We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR

La spectaculaire déroute de l'Islande

Daniel Chartier

Publication Year: 2010

En quelques jours, l’un des pays les plus riches et égalitaires du monde, l’Islande, bascule dans un chaos financier qui le mène à une spectaculaire déroute financière, éthique, morale et identitaire. L’empire démesuré bâti par ses jeunes entrepreneurs, les «Néo-Vikings», qui avaient propulsé le pays au sommet des palmarès de richesse, d’égalité sociale et du bonheur, s’écroule sous l’effet combiné de la faillite de ses banques et d’un endettement effarant (plus de dix fois le produit intérieur du pays). L’Islande devient, en pleine crise mondiale, l’icône d’un désastre qui interpelle tous les pays occidentaux, qui cherchent à comprendre comment ce modèle scandinave a pu s’effondrer aussi subitement. Dans cet ouvrage, Daniel Chartier retrace grâce à des milliers d’articles parus dans la presse étrangère le fascinant renversement de l’image de l’Islande pendant la crise. Citoyens d’un pays désormais humilié, les Islandais se retrouvent face à de profonds questionnements sur la quête excessive de la richesse, la souveraineté et l’interdépendance, l’éthique, l’irresponsabilité, les conflits entre les sexes et les limites du néolibéralisme.

Published by: Presses de l'Université du Québec

Title Page, Copyright

pdf iconDownload PDF (83.1 KB)
 

Table des matières

pdf iconDownload PDF (53.0 KB)
pp. ix-xii

Introduction: Une crise médiatique

pdf iconDownload PDF (24.8 KB)
pp. 1-2

read more

1. L’excès

pdf iconDownload PDF (84.6 KB)
pp. 3-6

L’Islande était connue jusqu’à tout récemment pour ses paysages hors du commun – faits de volcans, de geysers, de glaciers, de champs de lave et de fjords profonds – ainsi que pour le riche héritage culturel laissé par les descendants des Vikings sous la forme des sagas. ...

read more

2. La recherche

pdf iconDownload PDF (124.6 KB)
pp. 7-16

L’objectif de cet ouvrage est d’analyser, à travers les milliers d’articles publiés sur l’Islande dans la presse internationale au cours de l’année 2008, l’évolution de l’image de ce pays. Il ne s’agit pas dans cette étude de présenter une prise de position particulière par rapport à la crise qui a secoué l’Islande. ...

read more

3. Le rôle des médias: Une dramatisation de la crise

pdf iconDownload PDF (129.8 KB)
pp. 17-26

Au printemps 2008, les journaux étrangers font état de l’hypothèse d’une possible conspiration contre l’Islande, menée par médias interposés. Cette idée, disparue par la suite, conduit à une réflexion plus générale sur le rôle des médias, leur pouvoir et leurs effets pour exacerber l’agitation ou calmer les esprits au cours des crises. ...

Première Partie: Des acquis en péril

pdf iconDownload PDF (29.8 KB)
pp. 27-28

read more

1. Un pays égalitaire, pacifiste et progressiste: An independent utopia

pdf iconDownload PDF (116.5 KB)
pp. 29-36

Avant la crise, l’Islande bénéficiait dans le monde occidental d’une excellente réputation : celle d’un pays à la fois égalitaire, progressiste, pacifiste, cultivé et écologiste. Avant et pendant l’année 2008, les journaux étrangers reprennent en choeur les dépêches et les statistiques mondiales qui placent ce pays au sommet des palmarès internationaux de richesse, ...

read more

2. L’impact de la crise à l’étranger: A general dislike of Iceland

pdf iconDownload PDF (118.6 KB)
pp. 37-44

Pour un petit pays, le fait d’être pendant plusieurs semaines au coeur de l’actualité mondiale, alors qu’en toile de fond se déroule l’une des pires crises financières du siècle, cause tout un choc. Dans une grande cacophonie, les médias diffusent à toute vitesse de l’information, ressassent des préjugés, des stéréotypes, ...

read more

3. Une victime de la crise mondiale: Le premier domino à s’incliner

pdf iconDownload PDF (100.3 KB)
pp. 45-50

Mince consolation pour un pays aussi durement affecté par la crise, l’Islande n’est pas seule dans cette situation, bien au contraire : comme l’écrit Gérard Bérubé dans Le Devoir, « la déconfiture boursière a été généralisée, et planétaire2». Tous admettent que la crise de 2008 n’est pas comme les autres. ...

read more

4. Problèmes de communication: An atmosphere of mistrust

pdf iconDownload PDF (104.9 KB)
pp. 51-56

Plusieurs commentateurs étrangers jugent que des problèmes de communication de la part des institutions et du gouvernement islandais sont en partie responsables de la crise que traverse le pays. Le peu de sérieux qu’accorde le gouvernement à une bonne communication affecte non seulement ses relations avec les Islandais eux-mêmes, ...

read more

5. La morale: Un grand désarroi

pdf iconDownload PDF (112.4 KB)
pp. 57-62

Comme le gouvernement de l’Islande s’est accordé, pendant la crise, des pouvoirs sur ses banques et qu’il contrôle désormais le système financier de l’île, les journaux étrangers font peu la distinction entre les institutions financières, les partis politiques, les politiciens et les divers groupes du pays, au profit d’un amalgame national. ...

read more

6. De libres artistes: Björk et Olafur Eliasson

pdf iconDownload PDF (99.1 KB)
pp. 63-68

Pour bien des journalistes étrangers, l’Islande est d’abord et avant tout connue par le biais de ses grands artistes : au premier chef, la chanteuse Björk, dont les déclarations aux médias au cours de 2008 témoignent de l’évolution du désarroi de son pays, passant d’un universalisme planant à un appel au service national. ...

read more

7. L’humour: Ctrl-Alt-Del. Welcome to Iceland 2.0

pdf iconDownload PDF (98.2 KB)
pp. 69-74

L’humour, avec tout ce qu’il comporte de vérité et de révélation, s’insère ici et là, heureusement et pleinement, dans le discours médiatique étranger sur l’Islande au moment de la débandade économique. À sa façon, l’humour relaie la crise et permet de s’en distancer, tout en donnant un point de vue qui serait interdit autrement dans un article formel. ...

Deuxième Partie: La faillite

pdf iconDownload PDF (22.3 KB)
pp. 75-76

read more

1. De nombreux avertissements: Une déroute prévisible

pdf iconDownload PDF (101.5 KB)
pp. 77-82

Pendant la crise, plusieurs journalistes insistent sur le caractère soudain et imprévisible de ce qui arrive en Islande. Un bref retour en arrière montre pourtant que des avertissements fusaient de toutes parts depuis plusieurs mois. ...

read more

2. La faillite: Le mot «Islande» devient synonyme de «crise»

pdf iconDownload PDF (106.3 KB)
pp. 83-88

« Countries don’t go bankrupt », disait dans les années 1980 un dirigeant de la Citibank américaine2, en évoquant les troubles financiers des pays émergents qui fragilisaient son institution. Durant l’année 2008, les journalistes et les analystes financiers répètent que la crise a des sources – et des conséquences – qui dépassent la finance. ...

read more

3. L’inceste, économique, et social: A closely knit economy

pdf iconDownload PDF (99.4 KB)
pp. 89-94

Les réseaux sociaux, qui facilitent dans toutes les économies la confiance, les échanges et les transactions, auraient-ils fini par miner, dans le cas de l’Islande, les bases de son miracle économique, en raison de liens trop rapprochés entre politiciens, entrepreneurs et gestionnaires ? ...

read more

4. Davið Oddsson et la Banque centrale d’Islande: De l’intervention politique en économie

pdf iconDownload PDF (102.8 KB)
pp. 95-100

Le 9 février 2009, le directeur de la Banque centrale d’Islande, l’ancien premier ministre Davið Oddsson, publie sur le site officiel de la banque, en anglais, sa réponse personnelle à la demande de démission du gouvernement. Il pose alors un geste qui fait suite à plusieurs autres condamnés tant par le public que par les analystes financiers. ...

read more

5. L’arrogance: Une confiance excessive

pdf iconDownload PDF (86.9 KB)
pp. 101-104

Face aux inquiétudes suscitées à l’étranger par les avertissements des agences de notation financière et des journaux sur la fragilité de l’économie islandaise, le premier ministre Geir Haarde et les banques islandaises adoptent une attitude hostile. Non seulement l’Islande refuse les jugements portés contre elle, mais elle les considère injustifiés. ...

read more

6. Un si fidèle ami de l’Islande: Richard Portes

pdf iconDownload PDF (98.0 KB)
pp. 105-110

Peu de commentateurs étrangers peuvent revendiquer le titre de spécialiste de l’Islande. Quelques universitaires et journalistes – dont David Ibison du Financial Times – s’intéressent à ce pays, la plupart par le biais de la discipline dont ils relèvent : l’économie, les questions sociales, la littérature, le cinéma, le tourisme, le sport. ...

read more

7. Les Néo-Vikings: Héros hier, honnis aujourd’hui

pdf iconDownload PDF (140.5 KB)
pp. 111-120

Pays des sagas et patrie des Vikings, l’Islande vit en partie d’une double et contradictoire réputation : celle d’avoir donné à l’Occident les textes littéraires les plus achevés du Moyen Âge, et celle d’être l’héritière de ceux qui ont, de Paris aux portes de l’Orient, terrorisé villes et villages par leur comportement agressif et belliqueux. ...

read more

8. Le débat des sexes: Les femmes, des antidotes à la crise

pdf iconDownload PDF (89.7 KB)
pp. 121-124

Au discours nationaliste dominant des Néo-Vikings succède dès les premiers signes de la crise celui des femmes islandaises, venues à la rescousse de leur pays et de son économie. Reconnue pour ses valeurs d’égalité entre les hommes et les femmes, l’Islande voit dans la crise une occasion de dévoiler l’étendue de ses convictions sur le sujet, ...

Troisième Partie: Le reste du monde

pdf iconDownload PDF (30.0 KB)
pp. 125-126

read more

1. La Scandinavie: Our Nordic friends

pdf iconDownload PDF (104.4 KB)
pp. 127-132

Loin de sa relation toute stratégique avec la Russie, l’amitié de l’Islande avec les autres pays scandinaves, issue du partage d’un même fonds culturel et linguistique, se veut pendant la crise un mélange de contraintes et de culpabilité, qui malgré tout sert bien les intérêts de l’île. Les liens avec le Danemark, la Suède, la Norvège et les îles Féroé ...

read more

2. La Russie: Our new friend

pdf iconDownload PDF (121.2 KB)
pp. 133-140

La déclaration du premier ministre islandais, à savoir que l’Islande se tournerait vers la Russie faute d’avoir obtenu de ses alliés traditionnels l’aide qu’elle réclame, cause la surprise, la peur, parfois le scepticisme et la colère et ce, dès qu’elle commence à circuler dans les médias étrangers. ...

read more

3. Le conflit avec le Royaume-Uni: One of us, not one of them

pdf iconDownload PDF (131.5 KB)
pp. 141-150

Les relations entre le Royaume-Uni et l’Islande n’ont jamais été simples. Tous deux insulaires, revendiquant une forte différence face aux autres pays, ils entretiennent un lien d’amour-haine qui a fluctué dans l’histoire. Les Islandais semblent hantés, de manière cyclique, par la volonté de se confronter aux Britanniques, ...

read more

4. L’Europe: À la recherche d’un abri protecteur

pdf iconDownload PDF (123.3 KB)
pp. 151-158

En Islande, commencé avant la crise mais amplifié par celle-ci, le débat sur l’adhésion du pays à l’Union européenne et sur l’utilisation de l’euro au détriment de la couronne soulève les passions. Bien que les règles européennes soient déjà largement en usage sur l’île, l’intégration officielle annoncerait la fin de l’insularité, ...

read more

5. Un tout petit pays: Big is not always beautiful

pdf iconDownload PDF (152.0 KB)
pp. 159-170

Quelle est la nature véritable de l’Islande : un État, ou tout simplement une grande famille ? Les journalistes à l’étranger se posent la question lorsqu’ils constatent la paralysie des institutions publiques causée par les liens tissés serrés entre les personnes et les entreprises de tout le pays. ...

Conclusion: Le pays humilié

pdf iconDownload PDF (25.3 KB)
pp. 171-172

read more

1. La violence: La colère des Islandais

pdf iconDownload PDF (106.6 KB)
pp. 173-178

Médusés, amusés, parfois réjouis, mais rarement inquiets de l’agitation croissante, les journalistes étrangers rapportent avec surprise les premiers troubles qui secouent la capitale islandaise, puis les actes de violence qui s’ensuivent. Dans l’ensemble, cette colère leur paraît saine, quoique jusquelà imprévisible dans ce pays si tranquille et pacifiste. ...

read more

2. Le grand retour vers les traditions: La pêche, la morale, l’anticonsumérisme

pdf iconDownload PDF (118.5 KB)
pp. 179-186

C’est un air connu, les crises provoquent un retour au conservatisme, qui agit lui-même, à ce moment, comme un contre-discours. Dans le cas de l’Islande, ce retour est célébré comme la fin de l’érosion des valeurs traditionnelles, et le retour de la frugalité et de la pêche comme symboles d’une résilience que les événements du reste du monde ne peuvent entamer. ...

read more

3. L’irresponsabilité: Le prix à payer

pdf iconDownload PDF (121.0 KB)
pp. 187-194

Qui est responsable de la crise financière en Islande et de ses conséquences à l’étranger ? Qui devra en payer le prix ? Les institutions islandaises et les politiciens du pays ont-ils fait preuve de complaisance envers les Néo- Vikings ? A-t-on appliqué avec suffisamment de rigueur les règlements encadrant le système financier ? ...

read more

4. L’humiliation: The wounded tiger

pdf iconDownload PDF (132.2 KB)
pp. 195-204

L’Islande était devenue au tournant du millénaire une sorte de success story pour les petits pays en croissance : égalitaire, riche et vertueuse, considérée à l’étranger comme le « Nordic tiger ». Le revirement de situation provoqué par la crise en 2008 prend irrémédiablement la forme d’une dure humiliation pour elle. ...

Chronologie

pdf iconDownload PDF (106.1 KB)
pp. 205-218

Bibliographie

pdf iconDownload PDF (234.4 KB)
pp. 219-234


E-ISBN-13: 9782760525405
Print-ISBN-13: 9782760525399

Page Count: 248
Publication Year: 2010

Research Areas

Recommend

  • You have access to this content
  • Free sample
  • Open Access
  • Restricted Access