In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

© 2005 – Presses de l’Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.ca Tiré de : Réclusion et Internet, Jean-François Pelletier, ISBN 2-7605-1259-2• D1259N Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés LA RÉCLUSION Une économie des transferts d’être Comme nous allons le voir en détail, la pensée psychotique est une pensée symbolique. Pour la comprendre, il faut pouvoir l’interpréter correctement, soit en exégète. Nous esquissons donc ici les grandes lignes de la théorie de la réclusion, laquelle pose la maladie mentale en tant que problème de mouvement dans l’espace, d’une part, et dans le temps, d’autre part. Pour nous, un ordre social particulier correspond à un espace-temps particulier, dont il est constitutif. Essentiellement, il existe deux types bien connus de relation à l’espace, qui se sont historiquement et plus ou moins graduellement succédés. Il y eut d’abord le nomadisme, caractérisé par des déplacements continuels, puis la sédentarité dans le cadre de laquelle une population est fixée à un lieu. De même, il existe deux grands types de conception du temps. Il y a le temps linéaire, qui implique un découpage, un passé, un présent, un avenir, et qui autorise la notion de progrès. Le temps cylindrique, ou circulaire, est, par contre, beaucoup plus difficile à définir, tout simplement parce que nous ne le connaissons pas. Notre mode de pensée cartésien et logique ne se prête pas facilement à une conceptualisation non chronologique du temps. C’est à ce plan que l’expérience de la psychose peut s’avérer culturellement enrichissante. Les thèmes de la psychose, souvent religieux, sont « la projection symbolique des données inconscientes» (Ey, 1989, p. 502). Ainsi, pour schématiser, nous dirons du temps cylindrique, ou diachronique, qu’il se rapporte au symbole parce qu’il offre la possibilité d’une juxtaposition verticale plutôt que d’un alignement horizontal de la succession temporelle. C’est ce qui permet de considérer la présence d’êtres physiologiquement et 1 C H A P I T R E 8 RÉCLUSION ET INTERNET© 2005 – Presses de l’Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.ca Tiré de : Réclusion et Internet, Jean-François Pelletier, ISBN 2-7605-1259-2• D1259N Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés chronologiquement disparus. Le temps cylindrique est celui par lequel la mort d’un ancêtre n’est pas survenue nécessairement après sa naissance. La possible permutation de ces étapes, chronologiquement impossible, fait qu’il peut y avoir ni début ni fin, et qu’un mort puisse être encore vivant et influent auprès de ses descendants. C’est d’ailleurs ainsi qu’on détermine de la saintet é d’une personne: elle se manifeste après sa mort sous forme d’un miracle reconnu par l’épiscopat. Quoi qu’il en soit, ce qu’il faut retenir c’est qu’à un espace-temps donné correspond une configuration particulière de la structure du psychisme. Nous abordons ici le thème de l’intégration psychologique individuelle. Dans l’espace-temps qui est le nôtre, la notion d’individu est une évidence. À une entité corporelle physiquement délimitée correspond une personnalité tout aussi circonscrite. C’est la sédentarité qui permet l’émergence de la solitude , un sentiment inconnu chez ceux qui pratiquent le nomadisme puisque celui-ci ne peut être que collectif. Ainsi, dans une société sédentaire, l’individu ne peut avoir qu’une identité. Il en va autrement dans certaines sociétés dites primitives où l’expérience individuelle de personnalités multiples n’est pas nécessairement pathologique. Ainsi, plus près de nous, certaines personnes changent-elles d’identité en entrant en religion, comme Marie Guyart qui deviendra Marie de l’Incarnation en entrant chez les Ursulines. Pour nombre de mystiques, l’abandon de soi au profit d’une entité extraindividuelle , disons Dieu, est une situation enviée à laquelle on peut accéder en pratiquant diverses techniques: le jeûne, la prière, l’oraison, etc...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760517646
Related ISBN
9782760512597
MARC Record
OCLC
236375026
Pages
170
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.