In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Girolamo Mercuriale, Johann Crato von Krafftheim. Une correspondance entre deux médecins humanistes ed. by Jean-Michel Agasse, Concetta Pennuto
  • Joël Coste
Girolamo Mercuriale, Johann Crato von Krafftheim. Une correspondance entre deux médecins humanistes
Jean-Michel Agasse et Concetta Pennuto (intro., dir. et trad.)
Genève: Librairie Droz, 2016, 342 p., 65 CHF

Après son édition (2006) du célèbre De Arte Gymnastica (1569) de Girolamo Mercuriale (1530–1606), Jean-Michel Agasse nous livre aujourd’hui l’édition et la traduction française de la correspondance en grande partie inédite de Mercuriale avec Johannes Crato von Krafftheim (1519–1585), un médecin originaire de Breslau (Wrocław) surtout connu pour avoir été successivement archiatre de trois empereurs Habsbourg (Ferdinand I, Maximilien II et Rudolph II).

Asymétrique et souffrant de nombreuses lacunes, puisqu’elle comprend 64 lettres de Mercuriale et 6 lettres de Crato, alors que l’échange entre les deux médecins devait être presque hebdomadaire entre 1574 et 1585, la correspondance conservée à Milan et à Wrocław ne ressemble également en rien aux Epistolae medicinales érudites portant sur des sujets médicaux, comme il y en eut tant d’exemples au 16e siècle (Nancy G. Siraisi, Communities of Learned Experience. Epistolary Medicine in the Renaissance, 2013). Cela n’enlève cependant rien à l’intérêt du volume. L’édition bilingue et soignée des lettres (186 pages, précédée d’une copieuse introduction de 123 pages) permet en effet de saisir de manière concrète le quotidien, les petits tracas et les préoccupations de deux médecins alors en vue, l’un attaché à la cour des empereurs Habsbourg, l’autre professeur de médecine pratique à Padoue, intégré dans les réseaux médicaux italiens et proche des éditeurs et imprimeurs vénitiens.

Les livres de médecine nouvellement imprimés, les bonnes places et les cours de médecine sont les principaux sujets de la correspondance : les parutions d’ouvrages et leur acheminement de Venise à Prague ou à Breslau (trouvé trop long par Crato) en échange de peaux (pour servir de parures à ses filles, guettées par Mercuriale), les compétences des collègues plus jeunes et les entremissions (on parlerait de nos jours de lobbying) pour leur trouver des places, les chahuts et les relations tumultueuses avec les étudiants sont en effet relatés et commentés dans de nombreuses lettres. La situation politique, les guerres – qui restèrent cependant à distance des deux médecins – et les épidémies de peste qui frappèrent durement plusieurs grandes villes européennes pendant la période concernée par la correspondance sont également régulièrement évoquées. La peste, qui avait fait l’objet d’un traité par Crato (publié en 1555) donne d’ailleurs l’occasion d’échanges d’opinions divergentes entre les deux [End Page 548] auteurs (notamment sur le sujet de la contagion, que Crato concevait de manière beaucoup plus claire que Mercuriale), tout comme l’épidémie de fièvre catarrhale – c’est-à-dire de grippe – qui parcourut l’Europe en 1580. La portée et l’enjeu de ces divergences de conceptions ne sont pas vraiment relevés par l’éditeur qui, d’une manière générale, se montre plus à l’aise sur les sujets touchant la sociabilité et l’épistolarité que sur ceux touchant l’ancienne médecine. C’est d’ailleurs dans le traitement des questions proprement médicales – fort heureusement assez peu nombreuses – que l’on touche aux limites de l’édition de cette correspondance, qui recourt par exemple au dictionnaire de Lavoisien (1793) pour l’explication et la traduction de plusieurs notions et termes médicaux trouvés dans les lettres, comme si ceux-ci étaient restés inchangés pendant plus de deux siècles. Malgré ces quelques réserves, la lecture de la présente édition de la correspondance entre Mercuriale et Crato doit être recommandée aux seiziémistes comme aux historiens des sciences et de la médecine, et particulièrement à ceux d’entre eux qui prisent encore les documents authentiques.

Joël Coste
École Pratique des Hautes...

pdf

Additional Information

ISSN
2371-0179
Print ISSN
0823-2105
Pages
pp. 548-549
Launched on MUSE
2017-10-04
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.