We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR

Artisans de la modernité

Les centres culturels en Ontario français

Diane Farmer

Publication Year: 1996

Au milieu du XXe siècle, soit au cours du passage de la société traditionnelle au monde contemporain, l’Ontario français a connu une rupture définitive dans son organisation sociale. C’est à ce moment que les Franco-Ontariens mettent sur pied un réseau unique de centres culturels, véritables foyers d’intégration d’une collectivité éclatée. Existe-t-il un lien entre ces deux phénomènes ? Pour répondre à cette question, Diane Farmer décrit les mécanismes de maintien et de transformation de l’identité franco-ontarienne en soulignant le rôle primordial du centre culturel dans ce processus. Elle analyse l’émergence et le fonctionnement de quatre centres culturels de l’Est et du Nord-Est, de même que la dynamique communautaire dans laquelle chacun inscrit son action. Cette étude lui permet de préciser les éléments qui assurent la cohésion du groupe et de cerner dans quelle mesure il y a création d’un espace francophone en Ontario.

Published by: University of Ottawa Press

Title Page, Copyright

pdf iconDownload PDF (145.6 KB)
 

read more

REMERCIEMENTS

pdf iconDownload PDF (72.0 KB)
pp. 11-

La présente étude a fait l'objet d'une thèse de doctorat en sociologie. Je suis reconnaissante envers Alain Bourdin, qui a dirigé la thèse, Jean Michel Berthelot, Jean Claude Lugan, Lucien Mandeville et Alain Medam, membres du jury, Jean Lapointe et Eisa Boyman des critiques formulées en cours...

TABLE DES MATIÈRES

pdf iconDownload PDF (101.4 KB)
pp. 13-14

LISTE DES CARTES ET DES TABLEAUX

pdf iconDownload PDF (65.6 KB)
pp. 15-

read more

INTRODUCTION

pdf iconDownload PDF (568.1 KB)
pp. 17-25

L'émergence des centres culturels en Ontario français est un phénomène récent. Les premiers centres voient le jour au courant des années 1950 et 1960 à Sudbury, North Bay et Ottawa. Le mouvement connaît toutefois son apogée durant les années 1970, alors qu'une douzaine d'associations sont...

read more

CHAPITRE 1 : FORMATION D'UN ESPACE PATRIMONIAL EN ONTARIO FRANÇAIS

pdf iconDownload PDF (1.4 MB)
pp. 27-52

L'affirmation d'une présence française en Ontario remonte à près de trois siècles. Le peuplement se fait d'abord graduellement. L'immigration se fait par groupes de familles, ce qui facilite la reproduction et l'implantation d'un mode de vie traditionnel. L'origine sociale commune des colons et la très grande...

read more

CHAPITRE 2 : FRANCOPHONIE ONTARIENNE : NOUVELLE RÉALITÉ, NOUVELLES PERSPECTIVES

pdf iconDownload PDF (1.2 MB)
pp. 53-76

La société traditionnelle canadienne-française commence à s'affaiblir au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale. Déjà le Règlement XVII avait suscité une première opposition entre l'État ontarien et le clergé catholique francophone. Les Canadiens français demeureront toutefois sujets de la même Eglise. L'éclatement...

read more

CHAPITRE 3 : ÉMERGENCE DES CENTRES CULTURELS : ÉLÉMENTS D'UN DISCOURS EN TRANSFORMATION

pdf iconDownload PDF (1.1 MB)
pp. 77-98

L'apparition du centre culturel est révélatrice de changements profonds au sein de la francophonie ontarienne. Il a été mis sur pied à la suite de l'éclatement de l'encadrement paroissial canadien-français, situation qui a eu pour effet de provoquer chez les francophones un climat d'incertitude. La collectivité...

read more

CHAPITRE 4 : «ARTEM» POUR «ART TIMISKAMING»

pdf iconDownload PDF (1.1 MB)
pp. 99-119

La discussion qui a précédé présente un profil général des centres culturels. Il permet de distinguer les étapes à partir desquelles l'Ontario français a posé les jalons de sa modernisation. Les années 1950 et 1960 marquent un temps de rupture avec l'identité patrimoniale canadienne-française. Puis vient...

read more

CHAPITRE 5 : «LA RONDE», CHÂTEAU FORT DE LA FRANCOPHONIE TIMMINOISE

pdf iconDownload PDF (1.1 MB)
pp. 121-140

Le centre culturel La Ronde se situe, tout comme ARTEM, dans le Nord-Est ontarien1. On le retrouve à Timmins, la principale agglomération du district de Cochrane. Les francophones y sont minoritaires mais représentent une proportion un peu plus élevée, soit quelque 40 % de la population totale. La...

read more

CHAPITRE 6 : «LES TROIS P'TITS POINTS...», ENTRE LE THÉATRE ET LA MUSIQUE

pdf iconDownload PDF (1015.4 KB)
pp. 141-159

Dirigeons-nous maintenant dans l'Est ontarien. Le centre culturel «Les trois p'tits points...» est situé à Alexandria, dans le comté de Glengarry. Il s'agit d'une région agricole dont Alexandria, malgré sa faible densité démographique, demeure le centre industriel. Les francophones y sont majoritaires. Le centre...

read more

CHAPITRE 7 : «LE MIFO», FRANCITÉ ET URBANITÉ

pdf iconDownload PDF (1.3 MB)
pp. 161-185

Terminons cette série d'analyses monographiques en nous dirigeant du côté d'Orléans, dans l'Est ontarien. C'est à cet endroit qu'est situé le Mouvement d'implication francophone d'Orléans, appelé plus couramment le MIFO. Orléans chevauche deux municipalités, Gloucester et Cumberland,...

read more

CONCLUSION

pdf iconDownload PDF (770.8 KB)
pp. 187-199

Les centres culturels sont apparus à un moment bien particulier dans le cheminement de la collectivité francophone de l'Ontario. Quelques-uns d'entre eux ont été mis sur pied au courant des années 1950 et I960. La plupart prennent naissance durant les années 1970. Ils ont été créés à la suite de l'éclatement...

BIBLIOGRAPHIE

pdf iconDownload PDF (1.3 MB)
pp. 201-227

ANNEXE 1 : PRÉCISIONS MÉTHODOLOGIQUES

pdf iconDownload PDF (225.7 KB)
pp. 229-232

ANNEXE 2 : ORGANIGRAMMES DES CENTRES CULTURELS

pdf iconDownload PDF (151.6 KB)
pp. 233-239


E-ISBN-13: 9782760315396
E-ISBN-10: 2760315398
Print-ISBN-13: 9782760304277
Print-ISBN-10: 2760304272

Page Count: 240
Publication Year: 1996

Volume Title: 4
Series Title: Collection Amérique française