restricted access Dit d’errance
In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

516 Dit d’errance      Tout ce qui jamais fut déchiré en moi s’est déchiré tout ce qui jamais fut mutilé en moi s’est mutilé au milieu de l’assiette de son souffle dénudé le fruit coupé de la lune toujours en allée vers le contour à inventer de l’autre moitié ô pamplemousse     et pourtant que te reste-t‑il du temps ancien     à peine peut-être certain sens     dans la pluie de la nuit de chauvir ou trembler     et quand d’aucuns chantent Noël revenu     de pleurer doucement Noël à tout jamais perdu     et de songer aux astres    égarés voici le jour le plus court de l’année ordre assigné tout est du tout déchu les paroles les visages les songes l’air lui-même s’est envenimé quand ma main vers une main s’avance j’en ramène à peine l’idée j’ai bien en tête la saison si lacrimeuse le jour avait un goût d’enfance de chose profonde de muqueuse vers le soleil mal tourné fer contre fer une gare vide où pour prendre rien une grue s’enrouait à vide à toujours geindre le même bras ciel éclaté courbe écorchée de dos d’esclaves fustigés et des yeux grands des exilés peine trésorière des alizés 517 Lay of Errantry       Everything that ever was torn in me has been torn apart everything that ever was mutilated in me has been mutilated in the middle of the plate stripped of its breath the cut fruit of the moon forever on its way toward its other side’s contour yet to be invented o grapefruit     and yet what have you left of former times     merely perhaps a certain urge     in the night rain to prick up my ears or tremble     and when others sing the return of Christmas     to weep softly for Christmas forever lost     and to dream of stars    astray this is the shortest day of the year on command all has collapsed into all the words the faces the dreams the air itself has become infected when my hand is extended toward a hand I barely infer the intention I have this so lachrymose season well in mind the day had a taste of childhood of something deep of mucous toward the evilly turned sun iron against iron an empty station where nothing to be taken a jib crane* grew emptily hoarse from always moaning the same arm exploded sky flayed curve of flogged slaves’ backs and wide-open eyes of exiles grief treasurer of the trade winds 518 criminel avant-né avant-né jugé condamné grimoire fermé mots oubliés j’interroge mon passé muet île de sang de sargasses île morsure de remora île arrière-rire des cétacés île fin de mot de bulle montée île grand cœur déversé haute la plus lointaine la mieux cachée ivre lasse pêcheuse exténuée ivre belle main oiselée île mal jointe île disjointe toute île appelle toute île est veuve Bénin Bénin ô pierre d’aigris Ife qui fut Ouphas une embouchure de Zambèze vers une Ophir sans Albuquerque tendrons-nous toujours les bras jadis ô déchiré Isis pièce par morceau rassembla son dépecé et les quatorze morceaux s’assirent triomphants dans les rayons du soir j’ai inventé un culte secret mon soleil est celui que toujours on attend mon désir est son obélisque ma certitude sa pyramide mon lourd minuit est son cadran le plus beau des soleils est le soleil nocturne corps féminin île retournée corps féminin bien nolisé corps féminin écume-né corps féminin île retrouvée 519 criminal pre-born pre-born judged sentenced grimoire closed words forgotten I question my mute past island of blood of gulfweed island remora’s bite island cetaceans’ hind-laugh island end of a word of a risen bubble island great heart poured out high the most distant the best hidden drunk weary exhausted fisherwoman drunk beautiful birdcaught hand island ill-joined island disjointed every island beckons every island is a widow Benin Benin o stone of the embittered Ife* that was Ouphas a mouth of the Zambezi toward an Ophir* with no Albuquerque* shall we always stretch out our arms long ago o torn one Isis* from bits and pieces gathered her dismembered one and the fourteen...


pdf
  • You have access to this content
  • Free sample
  • Open Access
  • Restricted Access