In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

139 Les étudiants africains et la littérature négro-africaine d’expression française 30 Abdoulaye Sadji, notre maître Extrait de L’Etudiant sénégalais Octobre 1964 Cheikh Aliou Ndao Il faut avoir connu l’homme et médité l’œuvre, pour mesurer ce que les Lettres sénégalaises doivent à l’auteur de Maïmouna. A une époque où la médiocrité, le mensonge et la facilité permirent à d’autres de se tromper en croyant en une gloire littéraire, le mérite de Abdoulaye Sadji aura été d’avoir soumis son travail à une critique sévère pour le triomphe de ses convictions. Je ne crois pas à la théorie de l’écrivain double ; ce créateur qui dit certaines choses par sa plume et continue à les nier par son comportement social, n’est qu’une invention bourgeoise. Donc parler de l’auteur de Nini, c’est aussi évoquer l’homme que j’ai vu présider un meeting organisé en faveur des étudiants non boursiers à Dakar. Qu’il s’agisse de ses conférences ou de ses articles, toute l’action de Abdoulaye Sadji n’a jamais eu qu’un seul but : la défense de la dignité de l’homme noir. Peut-être que Sadji, comme tous ces intellectuels de son temps, a cru à« l’assimilation » du moins tout à fait au début. Mais il a su discerner ce que cette politique comportait de trahison des valeurs nationales et de complexe d’infériorité. C’est ainsi qu’il a pu prendre ses distances. Voilà ce qui explique qu’il vante nos sociétés, leur culture, notre patrimoine, etc. Cependant, il est plus intéressant d’étudier l’œuvre de l’écrivain pour se rendre compte si l’auteur essaie de les rendre plus « indépendantes » de sa plume. Alors que Karim, qui lui, sait lire et écrire est plus impardonnable de nous avoir rien appris. Il faut replacer Maïmouna dans son cadre. L’intention de Sadji est de décrire les illusions perdues d’une petite villageoise. Ce qui est bon à remarquer, c’est que l’écrivain était en train de mûrir son talent, car nous allons mieux le saisir avec Modou Fatim. Modou Fatim De toutes les œuvres de Sadji, je considère cette nouvelle comme la plus accomplie. Modou Fatim, sous un dehors léger et presque comique, est pourtant un écrit social à caractère dramatique. Toute l’expérience de l’auteur, sa connaissance du milieu sénégalais, se révèlent avec aisance dansModou Fatim. Cette nouvelle pourrait sortir de la plume de Ousmane Sembène. Le lecteur était habitué à un Sadji Abdoulaye plus détaché du sujet, plus impartial, alors que dans cette petite brochure, Modou, notre paysan, ne nous quitte pas une seconde. 140 Les étudiants africains et la littérature négro-africaine d’expression française Ce cultivateur qui fuit l’aridité des champs ou la période de la soudure pour aller à Dakar tenter sa chance, ressemble beaucoup à Maïmouna qui rêvait d’être aussi « civilisée » que sa sœur Rehana. Mais au lieu d’une petite fille impatiente de découvrir une grande ville, nous avons affaire à un homme mûr, qui pense que quelques mois dans la capitale pourraient l’aider à « s’en sortir ». Modou Fatim voit que tout le monde émigre du Walo, soit pour s’installer au Sine Saloum ou en Casamance. La raison, Modou ne l’ignore pas : la terre s’épuise et ne nourrit plus son homme. Je dis bien que ce récit est le chef-d’œuvre de Sadji. Il a bien saisi les changements des notions ancestrales telles que l’hospitalité, la solidarité, à cause de l’introduction de l’argent, et les nouveaux rapports sociaux. L’auteur à travers son héros dénonce cette détérioration de nos sociétés contaminées par le capitalisme et la recherche du gain. C’est ainsi que Modou Fatim ne peut s’expliquer le comportement de Diokel, son compatriote. Il lui semble que ce n’est plus le même homme, ayant habité le même village que lui. Cependant, Modou comprend vite que dans une ville, il faut savoir se débrouiller soi-même et que tous les moyens sont bons. Ainsi, cet homme, bon paysan, scrupu-leux et intègre, rongé petit à petit par les vices de la ville, n’écrit même plus à sa femme...

pdf

Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.