We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR

Les transferts massifs d'eau

Outils de développement ou instruments de pouvoir ?

Edited by Frédéric Lasserre

Publication Year: 2005

Longtemps considérée comme un bien inépuisable, l'eau représente aujourd'hui un enjeu crucial pour toutes les sociétés. La crise actuelle, bien plus qu'une question de rareté, en est une de répartition, de distribution et de choix relatifs à l'usage de cette eau. Doit-on, par le biais de grands barrages, d'immenses aqueducs ou de stations de pompage, prendre l'eau, là où elle est disponible, et la transférer vers les territoires affectés par une rareté croissante ou une demande supérieure à l'offre de la nature?

Published by: Presses de l'Université du Québec

Title Page, Copyright

pdf iconDownload PDF (152.7 KB)
pp. iii-vi

Table des matières

pdf iconDownload PDF (210.4 KB)
pp. vii-xxii

Liste des figures

pdf iconDownload PDF (106.7 KB)
pp. xxiii-xxvi

Liste des tableaux

pdf iconDownload PDF (125.8 KB)
pp. xxvii-xxix

read more

Remerciements

pdf iconDownload PDF (108.0 KB)
pp. xxxi-xxxii

Les cartes ont été préparées ou modifiées par le Laboratoire de cartographie, département de géographie de l’Université Laval. Je remercie donc Serge Duchesneau, Sylvie Saint-Jacques et Karine Tessier pour leur patience indéfectible et leur aide précieuse ! ...

read more

Introduction

pdf iconDownload PDF (460.1 KB)
pp. 1-35

L’eau existe en quantité finie. Elle tombe et s’écoule sur Terre selon les climats. Hommes et eau ne se trouvent donc pas nécessairement concentrés aux mêmes endroits. Ce décalage parfois observable entre les populations et l’abondance de l’eau est à l’origine de l’idée de transfert massif : s’il n’y a pas assez d’eau en un endroit, apportons-la depuis un lieu où...

read more

Partie 1 : Que sont les projets de transfers massifs ?

pdf iconDownload PDF (118.3 KB)
pp. 37-38

Au tournant du XXe siècle, dans l’Ouest américain, la croissance de villes comme Los Angeles, et le désir de développer la production agricole comme fondement de la colonisation et de la mise en valeur du territoire, ont été à la base des idées de transfert massif d’eau, à partir du Colorado principalement. Lorsque la mer d’Aral a donné des signes manifestes de...

read more

Chapitre 1 : La gestion commune des eaux entre Canada et États-Unis au XXIe siècle : LE PROJET DE CANAL GRAND

pdf iconDownload PDF (2.6 MB)
pp. 39-53

On estime que l’état de l’environnement des eaux douces du Canada et des États-Unis va s’aggraver au cours du XXIe siècle. Les deux pays souffrent déjà des graves impacts consécutifs, d’une part, au déclin des niveaux et des flux dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent, et, d’autre part, aux sécheresses, inondations et à la médiocre qualité de...

read more

Chapitre 2 : La rationalité des transferts massifs d'eaux douces

pdf iconDownload PDF (342.2 KB)
pp. 55-80

Pressé par les initiatives de certaines provinces et d’entrepreneurs privés qui envisageaient des prélèvements importants de la ressource pour fins d’exportation1, et embarrassé par les effets possibles sur le statut juridique de l’eau des interprétations de l’accord de libre échange sur la notion de bien commercial, le Canada a adopté rapidement une position...

read more

Partie 2 : L'eau des villes : ÉTANCHER LA SOIF DES CITADINS

pdf iconDownload PDF (128.8 KB)
pp. 81-84

Les transferts massifs pour satisfaire les villes sont à la fois les plus anciens et ceux dont le nombre est, à l’époque contemporaine, le plus important. Que l’on pense à des villes comme Paris, Marseille, Athènes, Helsinki, Windhoek (Namibie), Abuja (Nigéria), Oran, Alger, Tokyo, Tachkent (Ouzbékistan), Mexico, New York, Los Angeles, San Francisco...

read more

Chapitre 3 : Les transferts d'eau vers la ville de Mexico : EXPLOIT TECHNIQUE ET TRANSFERT IMPOSÉ DE RESSOURCES ET DE POUVOIR

pdf iconDownload PDF (1.5 MB)
pp. 85-99

Le sud du Mexique fait figure de zone favorisée par la pluviométrie à l’échelle du pays ; en effet, les deux tiers nord du territoire sont situés sous des climats arides ou semi-arides, y rendant la gestion de l’eau problématique. Quand cette rareté « ordinaire » de la ressource se trouve aggravée lors une période de sécheresse, comme c’est le cas depuis 1992 au nord...

read more

Chapitre 4 : Dakar : UNE CAPITALE DÉPENDANT D’APPROVISIONNEMENTS LOINTAINS

pdf iconDownload PDF (603.3 KB)
pp. 101-105

Les projets de transferts concernant la ville de Dakar ont connu un sort variable au gré des contingences politiques. Depuis plusieurs années, la ville s’alimente principalement de l’eau des nappes phréatiques plus ou moins proches de la ville : 80 % de son alimentation en 1999 provenait des nappes comprises entre le lac de Guiers et le Cap Vert1. La consommation...

read more

Chapitre 5 : L'alimentation en eau de Paris : LES GRANDS TRAVAUX DE DÉRIVATION DES EAUX

pdf iconDownload PDF (595.9 KB)
pp. 107-124

Quand on évoque les projets de transferts d’eau on pense généralement transferts d’eau entre pays avec tous les contentieux et conflits géopolitiques que cela sous-tend. Il arrive cependant que des projets de transferts d’eau soient conçus voire réalisés sur une échelle transnationale mais également, et surtout, au sein d’un même pays. L’histoire de la...

read more

Chapitre 6 : Barcelone et le projet de transfert de l'eau du Rhône

pdf iconDownload PDF (1.1 MB)
pp. 125-140

Barcelone, une des grandes agglomérations européennes, mobilise les eaux du versant oriental des sierras catalanes pour son approvisionnement. Rencontrant des difficultés périodiques sur le plan quantitatif et des difficultés chroniques sur le plan qualitatif, les acteurs de la gestion de l’eau ont décidé en 1995 d’explorer la solution d’un transfert de 10 à...

read more

Chapitre 7 : Jusqu'où Tokyo ira-t-elle chercher son eau ? : AVOIR SOIF AU MILIEU DE L’ABONDANCE

pdf iconDownload PDF (2.2 MB)
pp. 141-155

Il peut paraître paradoxal que le Kanto (関東), la région de l’agglomération urbaine du Grand Tokyo, puisse éprouver des difficultés d’approvisionnement en eau. Dans ce Japon situé dans l’Asie des moussons, compte tenu de l’importance des précipitations observées (environ 1 500 mm), le volume de ruissellement est important : le fleuve Tonegawa...

read more

Partie 3 : L'eau pour le développement ? : ET DURABILITÉ DES PROJETS DE TRANSFERTS MASSIFS

pdf iconDownload PDF (117.9 KB)
pp. 157-158

Les projets de transfert massif sont à l’origine de violentes polémiques sur la gestion de l’eau, laquelle constitue désormais un enjeu politique majeur. Ces polémiques portent sur les coûts de tels projets, souvent jugés excessifs, surtout s’ils bénéficient à une minorité de la population, cas fréquent des projets hydrauliques dans l’Ouest américain ; elles...

read more

Chapitre 8 : Les projets de détournements massifs en Chine : UNE APPROCHE PRAGMATIQUE DE LA GESTION DE L’EAU

pdf iconDownload PDF (2.3 MB)
pp. 159-188

Depuis le début des années 1970, la Chine est confrontée à une grave pénurie d’eau qui limite son développement et menace son environnement. Outre des facteurs climatiques et hydrologiques, certes contraignants, les problèmes de pénurie d’eau en Chine relèvent avant tout des pratiques non durables des usagers de la ressource (Nickum, 1998). ...

read more

Chapitre 9 : Les transferts d'eau en Espagne

pdf iconDownload PDF (906.5 KB)
pp. 189-207

L’Espagne est dotée d’un équipement hydraulique considérable et vient au 5e rang dans le monde tant pour le nombre que pour la densité des grands barrages. Elle compte également, depuis un quart de siècle, le plus grand transfert d’eau d’Europe reliant le cours supérieur du Tage au bassin du Segura et s’apprêtait à en aménager un autre, encore plus...

read more

Chapitre 10 : Le transfert d'eau vers le Sado n'aura pas lieu

pdf iconDownload PDF (549.9 KB)
pp. 209-217

Le transfert d’eau du bassin du Guadiana vers le bassin du Sado s’inscrit dans le système global du grand barrage d’Alqueva à fins multiples, au Portugal, près de la frontière sud-est avec l’Espagne. Décrié par les écologistes portugais et espagnols pour des raisons de qualité de l’eau, le transfert vers le Sado aurait finalement été annulé au mois de février 2004. ...

read more

Chapitre 11 : Les projets de détournement d'eau à la Réunion

pdf iconDownload PDF (4.1 MB)
pp. 219-246

Les vastes projets de dérivation d’eau douce ne sont certes pas l’apanage des grandes régions continentales arides telles que l’Ouest américain, l’Afrique saharienne ou encore l’Asie centrale. À preuve, l’île de la Réunion, petit département français situé dans l’Océan Indien et réputé pour ses pluies torrentielles1 est présentement le théâtre d’un immense chantier...

read more

Chapitre 12 : Les transferts massifs d'eau en Afrique du Sud

pdf iconDownload PDF (5.5 MB)
pp. 247-283

L’ambivalence de cette phrase prononcée en 1994 par K. Asmal, alors ministre des Eaux et Forêts du nouveau gouvernement de l’African National Congress (ANC), montre le rôle ambigu du système de transfert d’eau en Afrique du Sud. Si ce réseau de tunnels, canaux et stations de pompage d’ampleur continentale est bien, aux yeux du nouveau gouvernement, le...

read more

Chapitre 13 : Transferts massifs d'eau souterraine en Libye : LE PROJET DE LA GRANDE RIVIÈRE ARTIFICIELLE

pdf iconDownload PDF (1.0 MB)
pp. 285-297

Afin d’irriguer les terres agricoles des régions méditerranéennes, le gouvernement de la Libye a lancé en 1983 un projet titanesque visant à transférer les réserves d’eau souterraine enfouies dans son sous-sol désertique. Entièrement financée par la rente pétrolière, la construction de la Grande rivière artificielle (GRA) poursuit les objectifs de l’autosuffisance...

read more

Partie 4 : Les transferts massifs : OUTIL DE DÉVELOPPEMENT OU INSTRUMENT (GÉO)POLITIQUE ?

pdf iconDownload PDF (117.5 KB)
pp. 299-300

Au-delà même de la question de la pérennité du développement proposé par les transferts massifs, et de leur sagesse environnementale, on constate que ceux-ci ne sont pas des instruments techniques politiquement neutres. On l’a vu en Libye : ils peuvent constituer des instruments de politique...

read more

Chapitre 14 : Le projet d'aqueduc Albanie-Italie

pdf iconDownload PDF (2.2 MB)
pp. 301-320

Le Mezzogiorno est inégalement doté par les précipitations : relativement abondantes en Campanie, en Calabre et dans l’ouest de la Basilicate (entre 600 et 1 400 mm/an), elles sont plus rares dans les Pouilles (460 mm/an), en faisant une des régions les plus sèches d’Italie. Dès la fin du XIXe siècle, la rareté relative en eau était perçue comme...

read more

Chapitre 15 : Les transferts interbassins : Solution à la pénurie d'eau ou option géopolitique ? : LE CAS DE LA RIVIÈRE SALOUEN, THAÏLANDE ET BIRMANIE

pdf iconDownload PDF (2.0 MB)
pp. 321-348

La Thaïlande connaît depuis plusieurs années une pénurie d’eau chronique, qui perturbe l’irrigation, le remplissage des barrages, et le débit de certains fleuves. Cette situation, aggravée par des épisodes de sécheresse, s’est traduite par des rationnements ponctuels. La raréfaction de l’eau s’accompagne de tensions croissantes entre usagers, entre milieu...

read more

Chapitre 16 : Les projets égyptiens de transferts hors du bassin du Nil : TOSHKA ET LE CANAL DE LA PAIX

pdf iconDownload PDF (1.1 MB)
pp. 349-381

La situation hydraulique de l’Égypte actuelle présente un certain nombre de constantes depuis les années 1970 et la fin de la construction du Haut-Barrage d’Assouan. La première d’entre elles est la structure des ressources qui repose sur les 55,5 milliards de m3 annuels inscrits dans le traité signé avec le Soudan en 19591, ce qui représente environ 95 % des ressources...

read more

Chapitre 17 : Les transferts d'eau en Iran : COMMENT EXPORTER EN PÉRIODE DE SÉCHERESSE ?

pdf iconDownload PDF (3.5 MB)
pp. 382-397

Le premier projet d’exportation d’eau de l’Iran vers le Koweït est né en 1993 : l’Iran envisageait à l’époque de transférer 750 000 m3 d’eau par jour au Koweït. Les autorités iraniennes nient qu’il y ait eu accord à cette époque. Un autre projet prévoyait la vente de 430 000 m3 par jour au Qatar, grâce à un aqueduc longeant la côte du golfe sur 550 km, avant...

read more

Partie 5 : Les transferts massifs au coeur de contreverses sociales et internationales

pdf iconDownload PDF (117.6 KB)
pp. 398-400

Qu’ils aient été conçus comme des outils de développement agricole ou urbain ; comme des instruments de politique interne ou comme levier dans les relations de l’État avec ses voisins, les projets de transfert massif suscitent fréquemment, de nos jours, des controverses majeures, que ce soit sur le territoire d’origine du transfert, où la ponction en eau est...

read more

Chapitre 18 : Débats publics et controverses autour des projets de transfert de l'Èbre (Espagne) : DE LA POLITIQUE HYDRAULIQUE À LA « NOUVELLE CULTURE DE L’EAU »

pdf iconDownload PDF (1.6 MB)
pp. 400-419

La question des transferts d’eau est, en Espagne, un sujet particulièrement sensible et fort médiatisé. Portée jusqu’en juin 2004 par l’État central, l’idée de détourner les eaux des fleuves supposés excédentaires pour alimenter les régions dites déficitaires se heurte à une contestation d’une grande ampleur. Espaces privilégiés de mise en scène de la contestation...

read more

Chapitre 19 : Le retour des projets de détournements massifs en Asie centrale : CAUSES ET CONSÉQUENCES

pdf iconDownload PDF (1.2 MB)
pp. 420-441

Cette citation d’Engels signale éloquemment les ravages incalculés que l’action de l’homme peut avoir sur la nature et les détournements massifs et excessifs de l’eau en sont d’ailleurs un excellent exemple. L’Asie centrale (qui comprend les cinq républiques du Kazakhstan, du Kirghizstan, de l’Ouzbékistan, du Tadjikistan et du Turkménistan) peut malheureusement...

read more

Chapitre 20 : Les transferts d'eau au Xinjiang et leurs conséquences pour le Kazakhstan

pdf iconDownload PDF (6.1 MB)
pp. 442-461

Dans les dernières décennies, la Chine a connu une croissance étonnante qui s’est traduite, entre autres, par de nombreux projets d’envergure, dont le plus connu est sans contredit la construction du barrage des Trois Gorges. Cette forte croissance s’est traduite par une augmentation rapide de la demande en eau : certaines régions souffrent d’une rareté...

read more

Chapitre 21 : L'ALENA obliget-il le Canada à céder son eau aux États-Unis ? : LA CONTINENTALISATION DES RESSOURCES EN AMÉRIQUE DU NORD

pdf iconDownload PDF (3.5 MB)
pp. 462-488

En octobre 1996, l’homme d’affaires québécois Jean Coutu proposait, dans le cadre du Sommet sur l’économie et l’emploi, d’explorer la possibilité d’exporter de l’eau de la Côte Nord par aquatier (navire de transport d’eau) vers les marchés étrangers ; en 1998, l’entreprise Nova Group de Sault Sainte Marie, en Ontario, obtenait une licence du ministère de...

read more

Chapitre 22 : Les projets de transferts massifs continentaux en Amérique du Nord : LA FIN DE L’ÈRE DES DINOSAURES ?

pdf iconDownload PDF (6.9 MB)
pp. 488-534

En février 1999, Terence Corcoran, éditorialiste au journal National Post, affirmait que le Canada serait bientôt au coeur d’un cartel de l’eau aussi important que l’OPEP : « le Canada exportera de vastes quantités d’eau aux États-Unis et vers les régions assoiffées du monde1. » Le 14 juin 2004, le ministre québécois de l’Environnement, Thomas Mulcair, remettait en...

read more

Chapitre 23 : L'Éthiopie détient-elle les clés du Nil ? : RHÉTORIQUE ET NÉGOCIATIONS SUR LE PARTAGE DES EAUX DU FLEUVE

pdf iconDownload PDF (2.5 MB)
pp. 534-560

L’Égypte, don du Nil, est une oasis sise dans le désert. Ses habitants ont su mettre à profit ses eaux et sa crue annuelle pour y pratiquer l’agriculture. Mais, corollaire de ce rôle vital du fleuve dans l’existence même du pays, les variations interannuelles importantes du niveau des crues du Nil, en particulier lorsque les crues se révélaient trop faibles, ont alimenté...

read more

Conclusion

pdf iconDownload PDF (167.4 KB)
pp. 560-570

Il ressort de tous ces chapitres que les projets de transferts d’eau, loin d’être les solutions techniques commodes pour résoudre des enjeux de rareté de l’eau qu’on s’imaginait dans les années 1960, présentent des impacts environnementaux qu’on ne peut ignorer et, surtout, comprennent des dimensions sociales et politiques importantes. ...

Les auteurs

pdf iconDownload PDF (211.5 KB)
pp. 570-576

Back Cover

pdf iconDownload PDF (361.2 KB)
 


E-ISBN-13: 9782760518629
Print-ISBN-13: 9782760513792

Page Count: 610
Publication Year: 2005

Series Title: Géographie contemporaine
Series Editor Byline: Juan-Luis Klein

Research Areas

Recommend

Subject Headings

  • Water resources development.
  • Water-supply.
  • Water resources development -- Environmental aspects.
  • Water-supply -- Developing countries.
  • You have access to this content
  • Free sample
  • Open Access
  • Restricted Access