We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR

Hélier, fils des bois

Marie Le Franc

Publication Year: 2011

Jamais réédité depuis sa parution dans les années 1930, ce grand roman de Marie Le Franc – par ailleurs récipiendaire du prix Femina en 1927 – apparaît au lecteur d’aujourd’hui comme la première incursion littéraire féminine dans la forêt nordique. Cette oeuvre déploie un fascinant imaginaire de la forêt, ici celui du lac Tremblant dans les Laurentides, qui se nourrit des paysages découverts lors des nombreux séjours de la romancière et des sensations vécues au contact d’une nature qui, sans être totalement hostile à l’être humain, n’en demeure pas moins extrêmement difficile à habiter. La radicale altérité de la forêt, qui se joue de rapports intimes et intérieurs, renforce l’intérêt contemporain pour cette oeuvre.

Published by: Presses de l'Université du Québec

Title Page, Copyright

pdf iconDownload PDF (140.0 KB)
 

TABLE DES MATIÈRES

pdf iconDownload PDF (36.8 KB)
 

read more

Introduction

pdf iconDownload PDF (453.4 KB)
pp. 1-36

Écrivaine-voyageuse difficile à classer, Bretonne d’origine et Canadienne française d’adoption, Marie Le Franc (1879-1964) a toute sa vie durant fait l’aller-retour entre les deux côtés de l’Atlantique, se sentant...

HÉLIER, FILS DES BOIS

read more

I

pdf iconDownload PDF (52.6 KB)
pp. 39-44

C’était apparemment une route. On eût dit un fourreau d’ombre verte, une artère creuse de quelque immense végétal vidé de sa moelle. Cette route était sinueuse, humide, spongieuse. Rien n’indiquait que l’homme l’eût tracée. Elle allait vers une direction secrète...

read more

II

pdf iconDownload PDF (68.7 KB)
pp. 45-52

En ces lieux, c’était d’abord la nature qui comptait. La nature régnait. L’homme arrivait second. Il était ce qu’elle voulait qu’il fût. Cette nature avait enfanté Hélier Le Touzel. Il était à son image puissant, massif et taciturne...

read more

III

pdf iconDownload PDF (69.1 KB)
pp. 53-60

Julienne Javilliers dormit peu. Lorsqu’elle se réveillait, la chambre elle-même semblait se réveiller, tant la nuit était claire. Il y avait une sympathie entre soi et les choses. Tout le paysage sortait un instant du sommeil...

read more

IV

pdf iconDownload PDF (72.5 KB)
pp. 61-68

Une de ses amies l’avait appelée en riant Julienne ou l’architecte. Elle avait le goût de la clarté, de la géométrie des lignes, de l’équilibre dans la construction. Elle s’écartait de tout ce qui était obscur, ou penché...

read more

V

pdf iconDownload PDF (46.9 KB)
pp. 69-72

Voir clair en soi… Julienne Javilliers avait vingt-six ans. Elle n’avait pas connu l’amour. Là était le secret tourment, la cause de surprise, l’humiliation inavouée. Elle était trop habituée à l’analyse personnelle pour le nier...

read more

VI

pdf iconDownload PDF (52.8 KB)
pp. 73-78

Julienne Javilliers fut aussi séparée du monde que sur une île perdue dans les mers lointaines. Le mot solitude paraissait faible, appliqué à ces lieux. L’expression anglaise wilderness en rendait mieux l’atmosphère...

read more

VII

pdf iconDownload PDF (66.8 KB)
pp. 79-84

– Je suis venu voir si nous n’étiez pas trop solitaire, dit Hélier. Quand on n’a pas l’habitude du lac… Elle ne l’avait pas entendu approcher. Il était arrivé en canoë indien, et le canoë a l’air d’une intention sournoise. Le soir, il forme avec l’eau au visage noyé...

read more

VIII

pdf iconDownload PDF (56.6 KB)
pp. 85-92

Hélier allait en tête. Il donnait l’impression de marcher dans la brousse avec une aisance extrême. Il était à deux pas en avant d’elle, et puis, pendant qu’elle s’appliquait à contourner un rocher, il avait disparu. Mais au moment où elle allait s’effrayer, elle entendait sa voix...

read more

IX

pdf iconDownload PDF (56.1 KB)
pp. 93-100

Ils étaient assis sur l’appontement, les jambes pendantes au-dessus de l’eau. Une longueur de bras les séparait. Ils ne se regardaient pas. Chacun semblait attentif au paysage, et cependant chacun voyait l’autre...

read more

X

pdf iconDownload PDF (77.8 KB)
pp. 101-110

– Si vous voulez, dit Hélier des bois, nous irons au clair d’étoiles à la Cachée. C’était lui qui avait de ces inspirations subites, de ces caprices auxquels elle était enchantée de céder, et qu’elle s’étonnait de n’avoir pas eus la première...

read more

XI

pdf iconDownload PDF (46.8 KB)
pp. 111-114

Julienne Javilliers, qui ne connaissait pas l’amour, se laissait aller à imaginer l’amour. Elle découvrit avec étonnement qu’elle avait traité bien des thèmes, excepté celui-là. L’amour permettait à la fois le vagabondage...

read more

XII

pdf iconDownload PDF (51.4 KB)
pp. 115-120

Curieux état que celui de ne plus raisonner, de n’être plus qu’un objet fragile empaqueté entre les gros meubles de la nature, un objet qui voyage, qui se sent emporté, il ne sait où, sur deux rails droits dont la divergence...

read more

XIII

pdf iconDownload PDF (48.4 KB)
pp. 121-124

La tempête n’éclata pas de façon ordinaire. Quand Julienne se réveilla au milieu de la nuit, elle crut que la rafale soufflait depuis toujours. Elle prenait racine dans le temps...

read more

XIV

pdf iconDownload PDF (38.6 KB)
pp. 125-130

Certains êtres restaient déplacés au Tremblant. Leur présence faisait crier au sacrilège. Le Tremblant cherchait à s’en débarrasser, se ramassait d’une façon hostile le long de ses rives, se soulevait au milieu de sa cuve...

read more

XV

pdf iconDownload PDF (70.3 KB)
pp. 131-138

Depuis quelques jours, Julienne observait de la fumée sur la pointe qui fermait à demi, du côté nord, la Baie-aux-Ours. Cela l’avait d’abord effrayée, car la fumée, en ces lieux, suggérait l’incendie, comme l’odeur...

read more

XVI

pdf iconDownload PDF (61.2 KB)
pp. 139-142

Renaut prit l’habitude de diriger son canot chaque jour vers la Baie-aux-Ours et de débarquer sur ce que Julienne appelait : mon rivage. Il se révélait sous un aspect tout à fait nouveau. Jusque-là, elle n’avait vu en lui que le diplomate...

read more

XVII

pdf iconDownload PDF (69.3 KB)
pp. 143-150

La forêt ! Celle-ci était de la grande famille. On l’appelait la forêt Tremblante. Le lac, la montagne et la forêt portaient le même nom. Et c’était au lac, à la montagne et à la forêt les plus farouches de la région qu’on avait donné ce nom. Il les rapprochait, il leur prêtait...

read more

XVIII

pdf iconDownload PDF (44.6 KB)
pp. 151-158

Elle couchait maintenant dans la hutte du bord de l’eau, qui avait l’air si brave au milieu de la pelouse, mais qui offrait moins de protection que le cottage. Elle n’eût su dire si c’était par défi à la forêt ou pour lui donner une preuve de confiance qu’elle s’y était installée. En y entrant...

read more

XIX

pdf iconDownload PDF (60.1 KB)
pp. 159-166

Hélier ne venait plus qu’aux jours de service. – À présent que vous avez « de la visite », lui avait-il dit. Sans doute voulait-il faire entendre que sa présence était désormais inutile...

read more

XX

pdf iconDownload PDF (62.4 KB)
pp. 167-176

– Quand irons-nous, Hélier, voir votre petit lac Vert ? Il leva la tête, surpris. Ce nom de lac Vert les rapprocha de nouveau. Il rappela à Hélier les premiers temps de l’arrivée de Julienne, les excursions qu’ils avaient faites ensemble, au moment où il l’aidait à découvrir le Tremblant...

read more

XXI

pdf iconDownload PDF (50.5 KB)
pp. 177-182

Quelquefois, il lui semblait que si elle demeurait immobile, le temps passerait moins vite. Il devenait une source que l’on pouvait voir couler, à condition de se tenir sur les bords. Par les chaudes après-midi, elle allait s’allonger...

read more

XXII

pdf iconDownload PDF (76.3 KB)
pp. 183-192

L’automne s’annonçait. Quelques érables dressaient déjà, dans la masse encore verte des feuilles, leur quenouille flamboyante, et les peupliers secouaient leur plumage doré. Le cottage devenait presque inhabitable, à cause du froid...

read more

XXIII

pdf iconDownload PDF (70.5 KB)
pp. 193-200

Le grand instinct d’aller de l’avant les saisit de nouveau. L’inaccessible spectacle qui était contenu dans les profondeurs de la forêt exerçait le magnétisme d’un incendie. Il fallait y courir, comme dans un rêve, comme entouré des clameurs d’une foule, porté par le train...

read more

XXIV

pdf iconDownload PDF (63.8 KB)
pp. 201-210

Julienne était venue avec le bateau de service à l’autre bout du Tremblant, moins sauvage que du côté de la Baie-aux-Ours. Là, il y avait un embarcadère, un hôtel, une route. Et le désir de marcher sur une vraie route...

read more

XXV

pdf iconDownload PDF (64.4 KB)
pp. 211-216

La fatigue se fit sentir. Il eût été sage de revenir sur ses pas. Mais le pays inconnu continuait à exercer son attraction et Julienne éprouvait, vis-à-vis de la rivière Perdue, une curiosité d’explorateur...

read more

XXVI

pdf iconDownload PDF (51.7 KB)
pp. 217-222

Il était temps de se hâter. La nuit venait. Elle ne devait plus être loin du Tremblant. Hélier serait à l’embarcadère à l’attendre. Il fallait quitter la route et prendre à travers la forêt le trail qui menait au lac...

read more

XXVII

pdf iconDownload PDF (73.8 KB)
pp. 223-230

Julienne venait de temps en temps seule jusqu’au lac Vert. Cela demandait du courage. Tout allait bien tant qu’elle pouvait apercevoir le Tremblant en se retournant. Mais une fois qu’il avait disparu, elle suivait d’un pas nerveux et l’haleine...

read more

XXVIII

pdf iconDownload PDF (112.9 KB)
pp. 231-254

Renaut était revenu passer le week-end. Il fut décidé que Julienne partirait en même temps que lui. Hélier Le Touzel viendrait fermer le cottage de la Baie-aux-Ours et les mènerait ensuite tous les deux à la station...

read more

XXIX

pdf iconDownload PDF (80.9 KB)
pp. 255-266

Hélier Le Touzel était au lac Vert. Elle voulut aller à lui pour lui faire ses adieux. Il était venu tant de fois à elle. Elle n’avait, pour le remercier, que le moyen de cette visite. Il lui semblait qu’en allant à sa rencontre elle le verrait...

CHRONOLOGIE

pdf iconDownload PDF (54.7 KB)
pp. 267-270

BIBLIOGRAPHIE ET RÉCEPTION

pdf iconDownload PDF (72.4 KB)
pp. 271-278


E-ISBN-13: 9782760531550
Print-ISBN-13: 9782760531543

Page Count: 287
Publication Year: 2011

Series Title: Jardin de givre
Series Editor Byline: Daniel Chartier