In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

]e rêve donc je crée D yans le chapitre précédent, nous constations que le nomadisme qu'autorisé le rêve —éveillé ou non — est un ingrédient indispensable de ce que les Anglo-Saxons appellent le breakthrough, et que Ton pourrait librement traduire par « la traversée du miroir », en hommage à ce grand rêveur que fut Lewis Carroll (Witkowski, 1996, p. 32). Nous avons vu que les rêves agissent comme des moments de création pour lesgrands penseurs et créateurs. Ains en va-t-ildes rêveries.Newton conçoitsa théorie de la décomposition de la lumière en y pensant tout le temps, et Archimède, celle de la gravité. La question du comment nous savons faire la différence entre le réel et la rêveriese pose à nouveau. Cette différence est en partie liée au développement de la pensée, comme en témoigne l'exemple suivant : La discussion d'aujourd'hui sur la force de l'imaginaire m'a rappelé un incident loufoque de l'enfance de mon fils (six ans). Nous jouions tous les deux dehors et, pour m'amuser, j'ai fait semblant de ramasser quelque chose et de la lui lancer en disant que c'était de la crotte de chameau. Quellenefut pas ma stupéfaction quand il s'est mis à pleurer avec un air de dégoût, très offusqué par la trahison de sa maman. Il ne s'est calmé complètement que lorsqueje l'ai changéde vêtements et que je me suis lavé les mains. J'ai appris une leçon : l'imaginaire, à quatre ans, ça se respecte. Entre trois et six ans, l'imaginaire se fait tout puissant. Par lui, l'enfant s'investit dans l'histoire pour retravailler sa vie. La force évocatrice de l'imaginaire est telle qu'elle provoque, lorsque incarnée dans un personnage comme le clown ou le Père Noël, à la fois fascination et inquiétude. Fascination par tout ce que l'irréel permet, inquiétude parce que ces personnages enfreignent une loi fondamentale152 : deux objets ne peuvent occuper un même espace en même temps, au même titreque deuxniveauxde personnification,la personne réelle et l'imaginée, ne peuvent coexister en une seule personne. L'enfant ne sait apprivoiser ces personnages que vers sept ans, au moment où il complexifie sa loi sur l'objet en y ajoutant « à moins que l'un ne contienne l'autre ». Ainsipeut-on comprendre que c'est à sept ans que l'enfant cesse de croire au Père Noël! La fascination et l'inquiétude pour l'irréel témoignent aussi du fait que, dès cet âge, l'enfant les distingue. Par l'imaginaire, l'enfant rejoue, réinvente, reconstruitet, cefaisant, apprend àmieux comprendre le réel, mais aussi, en les rejouant, à mieux habiter les événements clés de sa vie. Cet espace de recréation lui permet donc, en passant par le faire semblant, d'apprendre sur les stimuli émotionnellement compétents de sa vie comme sur ceux de sa culture. APPRENDRE COMME RÊVER 14 14 ApPRENDRE COMME REVER Je reve done je cree Dans Ie chapitre precedent, nous constations que Ie nomadisme qu'autorise Ie reve - eveille ou non - est un ingredient indispensable de ce que les Anglo-Saxons appellent Ie breakthrough, et que l'on pourrait librement traduire par « la traversee du miroir », en hommage ace grand reveur que fut Lewis Carroll (Witkowski, 1996, p. 32). Nous avons vu que les reyeS agissent comme des moments de creation pour les grands penseurs et createurs. Ainsi en va-t-il des reveries. Newton con~oitsa theorie de la decomposition de la lumiere en y pensant tout Ie temps, et Archimede, celle de la gravite. La question du comment nous savons faire la difference entre Ie reel et la reverie se pose anouveau. Cette difference est en partie liee au developpement de la pensee, comme en temoigne l'exemple suivant: La discussion d'aujourd'hui sur la force de l'imaginaire m'a rappele un incident loufoque de l'enfance de mon fils (six ans). Nous jouions tous les deux dehors et, pour m'amuser, j'ai fait semblant de ramasser quelque chose et de la lui lancer en disant que c'etait de la crotte de chameau. Quelle neJut pas ma stupefaction quand il s'est mis apleurer avec un...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760317819
Related ISBN
9782760306103
MARC Record
OCLC
759156639
Pages
346
Launched on MUSE
2012-02-08
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.