Broadening End-of-Life Comfort to Improve Palliative Care Practices in Long Term Care
Abstract

RÉSUMÉ:

Cette étude qualitative canadienne rapporte les résultats de 19 groupes de discussion comprenant 117 participants, incluant des bénéficiaires, des familles et des membres du personnel. Elle avait pour objectifs : 1) d'explorer les soins palliatifs offerts en soins de longue durée (SLD) en vue de faire face aux tensions associées à la prestation de soins aux personnes qui sont encore bien vivantes et celles en fin de vie dans une même communauté de soins et 2) d'identifier des améliorations qui pourraient être apportées aux pratiques en soins palliatifs afin de mieux répondre aux besoins de tous les bénéficiaires en vie ou mourants dans les établissements de SLD, ainsi que celles des familles et du personnel qui leur apportent du soutien. Notre étude a montré que les perspectives liées au confort en fin de vie du personnel en SLD, celles des bénéficiaires et de leurs familles étaient appliquaient à ceux qui se trouvaient en fin de vie ou aux familles qui les soutenaient. Cette compréhension du confort limitait l'intégration des principes de soins palliatifs lors des derniers jours de vie des bénéficiaires. Les résultats de notre étude ont aussi suggéré que le fait de recueillir les perceptions des bénéficiaires liées au confort en fin de vie, de partager l'information à propos de la mort d'un bénéficiaire d'une manière plus personnelle, et de s'assurer que les bénéficiaires, leurs familles et le personnel aient des occasions de participer dans les soins de confort pour les bénéficiaires mourants pouvaient accroître le confort en fin de vie et soutenir une plus grande intégration des principes de soins palliatifs en SLD.

This study aimed to (1) explore how palliative care in long-term care (LTC) addresses the tensions associated with caring for the living and dying within one care community, and (2) to inform how palliative care practices may be improved to better address the needs of all residents living and dying in LTC as well as those of the families and support staff. This article reports findings from 19 focus groups and 117 participants. Study findings reveal that LTC home staff, resident, and family perspectives of end-of-life comfort applied to those who were actively dying and to their families. Our findings further suggest that eliciting residents' perceptions of end-of-life comfort, sharing information about a fellow resident's death more personally, and ensuring that residents, families, and staff can constructively participate in providing comfort care to dying residents could extend the purview of end-of-life comfort and support expanded integration of palliative principles within LTC.


pdf