In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

DEPUIS 1965, LA DIVISION DE LA POPULATION DU Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies a constitué une base de données mondiale sur les migrations internationales. Cette division publie périodiquement des informations sur l’évolution du nombre de personnes recensées en dehors de leur pays de naissance. Selon le dernier rapport (Nations Unies, 2013), il y aurait eu en 2010 environ 19 millions de migrants internationaux sur le continent africain,soit près de 2% de la population totale africaine et 9% de tous les migrants internationaux. L’Afrique de l’Ouest est la région qui comporte le plus grand nombre de migrants internationaux, grâce entre CHAPITRE 1 LA MIGRATION EN AFRIQUE, D’HIER À AUJOURD’HUI 8 ENTRE LE MIL ET LE FRANC La migration en Afrique, d’hier à aujourd’hui autres à la proportion élevée de migrants internationaux en Côte d’Ivoire. La situation aurait peu évolué depuis les années 1980. Ces chiffres donnent faussement l’impression d’une mobilité internationale réduite en Afrique de l’Ouest, car une grande partie de la migration ouest-africaine est de nature circulaire et, de ce fait, les recensements sous-estiment de beaucoup ce type de mobilité. Le présent chapitre vise donc à montrer l’importance des migrations de travail circulaires en Afrique de l’Ouest, autant historiquement qu’aujourd’hui. Dans un premier temps,nous resituons l’ensemble des mouvements migratoires burkinabè dans le contexte plus global des mouvements de population en Afrique de l’Ouest. Notre survol de la migration de travail en Afrique de l’Ouest illustre l’importance et l’ancienneté de la mobilité dans cette région du monde. Nous démontrerons ensuite que les migrations précoloniales et coloniales en Afrique de l’Ouest sont en continuité avec la migration de travail du xxe siècle. Dans une troisième partie, nous abordons les concepts et les cadres théoriques utilisés pour l’analyse de la migration qui serviront de toile de fond pour la compréhension et l’interprétation des résultats présentés dans les chapitres subséquents. Enfin, les données de base que nous utilisons pour l’étude historique de la migration sont décrites, en particulier les deux enquêtes nationales sur la migration au Burkina Faso. LES GRANDS RÉSEAUX CONTEMPORAINS DE MIGRATION DE TRAVAIL EN AFRIQUE DE L’OUEST, 1900-1975 La migration est un phénomène omniprésent en Afrique de l’Ouest contemporaine (Adepoju, 2010; Oucho, 2011; Kabbanji, 2011a). Comme nous venons de le voir, les données compilées par les Nations Unies montrent que ce sont les pays de cette partie du continent qui affichent la plus grande concentration de migrants, y compris un nombre croissant de femmes et d’enfants (Adepoju, 1988a; Nations Unies, 2009, 2013). Déjà dans les années 1980, Skinner (1985) soulignait l’ampleur du phénomène, alléguant qu’«il n’est pas une seule société traditionnelle africaine qui ait subi l’influence de la migration de travail» (p. 19). Au xxe siècle, les déplacements entre l’intérieur et la côte eurent pour effet de redistribuer de manière significative la population d’Afrique de l’Ouest.À partir de données qu’il admet être éparses, Amin estime que dans les années 1920, environ les deux tiers de la population vivaient à l’intérieur des terres, et l’autre tiers, dans les régions côtières; de cette époque jusqu’au début des années 1970, la majorité de la population s’est déplacée vers le sud et s’est dispersée de manière à peu près égale dans les deux régions (Amin,1974,p.11-13).Cette distribution n’a pas changé de façon appréciable au cours des dernières décennies. 9 ENTRE LE MIL ET LE FRANC La migration en Afrique, d’hier à aujourd’hui La migration de travail contemporaine en Afrique de l’Ouest recouvre principalement deux types de flux (Lalou,1996).Le premier est constitué de migrants provenant de régions intérieures moins développées et qui se déplacent vers les zones côtières productrices des cultures commerciales et qui exploitent leurs ressources naturelles pour l’exportation sur le marché international (Amin,1974; Adepoju, 1990; Ricca, 1990). Le second relie les régions rurales et urbaines et est en grande...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760543041
MARC Record
OCLC
933515978
Pages
406
Launched on MUSE
2016-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.