allons maintenant convenir d’une méthode d’interprétation, ou de réinterprétation, ayant constaté qu’à l’origine le problème de la discrimination à l’égard du reclus en était justement un d’interprétation. En effet, pour établir un diagnostic de maladie mentale, il faut interpréter une conduite (acting out) comme symptomatique d’une pathologie. Il n’existe pas de test, sanguin ou autre, qui permette l’établissement d’un tel diagnostic sans recourir à l’interprétation des gestes ou des pensées d’un individu. Notre méthode est héritière de l’herméneutique, qui nous fournira une technique exégétique d’analyse, laquelle sera adaptée pour devenir la psychotopsie. Celle-ci, comme son nom le suggère, porte sur une certaine morbidité, soit celle associée au suicide des malades mentaux. Comme nous l’avons vu, ce suicide est à vocation sacrificielle. L’analyse ne porte pas spécifiquement sur le suicide, mais sur le processus qui lui est sous-jacent et qui concerne la recherche de valeur d’être. De celle-ci, nous retrouvons de nombreuses références dans des documents produits par les personnes concernées, lorsqu’elles s’expriment sur leur vécu. Nous pourrons interpréter ces documents, soit en faire la psychotopsie, d’une manière exégétique, dirons-nous. Comme nous le verrons avec Paul Ricoeur, l’exégèse consiste à interpréter une communication par rapport à un arrière-plan qui concerne la quête d’être et de reconnaissance. Cette dynamique entre avant- et arrière-plan est dite symbolique. Pour comprendre le vécu psychiatrique, celui de la réclusion exprimé par les personnes qui en souffrent, nous devons l’apprécier symboliquement, soit par rapport à un arrière-plan. Cette parole concerne souvent la spiritualité (Lemieux, 1988). Parce qu’on ne lui accorde que le statut de symptôme, elle cherche sa valeur. 2 C H A P I T R E 24 RÉCLUSION ET INTERNET© 2005 – Presses de l’Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.ca Tiré de : Réclusion et Internet, Jean-François Pelletier, ISBN 2-7605-1259-2• D1259N Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés N’étant pas un discours, elle n’a pas de valeur aux yeux de l’ordre des discours et cette absence de reconnaissance se traduit chez les personnes par l’ébranlement de l’estime personnelle et un déséquilibre de la balance orgueil/ humilité. 2.1. PAUL RICOEUR Pour nous familiariser avec une technique de réinterprétation exégétique du vécu symbolique, nous nous en remettons à Paul Ricoeur. Nous nous servons de son ouvrage de 1969: Le conflit des interprétations: essais d’herméneutique. Ce que nous nous proposons de faire avec notre documentation, c’est d’en tirer une exégèse, c’est-à-dire de l’interroger «dans le cadre d’une discipline qui se propose de comprendre un texte, de le comprendre à partir de son intention, sur le fondement de ce qu’il veut dire» (Ricoeur, 1969, p. 7). Généralement, on pense que pour être un bon exégète, il faut connaître une ou plusieurs langues dites mortes: le latin, le grec ancien, le chaldéen, etc.; en effet, dans ce genre d’entreprise on n’échappe pas aux aléas de la traduction . Pour notre part, lorsque nous nous penchons sur certaines épîtres pauliniennes pour y dégager le lien qu’il peut y avoir entre l’orgueil et la maladie mentale, nous devons nous fier à des traductions. Ce que nous avons trouvé dans l’une ne se retrouve pas nécessairement dans l’autre. Il s’ensuit, admettons-le d’emblée, que le choix de retenir tel ou tel passage de telle ou telle traduction s’est fait pour ainsi dire à notre avantage. Admettons aussi que notre rigueur n’est pas formelle...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760517646
Related ISBN
9782760512597
MARC Record
OCLC
236375026
Pages
170
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.