Indicators of an "Immigrant Advantage" in the Writing of L3 French Learners
Abstract

Abstract:

Grounded in the cross-linguistic influence(s) (CLI) literature, this study used objective measures to compare the use of English, lexical richness and syntactic complexity, and grammatical accuracy and fluency in the texts of three groups of Grade 6 French immersion students: Canadian-born anglophones (C-A), Canadian-born multilinguals (C-M), and immigrant multilinguals (I-M). Findings identified use of English, vocabulary richness, and grammatical accuracy as the discriminating variables that had the most effect on the quality of writing of the three groups. The differences in performance on these specific writing aspects were most salient between the C-A and I-M groups. We propose that, in our data, the social status of immigrants might have a more profound influence on a student's approach to language learning and investment than that of being multilingual, and that this can translate directly in certain areas of language performance.

Résumé:

Basée sur la littérature des influences translinguistiques, cette étude a utilisé des mesures objectives pour comparer le recours à l'anglais, la richesse lexicale et la complexité syntaxique, la précision grammaticale et la fluidité dans les textes de trois groupes d'élèves d'immersion française de la 6e année : 1) des anglophones canadiens, 2) des Canadiens multilingues et 3) des immigrants multilingues. Les résultats ont identifié le recours à l'anglais, la richesse lexicale et la précision grammaticale comme les variables qui ont le plus d'effet sur la qualité de l'écriture des trois groupes. Les différences de performance sur ces aspects spécifiques de l'écriture ont été plus marquées entre les groupes des anglophones canadiens et des immigrants multilingues. Nous proposons que, selon nos données, le statut social des élèves immigrants pourrait avoir une influence plus profonde sur leur approche et leur investissement dans l'apprentissage des langues que le fait d'être multilingue et que cette influence pourrait se traduire directement dans certains domaines de leur performance linguistique.