We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR

Marches et frontières dans les Himalayas

Géopolitique des conflits de voisinage

Emmanuel Gonon

Publication Year: 2011

Dans la littérature européenne, la marche est perçue comme un préalable à la frontière linéaire, une étape historique du processus de construction nationale-territoriale qui aboutit in fine à l’émergence de l’État-nation. Les territoires concernés sont affectés d’un statut et de fonctions propres à leur position géographique, tout à côté d’un voisin perçu au minimum comme hostile. Généralisée par l’empire carolingien, la marche fut largement utilisée par la couronne anglaise, d’abord dans les îles britanniques puis sur les terres conquises au cours de son expansion territoriale. Les États actuels d’Asie du Sud ont hérité de ces dispositifs et entrepris de les intégrer à leur territoire national. Mais la disparition des marches a suscité depuis la décolonisation des tensions, voire dans certains cas des conflits de frontière, qui sont toujours actifs après plus de soixante ans d’indépendance. C’est le cas entre l’Inde et la Chine, mais c’est aussi valable, quoique à des degrés moindres, pour l’ensemble des frontières traversant les Himalayas. Mettant en scène les dissymétries de la marche himalayenne dans ses contextes géographique et historique, et dans sa dynamique actuelle, l’auteur s’attache à définir les constituantes physiques et humaines de cette barrière montagneuse. Il s’interroge sur la légitimité des revendications territoriales ou frontalières et esquisse une typologie des marches observables dans les Himalayas.

Published by: Presses de l'Université du Québec

Title Page, Copyright

pdf iconDownload PDF (197.3 KB)
 

Table des matières

pdf iconDownload PDF (114.8 KB)
pp. vii-xii

read more

Introduction

pdf iconDownload PDF (358.7 KB)
pp. 1-14

Quelque 1 500 ans plus tard, rien ne peut mieux rendre compte de la charge symbolique toujours affectée à l’Himalaya que l’image de cette jeune femme qui choisit le col sud (Lho La), à 6 026 m d’altitude, pour prêter allégeance au Parti communiste chinois lors de la première ascension officielle...

read more

Partie 1. Litiges frontaliers dans les hautes terres himalayennes

pdf iconDownload PDF (61.4 KB)
pp. 15-17

Dans cette Asie compliquée qui nous intéresse, la localisation tout comme le genre des Himalayas sont originaux : le massif concentre 80 % des terres de plus de 3 000 m du continent asiatique. Il porte les frontières politiques litigieuses des États en présence : en tout, quelque trois millions de kilomètres...

read more

Chapitre 1. Les Himalayas et la barrière: Une union très imparfaite

pdf iconDownload PDF (770.7 KB)
pp. 19-47

Entre la plaine indo-gangétique et les basses terres du Takla Makan-Gobi sont concentrées 96 % des terres de plus de 3 000 m de l’Asie1, qui constituent le plus formidable ensemble de hautes terres du globe (d’une altitude moyenne de 4 500 m), circonscrit au nord et au sud par des chaînes culminant...

read more

Chapitre 2. Horologie contemporaine: Marches d’empires

pdf iconDownload PDF (1.6 MB)
pp. 49-106

Une lecture statistique des longueurs des frontières fait de l’Inde et de la Chine les principaux protagonistes de la scène himalayenne : leur frontière commune représente 77 % des frontières de la Chine face à l’Asie du Sud et 69,5 % des frontières tracées dans les Himalayas; la dyade se singularise de...

read more

Partie 2. Une horogénèse inachevée en Himalaya

pdf iconDownload PDF (50.7 KB)
pp. 107-109

Autrefois dispositif de défense du British R aj, aujourd’hui frontière pour préserver le coeur de l’Inde – la moitié de la population du pays vit à quelques centaines de kilomètres à vol d’oiseau des lignes des plus hautes crêtes –, la dyade sino-indienne est, vue du sud, une frontière incomplète, imparfaite,...

read more

Chapitre 3. Représentations géopolitiques impériales et pratiques frontalières nationales associées

pdf iconDownload PDF (777.5 KB)
pp. 111-146

Dans le milieu himalayen, la frontière n’est pas un concept nouveau qui aurait été introduit par les Britanniques au fur et à mesure de leur prise de contrôle des territoires des collines (et en même temps que le concept de frontière se diffusait là-bas, en Europe). Une pratique récurrente de délimitation...

read more

Chapitre 4. Frontières et stratégies frontalières du passé

pdf iconDownload PDF (799.3 KB)
pp. 147-186

Le premier héritage qu’assume implicitement l’Inde contemporaine est le legs, par le Raj britannique, d’une Inde appréhendée comme unité et comme système : les litiges actuels intègrent avant tout des logiques qui ont prévalu à la définition des frontières tracées sur l’ensemble himalayen. Là comme...

read more

Chapitre 5. Le démantèlement du dispositif britannique aux frontières

pdf iconDownload PDF (1.2 MB)
pp. 187-231

Le dispositif frontalier fermant au nord le British Raj devint le 15 août 1947 la limite que les nouveaux États du Pakistan et de l’Inde considérèrent comme leur frontière septentrionale, avalisant l’enveloppe «issue de la colonisation» et acceptant implicitement les contraintes inhérentes à sa gestion,...

read more

Partie 3. Les Himalayas, enjeu entre les Nations

pdf iconDownload PDF (75.9 KB)
pp. 233-236

Dans cet espace de transition entre des mondes marqués par des héritages coloniaux ou impériaux se pose aujourd’hui un problème de normalisation des situations aux frontières. Il est compliqué par la jeunesse des constructions étatiques en contact et le caractère encore très exogène des territoires...

read more

Chapitre 6. Le Tibet, enjeu à géographie variable

pdf iconDownload PDF (993.8 KB)
pp. 237-278

En décembre 1950, l’Armée populaire de libération (APL) achève de «libérer pacifiquement» le Tibet : pour la première fois dans l’histoire, des unités chinoises stationnent en permanence au nord de la chaîne du Grand Himalaya, prélude au déploiement d’un dispositif politico-militaire qui...

read more

Chapitre 7. La subordination des marches externes de l’Inde

pdf iconDownload PDF (739.7 KB)
pp. 279-314

Au nord de l’Inde britannique, le dispositif frontalier se composait, sauf à son extrémité orientale, d’une série de principautés vassalisées qui, à l’indépendance, furent intégrées à l’Inde, sauf trois : le Népal, le Sikkim et le Bhoutan. L’annexion du Tibet par la RPC entraîna la rétraction du...

read more

Chapitre 8. Normalisation et crises au sud des Himalayas

pdf iconDownload PDF (470.4 KB)
pp. 315-340

Leur localisation en position de frontier avait largement écarté les populations d’altitude du développement économique qui s’opérait en Inde britannique, surtout en raison de leur enclavement : les collines furent avant tout pour les Britanniques des lieux de repos (hill stations, sanatoria), de...

read more

Conclusion: Les marches en Himalaya, ou la géographie d’un malentendu

pdf iconDownload PDF (82.3 KB)
pp. 341-344

À petite échelle, ce que nous apprennent les pratiques et les réalisations indiennes autour des Himalayas est, compte tenu du contexte politique international qui a prévalu jusqu’au début des années 2000, la conservation par les stratèges indiens du dispositif frontalier mis en place par les Britanniques. La...

Bibliographie

pdf iconDownload PDF (253.8 KB)
pp. 345-360

Back Cover

pdf iconDownload PDF (129.6 KB)
 


E-ISBN-13: 9782760527041
Print-ISBN-13: 9782760527034

Page Count: 378
Publication Year: 2011

Series Title: Asies contemporaines
Series Editor Byline: Frédéric Lasserre

Recommend

UPCC logo

Subject Headings

  • Geopolitics -- Himalaya Moutains Region.
  • China -- Foreign relations -- India.
  • India -- Foreign relations -- China.
  • Sino-Indian Border Dispute, 1957-.
  • You have access to this content
  • Free sample
  • Open Access
  • Restricted Access