We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR

Le Débat qui n'a pas lieu

La Commission Pépin-Robarts, quelque vingt ans après

Sous la direction de Jean-Pierre Wallot

Publication Year: 2002

Vingt ans plus tard, les constats et les recommandations de la Commission Pepin-Robarts apparaissent-ils encore pertinents, utiles, actuels ? Auraient-ils pu nourrir des débats et des changements politico-constitutionnels qui n’ont pas eu lieu ou qui n’ont pas abouti ? Ces questions ont été débattues lors du colloque organisé par le CRCCF, « La Commission Pepin-Robarts : quelque 20 ans après. Le débat qui n’a pas eu lieu », qui s’est tenu les 16 et 17 mars 2001 à l’Université d’Ottawa, et dont les résultats sont réunis dans cet ouvrage. La rencontre a permis à des chercheurs universitaires de plusieurs disciplines d’analyser les retombées des recommandations de la Commission Pepin-Robarts. Dans la foulée des débats sur le rapatriement de la Constitution, sur l’échec des ententes de Meech et de Charlottetown, sur le rôle de diverses personnalités dont les premiers ministres Pierre Elliot Trudeau et Brian Mulroney, des universitaires chevronnés ont scruté les problèmes confrontant le Canada à un moment précis du temps (la fin des années 1970) et l’analyse qu’en faite alors une Commission prestigieuse (Pepin-Robarts), ainsi que l’évolution de la conjoncture, la pertinence des constats et des recommandations de la Commission, et leur utilité possible pour résoudre certains des problèmes qui existent toujours au Canada.

Published by: University of Ottawa Press

Table des matières

pdf iconDownload PDF (76.5 KB)
 

read more

Présentation

pdf iconDownload PDF (276.4 KB)
pp. 7-11

Depuis les années 1960, nous nous confrontons au « mal canadien » – l'expression employée par la Commission Pepin-Robarts et reprise par André Burelle : malaise déjà ancien, cerné partiellement dans le rapport préliminaire de la Commission royale d'enquête Laurendeau- Dunton (1965) mais sournois, car on...

read more

Un prophétisme à redécouvrir, celui de la Commission Pepin-Robarts

pdf iconDownload PDF (822.1 KB)
pp. 13-27

En m'invitant à faire une relecture du rapport de la Commission Pepin-Robarts quelque vingt ans après sa parution, le directeur du CRCCF, Jean-Pierre Wallot, m'a permis d'en redécouvrir le prophétisme méconnu. Mieux encore, il m'a fourni l'occasion de remonter aux sources consciente et...

read more

La Commission Pepin-Robarts, le Québec et la francophonie canadienne

pdf iconDownload PDF (1.0 MB)
pp. 29-45

Plus de vingt ans se sont écoulés depuis le dépôt en janvier 1979 du rapport de la Commission de l'unité canadienne1. Considérée comme l'un des jalons de notre saga constitutionnelle, la Commission Pepin- Robarts n'a guère suscité de débats publics au cours des années qui ont suivi sa publication, même...

read more

La dualité linguistique au Canada : les réactions des minorités francophones hors Québec à la Commission de l'unité canadienne, 1977-1979

pdf iconDownload PDF (699.1 KB)
pp. 47-58

Des années 1960 au rapatriement de la Constitution en 1982, des discussions significatives ont été entreprises entre les gouvernements fédéral et provinciaux dans le but de proposer un accord constitutionnel qui serait acceptable aux yeux de tous, et qui répondrait davantage aux enjeux qui surgissent...

read more

Identité canadienne, régions et vie économique

pdf iconDownload PDF (886.0 KB)
pp. 59-74

La Commission de l'unité canadienne a dû mener ses travaux dans une conjoncture politico-économique peu propice à la réflexion. Lorsqu'on le compare au fédéralisme pratiqué dans d'autres pays, celui que l'on retrouve au Canada confère déjà de vastes pouvoirs aux gouvernements provinciaux. Or...

read more

La philosophie « constitutionnelle » du rapport Pepin-Robarts (rév.)

pdf iconDownload PDF (765.1 KB)
pp. 75-89

La Commission de l'unité canadienne, qui a trouvé sa source et sa raison d'être dans l'accession du Parti québécois au pouvoir à Québec, fut établie le 5 juillet 1977 et, le 25 janvier 1979, elle remettait son premier rapport : Se retrouver. Il contient les observations et les 75 recommandations de la Commission...

read more

La langue, toujours source de controverses

pdf iconDownload PDF (731.1 KB)
pp. 91-103

La Commission Pepin-Robarts est un reflet de la pensée politique de son époque, une époque marquée au Canada par deux événements majeurs. Le premier, évidemment, est la victoire du Parti québécois en 1976, ce qui a soulevé la possibilité d'un démantèlement prochain de la fédération. Le second...

read more

La condition canadienne et les montées du nationalisme et du régionalisme

pdf iconDownload PDF (880.8 KB)
pp. 105-120

L'analyse de la politique constitutionnelle au Canada n'est pas sans intérêt pour les spécialistes des sciences sociales; en fait, elle constitue un révélateur incontournable des luttes identitaires et politiques ayant cours au sein de l'espace politique...

read more

Pepin-Robarts redux : socialité, régionalité et gouvernance

pdf iconDownload PDF (1.5 MB)
pp. 121-148

II est difficile de savoir ce que Pierre Elliott Trudeau avait en tête quand il a défini le mandat du Groupe de travail Pepin-Robarts2 (GTPR). Mais le libellé du mandat est assez clair. On demande au Groupe de travailler de multiples façons à renforcer l'unité canadienne à un moment où elle est menacée...


E-ISBN-13: 9782760316348
E-ISBN-10: 2760316343
Print-ISBN-13: 9782760305502
Print-ISBN-10: 2760305503

Page Count: 148
Publication Year: 2002

Volume Title: 9
Series Title: Collection Amérique française

Recommend

UPCC logo

Subject Headings

  • Canada -- Politics and government -- 1945- -- Congresses.
  • Canada -- Languages -- Political aspects -- Congresses.
  • Task Force on Canadian Unity -- Congresses.
  • Nationalism -- Canada -- History -- Congresses.
  • Federal government -- Canada -- Congresses.
  • Constitutional history -- Canada -- Congresses.
  • You have access to this content
  • Free sample
  • Open Access
  • Restricted Access