Cover

pdf iconDownload PDF
 

Title Page, Copyright Page

pdf iconDownload PDF
 

read more

Préface

pdf iconDownload PDF

pp. xiii-xvi

Dans la pratique traditionnelle, les guerres se soldent généralement par la distinction nette entre un vainqueur et un vaincu. Cette distinction s’est, dans l’histoire, matérialisée par des traités de paix, des tributs plus ou moins importants selon l’ampleur de la défaite et les exigences du vainqueur, des changements de régime, ...

read more

Remerciements

pdf iconDownload PDF

pp. xvii-xviii

Ce travail, présenté à l’origine comme mémoire de maîtrise à l’Université Lyon III Jean-Moulin, n’aurait pas vu le jour sans l’impulsion de certaines personnes à des moments décisifs de sa réalisation. ...

Table des matières

pdf iconDownload PDF

pp. xix-xxii

read more

Introduction - Les conditions d’un duel au sommet

pdf iconDownload PDF

pp. 1-6

Le matin du mercredi 12 septembre 2001, la quasi-totalité des quotidiens titrent sur le 11-Septembre, photos en pleine page à l’appui, à l’exception remarquée du journal sportif français L’Équipe, qui fait sa couverture, comme d’habitude, sur les résultats du football. Le soir même, l’émission française de satire politique ...

Partie 1 - Description théorique et historique d’Al-Qaida

pdf iconDownload PDF

pp. 7-8

read more

Chapitre 1 - Le terrorisme: compréhension possible, prédiction improbable

pdf iconDownload PDF

pp. 9-26

Dans l’introduction à ses Phénomènes révolutionnaires, Jean Baechler se heurte aux connotations politiques de son objet d’étude. Il déjoue le piège d’une plume acérée dans le passage suivant, qui s’applique mot pour mot à notre objet si l’on substitue « terrorisme » à « phénomènes révolutionnaires » : ...

read more

Chapitre 2 - Pour une approche «rationaliste raisonnée»

pdf iconDownload PDF

pp. 27-40

Le terrorisme est un objet qui ne se prête aux modélisations formalisées qu’au prix de simplifications fâcheuses. La formalisation rend de grands services en permettant aux sciences sociales d’avancer des théories falsifiables et des résultats mesurables. Cette méthode positiviste s’inspire des sciences naturelles2. ...

read more

Chapitre 3 - Le duel Al-Qaida – États-Unis: une rencontre annoncée

pdf iconDownload PDF

pp. 41-52

Al-Qaida est un réseau décentralisé, par opposition à une organisation hiérarchisée qui contrôlerait tous les actes de ses membres et mettrait sur pied toutes les actions qui se réclament de son nom1. Son idéologie est salafiste-jihadiste2: le but est de répandre un islam non modifié depuis sa transmission par les pieux ancêtres ...

Partie 2 - Pourquoi le match nul était inévitable: L’échec prévisible de ben Laden - un défi idéel extravagant, des moyens réels insignifiants

pdf iconDownload PDF

pp. 53-54

read more

Chapitre 4 - Un défi idéel extravagant: le coût de la non-complaisance est nié

pdf iconDownload PDF

pp. 55-72

Comme le disent la plupart des analystes, l’impact réel du terrorisme est surévalué. Les dégâts réels causés par Al-Qaida ne sont pas assez importants pour que la cible estime que le coût de sa non-complaisance dépasse les coûts de la complaisance à l’OC. ...

read more

Chapitre 5 - Des moyens réels insignifiants: le coût dela non-complaisance est trop bas

pdf iconDownload PDF

pp. 73-92

Nous avons établi que l’attaque terroriste représentait le coût de la non-complaisance aux exigences de l’OC. Pourtant, les États-Unis ont montré qu’ils niaient le coût de cette non-complaisance en refusant de prendre au sérieux les exigences d’Al-Qaida. ...

Partie 3 - Pourquoi le match nul était inévitable: L’échec prévisible de Bush - des moyens réels extravagants, une réponse idéelle insignifiante

pdf iconDownload PDF

pp. 93-94

read more

Chapitre 6 - Des moyens réels extravagants paradoxalement sources de fragilisation

pdf iconDownload PDF

pp. 95-116

La partie la plus visible de la lutte contre Al-Qaida par les États-Unis, et qui a reçu le plus de moyens, est la « guerre contre le terrorisme », parfois appelée « guerre contre la terreur ». Il faut avant tout signaler que le terrorisme est une stratégie et la terreur un état mental et physiologique. ...

read more

Chapitre 7 - Une réponse idéelle insignifiante, caricaturale et inaudible

pdf iconDownload PDF

pp. 117-134

Selon Jean Baechler, l’idéologie est définie comme une « une formation discursive polémique, grâce à laquelle une passion cherche à réaliser une valeur par l’exercice du pouvoir dans une société […] Une idéologie n’est ni vraie, ni fausse, elle ne peut être qu’efficace ou inefficace, cohérente ou incohérente2. » ...

Partie 4 - Se donner les moyens d’une lutte durable contre le jihadisme

pdf iconDownload PDF

pp. 135-136

read more

Chapitre 8 - Comment départager le match nul ?

pdf iconDownload PDF

pp. 137-150

Tout amateur de sports le sait bien : même en cas de match nul, il existe de nombreux moyens, tous plus imaginatifs les uns que les autres, de départager les deux adversaires. Et ce, d’autant plus que le déséquilibre entre les deux camps est grand. L’adversaire plus faible qui arrache un match nul peut donc se satisfaire de sa prestation, ...

read more

Chapitre 9 - Abandonner la logique de la guerre entre le Bien et le Mal

pdf iconDownload PDF

pp. 151-158

Les premières victimes des deux Grands Récits de la Terreur et du Martyre2 sont finalement les modérés des deux « camps » qui s’affrontent. Aux États-Unis, et dans une moindre mesure au Royaume-Uni et en Europe, ce sont les libertés publiques qui sont menacées : ...

read more

Chapitre 10 - Travailler sur les incitations à abandonner la violence

pdf iconDownload PDF

pp. 159-180

Le défi idéel d’Al-Qaida nécessite une réponse politique. Il apparaît nécessaire de sortir le discours salafiste de son enrobage idéologique pour le repenser dans le champ politique. Contrairement au cliché du terroriste désespéré et va-nu-pieds, trop fragile intellectuellement pour résister aux sirènes des idéologues salafistes, ...

read more

Conclusion - Al-Qaida, une postérité, mais toujours pas de prospérité

pdf iconDownload PDF

pp. 181-186

Au terme de cette analyse, la conclusion qu’on en tire pourra sembler modérément exaltante. En bout de course, en effet, le terrorisme est réductible à sa définition la plus succincte : une stratégie du faible au fort, une vengeance du démuni contre le nanti. L’OC est bien une entité faible ...

Annexe 1 - Commentaire détaillé de la définition du terrorisme

pdf iconDownload PDF

pp. 187-214

Annexe 2.1 - Le tableau de Max Abrahms récapitulant les succès et échecs du terrorisme

pdf iconDownload PDF

pp. 215-218

Annexe 2.2 - L’influence de la nature des objectifs poursuivis sur la réussite du terrorisme

pdf iconDownload PDF

pp. 219-220

Annexe 3 - L’analyse économique du terrorisme

pdf iconDownload PDF

pp. 221-222

Annexe 4 - Méthodologie comparée de l’histoire et des sciences sociales

pdf iconDownload PDF

pp. 223-224

Annexe 5 - Évolution du nombre de tentatives de détournement d’avion (1947-2003)

pdf iconDownload PDF

pp. 225-226

Annexe 6 - Évolution de la part militaire du budget du ministère de la Défense des États-Unis 1962-2014 (en dollars constants)

pdf iconDownload PDF

pp. 227-228

Annexe 7 - Extraits de la déclaration de jihad contre les Américains occupant le pays des deux sanctuaires

pdf iconDownload PDF

pp. 229-238

Annexe 8 - Déclaration du Front islamique mondial pour le jihad contre les Juifs et les croisés

pdf iconDownload PDF

pp. 239-242

Bibliographie sélective

pdf iconDownload PDF

pp. 243-258

Index

pdf iconDownload PDF

pp. 259-268