Cover

pdf iconDownload PDF
 

Half Title, Title Page, Copyright, Quotation

pdf iconDownload PDF
 

read more

Le bon roi

pdf iconDownload PDF

pp. 1-10

Big Red était plongé jusqu’aux coudes dans le pigeon mort quand il entendit un crac comme une branche qui se sépare du tronc sous le poids de la glace. Il entendit les appels et les cris et le petit nouveau avec la queue de cheval, Barkwell, beugler encore et encore dans les chevrons. ...

read more

Les corneilles mangent bien

pdf iconDownload PDF

pp. 11-20

Le jour de ma libération conditionnelle, Toby est venu me chercher à Kingston. Deux heures en retard.
«T’as maigri le frère. Les grands te volaient ta bouffe en dedans? C’est le régime du prisonnier? »
Le ciel est vide au-dessus nos têtes quand nous arrivons aux abords de la ville. ...

read more

Têtes de citrouille

pdf iconDownload PDF

pp. 21-30

La compagnie n’envoie pas de fleurs.
Anita reçoit les condoléances de ses voisins et de ses anciens amis du secondaire. Des bouquets arrivent de partout au pays, de membres de la famille coincés au Texas et d’une grande tante de quelque part dans le sud de l’Oregon. ...

read more

Le magicien court toujours

pdf iconDownload PDF

pp. 31-36

On l’a retrouvé à Barrie, la tête entre ses genoux croûtés. Le plancher est couvert de vomi, mais les frites du McDonald ont gardé leur forme et leur consistance à travers la bourbe orange, sauf qu’elles sont blanches comme des os et pour un instant on s’imagine que le Magicien a mangé une souris complète, ou quelque chose du genre. ...

read more

Dans une auto dans une rivière, près de Peoria, Illinois

pdf iconDownload PDF

pp. 37-42

Les fonds de l’église avaient été déposés à son nom à elle. Les actifs qu’il n’avait pas su cacher dans des banques des Îles Caïmans ou dans des comptes suisses avaient été placés dans des coffrets de sûreté qu’elle seule pouvait ouvrir. Les innombrables dollars investis par les amis, la famille, ...

read more

Nuage

pdf iconDownload PDF

pp. 43-52

Tout est couvert de merde.
Au début, quand les oiseaux sont arrivés, tout le monde prenait des photos. Jimmy et moi, on se promenait à vélo dans les rues et on pointait les maisons couvertes d’étourneaux. Ils avaient l’air d’une marée noire qui s’étendait d’un toit à l’autre. ...

read more

Dieu est une place

pdf iconDownload PDF

pp. 53-56

Caleb s’occupe du bébé pendant que Twink est au travail. Il fait un paquet dans un gros chandail et l’enveloppe dans une serviette de bain. Il ne fait pas confiance au bébé, il ne croit pas que c’est son enfant. Ça rote et ça couine pendant qu’il essaie de dormir dans l’autre chambre. ...

read more

Four autonettoyant

pdf iconDownload PDF

pp. 57-64

Après sa troisième tentative, les sœurs d’Harriet avaient commencé à la surnommer le four autonettoyant. Henry avait déjà un enfant avec Doris, la chienne qui les appelait tout le temps en plein milieu de la nuit pour se plaindre de la température de l’eau dans la vieille maison d’Henry. ...

read more

Un tiens vaut rien du tout

pdf iconDownload PDF

pp. 65-76

Trois heures après qu’on eut piqué la télé, Cal commence à parler d’aller en Californie. Il parle des filles avec les gros seins qu’on voit en ligne, celles qui n’ont jamais à s’emmitoufler l’hiver parce que le soleil ne se couche jamais sur Burbank ou Malibu ou des places comme ça. ...

read more

Hatchetman

pdf iconDownload PDF

pp. 77-80

Papa dit que je ne dois jamais montrer le tatouage à personne. Ils voulaient que mon nom soit Hatchetman sur le certificat de naissance, mais Grand-maman Hubert a dit non. Elle est morte maintenant, comme le chien et le poisson et tout le reste qui meurt dans notre maison. C’était sa maison, mais là c’est notre maison. ...

read more

La moitié inférieure de Sir John A. Macdonald

pdf iconDownload PDF

pp. 81-88

Greg L’Oie d’or avait nommé sa première lésion Winnipeg. Il blâmait la froide ville pour la maladie qui ravageait son corps, celle qui le réveillait au milieu de la nuit pour le faire hurler. C’était à cause de ces hurlements qu’il s’était fait jeter dehors de la maison des hommes la nuit précédente. ...

read more

Lutte avec Jacob

pdf iconDownload PDF

pp. 89-98

«Tu as donné naissance à mon pays et à mon peuple. Tu le savais? Tu les as mis au monde, Rebecca. Tous. »
Le micro-ondes dit 2h45 a.m. Cinq minutes d’avance. L’homme du magasin était assis à la table de la cuisine, dos à la chambre à coucher. La porte de l’appartement était pliée et tordue derrière lui. ...

read more

Dégel

pdf iconDownload PDF

pp. 99-108

J’ai deux doigts enfoncés dans la joue droite de Big Dave quand son gros poing connecte avec mon œil gauche. Le monde n’est que gin et douleur et sel quand j’atterris par terre dans la neige. Du sang m’est craché au visage et quelques filles ricanent sans faire le moindre effort pour m’aider à me relever. ...

read more

Tours

pdf iconDownload PDF

pp. 109-120

Quand le premier trou s’est ouvert, la Ville a dit que quelqu’un viendrait arranger ça. Les jeunes lançaient des canettes de boisson gazeuse dans le gouffre et attendaient de l’entendre résonner. Certains des plus vieux locataires chuchotaient que c’était un trou sans fond. ...

read more

Mutations

pdf iconDownload PDF

pp. 121-134

«Combien de fois va falloir que je te l’explique ? Premirement : je ne travaille même pas à l’intérieur de l’usine. Peux-tu te rentrer ça dans la tête et m’écouter une seconde ? »
Janet jette des ustensiles dans un gros sac noir à vidanges dans la cuisine. Les couteaux et les fourchettes font des trous dans le sac, mais elle ne s’en rend pas compte. ...

read more

Succion

pdf iconDownload PDF

pp. 135-146

Quand une troisième paire de phares fait une embardée pour nous éviter, je demande à Last Call Paul de s’arrêter. Il ne me regarde pas, il fait juste peser plus fort sur l’accélérateur. La neige rentre de force par les fenêtres craquées et s’infiltre dans le col de mon manteau. Chaque goutte glisse le long de ma colonne. ...

read more

Les fourrures de Simcoe

pdf iconDownload PDF

pp. 147-158

Owen Frell passait ses journées entouré par la mort. Des peaux de castors, d’ours et d’un loup solitaire étaient étirées autour de lui. La plupart des lumières étaient couvertes de poussière dans l’atelier de Simcoe. Les fenêtres étaient bariolées d’écume de savon et l’enseigne «ouvert » était éteinte. ...

read more

La semaine où le football a arrêté

pdf iconDownload PDF

pp. 159-166

Assis dans la chaise de patio verte, papa me dit que je ne marchais pas correctement. Je ne levais pas les genoux assez haut. L’entrée en gravier était l’endroit tout désigné pour pratiquer. Maman était partie avec l’auto en juillet alors l’entrée ne servait plus à grand-chose depuis. ...

read more

Vive Saten !

pdf iconDownload PDF

pp. 167-176

Les lapins ont l’air beaucoup plus petits sans tête.
«On l’a déjà emmené au centre-ville. Si tu veux payer la caution et le faire sortir ce soir. »
Tout est dans les oreilles. Sans elles, on pourrait confondre le corps avec celui d’une marmotte ou d’un écureuil obèse. On pourrait même le prendre pour un rat, sauf pour la queue. ...

read more

La route de Kingston

pdf iconDownload PDF

pp. 177-184

Un coupe-bordures me réveille à quatre heures du matin et je sais que c’est encore Harley. Il essaie de faire sortir la famille de Bulgares du logement numéro 16 ; ils dorment avec des bouchons dans les oreilles depuis les deux semaines que dure ce siège. ...

read more

Remerciements

pdf iconDownload PDF

pp. 185-186

Merci à tous ceux qui ont publié ces nouvelles dans leurs versions antérieures: Joyland, The Cleveland Review, Little Fiction, Drunken Boat, Burrow Press, Grain, The New Quarterly, Bluestem, The Good Men Project, Border Crossing, The Drum, Corium, Necessary Fiction, ...

Table des matières

pdf iconDownload PDF

p. 187

Further Series Titles

pdf iconDownload PDF
 

Back Cover

pdf iconDownload PDF