Abstract

Abstract:

Cet article examine l’influence de Cocteau sur la Beat Generation. Pour la première fois, Doctor Sax de Kerouac et plusieurs poèmes de Ginsberg, dont “Howl,” sont analysés à la lueur de l’esthétique coctalienne du rêve éveillé. Au-delà d’une écriture réfléchissant la transe hallucinée, Cocteau suggéra l’enchevêtrement des mondes par une poétique de type filmique fortement teintée de gnosticisme, ainsi que jouant sur l’accélération ou l’épaississement de l'espace-temps. Cette synthèse coctalienne entre une lecture gnostique du réel et un traitement surréaliste de l’image permit aux Beats de moderniser la sensibilité gnostique qu’ils héritèrent de sources antérieures allant de Blake à Bouddha.

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 104-119
Launched on MUSE
2019-01-03
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.