restricted access Ferrements
In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

528 Ferrements le périple ligote emporte tous les chemins seule la brume garde ses bras ramène la ville au port en palanquin et toi c’est une vague qui à mes pieds t’apporte ce bateau-là au fait dans le demi-jour d’un demi-sommeil toujours je le connus tiens-moi bien fort aux épaules aux reins         esclaves c’est son hennissement tiède l’écume l’eau des criques boueuses et cette douleur puis rien où nous deux dans le flanc de la nuit gluante aujourd’hui comme jadis esclaves arrimés de cœurs lourds tout de même ma chère tout de même nous cinglons à peine un peu moins écœurés aux tangages 529 Ferraments the periplus binds sweeps away all roads the fog alone keeps its arms brings the city into port in a palanquin and as for you a wave carries you to my feet that boat by the way in the half-light of half-sleep I have always known hold me tight by the shoulders by the loins         slaves the spume is its warm whinnying the water of muddy inlets and this pain then nothing where we two in the flank of the gluey night today as in the past slaves stowed with heavy hearts all the same my dear all the same we’re under full sail scarcely less nauseated by the pitching ...


pdf
  • You have access to this content
  • Free sample
  • Open Access
  • Restricted Access