Théâtre
In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Brigitte Haentjens, une des figures majeures du théâtre en Ontario d'abord, puis au Québec où elle a signé des mises en scène qui ont fait date, s'est interrogée, dans Un regard qui te fracasse, sur certaines des pièces que l'on publie : « Depuis peu, une nouvelle parole politique s'exprime par la voix de jeunes auteurs dans la quarantaine, tels qu'Olivier Choinière, Olivier Kermeid ou Fabien Cloutier. Leurs textes incarnent certaines préoccupations de leur génération face à la société et à l'avenir. Mais cette prise de parole reste tout de même un phénomène marginal. » Dans la production de 2015, on trouve ces préoccupations surtout dans les pièces d'Olivier Kermeid, de Wajdi Mouawad et de Pol Pelletier.

blé

FM Youth, de Stéphane Oystryk, qualifié de « ciné-roman », est le scénario d'un film tourné en août 2013 à Saint-Boniface, Manitoba. Le texte, accompagné de plusieurs photos, raconte en cinquante-trois scènes la veille du départ vers Montréal de Charlie (« So excited ! Can't wait to get out of this dump ») et de sa copine Natasha qui essaie de persuader Alexis, leur meilleur ami, de venir les rejoindre : « Think about it ! Le Plateau, le Mile-End, shopping, les festivals d'été, le métro, hanging out with Arcade Fire ! » Charlie ajoute ces détails croustillants : « Montréal is where everything is happening. La musique, l'art… Nat va pas devenir une rock star si elle reste à Saint-Bobo ! » Anglais et français alternent, souvent à l'intérieur de la même phrase, soulignant ainsi la réalité des francophones en milieu minoritaire. Même si Alexis les avertit que les Québécois risquent de faire des plaisanteries désobligeantes au sujet de leur accent trop « English », elles ne changent pas d'idée et se moquent de son dévouement pour une cause qu'elles jugent perdue, celle d'engager les jeunes Manitobains et de les intéresser au français. Comme Alexis lui-même parle franglais, on comprend qu'il est un peu naïf. Au cours de ce portrait frais, réaliste, irrévérent et doux-amer de la jeunesse francomanitobaine, un verre à la main et un joint au bout des lèvres, les rêves et les espoirs alternent avec les désillusions. Natasha les qualifie de « fucking weirdos franco-manitobains toutes fuckés » juste avant que Charlie « lève sa flasque en guise de toast » et prononce les derniers mots du film : « Sayonara Saint-Boniface ». [End Page 371]

dramaturges éditeurs

Simon Boudreault a très bien compris le goût du public d'aujourd'hui pour les personnages plus grands que nature et les histoires à saveur médiévale. Même si l'intrigue d'En cas de pluie, aucun remboursement, finaliste du prix du Gouverneur général, se déroule dans un parc d'amusement, le dérisoire Royaume du Super Fun, les personnages arrivistes sont obsédés par la politique. Le King, Louis le Juste, vieillit, ce qui provoque une rivalité entre ses trois capitaines de section, puisque chacun aspire à la couronne. Il s'agit du narcissique François le Bel, sauveteur en chef de la section Aquatique, de la flegmatique Charlotte la Hardie, responsable des Manèges et Jeux d'adresse, et de la truculente Lucille la Grasse, directrice de la section Restauration et Animation. Deux autres personnages viennent épicer la sauce : la Fille du King qui veut beaucoup de choses, mais sans rien faire pour les mériter, et un bossu énigmatique prêt à tout pour s'asseoir sur le trône. Il y a, dans cette comédie, des échos de Shakespeare et de Game of Thrones.

Isabelle, monologue tragi-comique de Fabien Dupuis, raconte l'histoire de Daniel, enfant maltraité par une mère violente et enragée, qui trouve refuge auprès de sa cousine Isabelle avec qui il peut se battre comme si elle était un garçon. Un jour, pourtant, il découvre qu'elle n'en est pas un. Les ébats sexuels des...


pdf