In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

NOTRE OUVRAGE COUVRE 100 ANS d’histoire migratoire et il a mis plus de 40 ans à se construire. C’est dire à quel point de nombreuses personnes et de nombreuses organisations ont été associées de près ou de loin à cette entreprise. Tout a commenc é avec la rencontre entre Sidiki Coulibaly, Joel Gregory et Victor Piché au début des années 1970. Tous les trois, nous avons d’abord travaillé dans l’équipe du professeur Ian Pool, qui a réalisé des enquêtes de fécondité au Ghana, au Burkina Faso et au Niger. Par la suite, nous nous sommes retrouvés à l’Université Cornell, comme étudiants, puis à l’Universit é de Montréal, Sidiki comme étudiant au doctorat et Joel et moi comme professeurs au Département de démographie. Cherchant du matériel pour sa thèse de doctorat, nous nous sommes adressés à Jean-Pierre Guengant, alors au Centre de recherches en développement international (CRDI). C’est ainsi que, grâce au financement du CRDI, nous nous sommes retrouvés, en 1974 et 1975, à la tête d’une des plus vastes opérations de collecte sur les migrations, à savoir l’enquête nationale sur les mouvements migratoires en Haute-Volta. EN GUISE DE REMERCIEMENTS L’HISTOIRE D’UN PROJET ENTRE LE MIL ET LE FRANC En guise de remerciements VIII Trois organisations ont été engagées dans cette première enquête, soit l’Institut national de la statistique et de la démographie, le Centre voltaïque de la recherche scientifique (aujourd’hui le Centre national de la recherche scientifique ) et le Département de démographie de l’Université de Montréal. Deux jeunes chercheurs burkinabè ont joué à l’époque un rôle important dans la collecte , soit Ram Christophe Sawadogo et Dieudonné Ouédraogo1 . Tous les deux allaient devenir des spécialistes reconnus des migrations burkinabè. Comme on le verra plus loin, Dieudonné jouera également un rôle capital dans la deuxième enquête réalisée en 2000. Nous sommes à une époque où le micro-ordinateur n’existe pas et où les tableaux sont produits par les «gros» ordinateurs. Sans l’apport de l’informaticien Michel Cadieux, il nous aurait été presque impossible de procéder au traitement des données. Les analyses ont donné lieu à de nombreux rapports, mémoires de maîtrise2 et surtout à la thèse de doctorat de Sidiki Coulibaly, la première au Département de démographie. En 1988, notre collègue et ami, Joel Gregory, est décédé. La Revue canadienne des études africaines a alors décidé de préparer un numéro spécial en son honneur et c’est à ce moment qu’est née l’idée des analyses historiques des biographies migratoires. En fait, Dennis Cordell était engagé avec Joel depuis quelques années à développer la démographie historique africaine et tous les trois, inspirés par le travail de pionnier de Sidiki Coulibaly sur le colonialisme, avons décidé de poursuivre la recherche historique sur les migrations burkinabè3 .Cela a donné un article publié en 1989,intitulé «La mobilisation de la main-d’œuvre burkinabè,1900-1974: une vision rétrospective» (Gregory, Cordell et Piché, 1989), basé sur les histoires rétrospectives.En rédigeant cet article,nous nous sommes rendu compte qu’il était possible d’aller beaucoup plus loin avec les analyses historiques,et cela a produit le livre Hoe and Wage: A Social History of a Circular Migration System in West Africa (1996). Ce livre raconte l’histoire des migrations de travail des femmes et des hommes du Burkina Faso de 1900 à 1975 en utilisant leurs histoires migratoires. Puis arrive l’année 2000. L’Institut supérieur des sciences de la population de l’Université de Ouagadougou, en collaboration avec le Département de démographie de l’Université de Montréal, réalise une autre enquête nationale sur les migrations au Burkina Faso, cette fois financée par l’Agence canadienne 1. Malheureusement, Dieudonné Ouédraogo nous a quittés le 9 mars 2014. Son apport aux études des migrations africaines a été remarquable (voir la bibliographie). 2. Le rapport final était constitué de 8 tomes, incluant la thèse de doctorat de Coulibaly (voir Coulibaly, Gregory et Piché, 1980a). L’équipe de recherche comprenait Christophe Bonéza,Louise Dallaire,Denise Desrosiers,Denis Henly,Shirley Joe,Constantinos Kapetanakis, Issa Konaté, Aka Kouamé, André Lavoie, Jean-Pierre Lavoie...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760543041
MARC Record
OCLC
933515978
Pages
406
Launched on MUSE
2016-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.