Apothéose
In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

376 Apothéose À la quête de mes pas dans la chaleur du temple mal circonscrit d’une cicatrice cette distance qui toujours s’accroît la mauvaise herbe de ma lumière tout ce que j’ai pu ronger de mur (diaphragme à chaque point du jour que fait l’holothurie) minute il me tombera des pépites et des nids d’hirondelle il me tombera une vague de crotales et d’escarbilles il me tombera cet étui où je cache ma dent de sagesse ce paquet de feuilles qui m’empêche d’entendre dans le camouflage féroce de ma sueur indivise lorsque l’on gaule des noix dans les champs toujours bleus des terres import ées par le déluge dans un semis de cloaques parmi les enfants de chœur de la moraine sous les dagues de nacre dont on marque les fronts et les cornes de l’éther qui chantent jusqu’aux prunelles Il en tombera un gâteau de tsé-tsé pour le Te-Deum une carcasse couchée dans le sable une aigle impériale des menottes un collier de verroterie il en tombera assez pour faire monter le cours de la Tamise         et un cacatoès pour le pape Il en tombera toujours quelque chose un indicateur de police un sacristain un poteau téléphonique un clou de girofle Allons-y pour l’oraison d’une poussière de calcédoine pour la feuille morte pour la rive buissonnière d’un sang mal dissout pour les faunes réinventées à la mauvaise chandelle du tigre qui brûle tant bien que mal à partir de l’empreinte         Il en tombera un hareng-saur Pourquoi espèce de nom d’un scrupule ne pas faire suer et resuer le temps placide pour qu’il en tombe tous les pots de vin de notre sang sur la terre enfin saoûle et la parole bien claire de son tonnerre 377 Apotheosis In search of my steps in the heat of the temple poorly circumscribed by a scar this distance that always increases the weed of my light all I’ve been able to gnaw from a wall (diaphragm the holothurian creates at each daybreak) hold on! nuggets and swallows’ nests shall fall to me a wave of rattlesnakes and clinkers shall fall to me this etui in which I hide my wisdom tooth shall fall to me this bundle of leaves that keeps me from hearing in the ferocious camouflage of my undivided sweat when they thrash the walnut trees in the forever blue fields of lands imported by the deluge in a sowing of cesspools among the altar boys of the moraine under the mother-of-pearl daggers they use to mark the foreheads and the horns of the ether singing right up to the eyeballs A tsetse cake shall fall for the Te Deum a carcass couched in sand an imperial eagle handcuffs a necklace of glass beads enough shall fall to make the level of the Thames rise         and a cockatoo for the pope Something shall always fall a police informer a sexton a telephone pole a clove Let’s go for the prayer of chalcedony dust for the dead leaf for the hookyplaying bank of a badly dissolved blood for the fauna reinvented in the feeble candlelight of the tiger burning from the imprint as best it can         A smoked herring shall fall Why wretched name of a scruple not make placid time sweat and re-sweat so that all our bribe-potted blood shall fall onto the finally drunken soil and the truly clear word of its thunder ...


pdf
  • You have access to this content
  • Free sample
  • Open Access
  • Restricted Access