Measurement of Fall Prevention Awareness and Behaviours among Older Adults at Home
Abstract

ABSTRACT:

This study surveyed awareness of, and adherence to, six national fall prevention recommendations among community-dwelling older adults (n = 1050) in Ottawa. Although 76 per cent of respondents agreed falling is a concern and preventable, fewer perceived susceptibility to falling (63%). Respondents had high awareness that home modifications and physical activity can prevent falls. Reported modifications included grab bars (50%), night lights (44%), and raised toilet seats (19%). Half met aerobic activity recommendations; 38 per cent met strength recommendations. Respondents had lower awareness that an annual medication review, annual eye and physical examination, and daily vitamin D supplementation could reduce fall risk. However, reported annual medication review (79%) and eye examination (75%) was high. Nearly half met recommendations for vitamin D intake. These findings suggest a gap in knowledge of awareness and adherence to national recommendations, highlighting the ones that may require attention from those who work to prevent falls.

RÉSUMÉ:

L’étude visait à évaluer chez les résidents aînés d’Ottawa (n = 1 050) la connaissance et le respect de six recommandations nationales sur la prévention des chutes. D’abord, 76 % des répondants étaient d’avis que les chutes sont une préoccupation réelle et qu’il est possible de les éviter, mais ils étaient moins nombreux (63 %) à penser qu’ils étaient à risque de faire une chute. Ensuite, les répondants étaient très conscients que l’activité physique et l’adaptation du domicile permettent de prévenir les chutes. Parmi les adaptations mentionnées figuraient les barres d’appui (50 %), l’éclairage de nuit (44 %) et les sièges de toilette surélevés (19 %). En ce qui concerne l’activité physique, la moitié des répondants suivaient les recommandations visant à améliorer leur capacité cardiovasculaire, et 38 %, celles visant à améliorer leur force. Enfin, les répondants étaient moins sensibilisés à l’importance de la vérification annuelle des médicaments, de l’examen médical et de l’examen de la vue annuels et de la prise quotidienne de suppléments de vitamine D pour la réduction des risques de chute. Cependant, ils étaient nombreux à indiquer qu’ils faisaient vérifier leurs médicaments (79 %) et passaient un examen de la vue (75 %) tous les ans. De plus, près de la moitié respectaient les recommandations sur la prise de suppléments de vitamine D. Ces résultats font ressortir un certain écart entre la connaissance et le respect des recommandations nationales, mettant en évidence celles qui mériteraient l’attention des professionnels œuvrant dans la prévention des chutes.


pdf