L’Orient comme miroir : les altérités orientale et autochtone dans les récits de voyage des Canadiens français au XIXe siècle
Abstract

Abstract:

L’importance de l’orientalisme dans la culture européenne du XIXe siècle est maintenant bien connue. Qu’en est-il au Québec ? Le présent article traite de l’importance et de la prégnance du discours orientaliste dans la culture québécoise de la deuxième moitié du XIXe siècle à partir de 12 récits de voyage en Orient composés par des Canadiens français. Après avoir examiné le contexte de production de ces récits et le sens donné au voyage en Orient par les voyageurs canadiens, nous nous intéresserons aux façons dont certains auteurs manipulent les thèmes suivants : le genre, la race et la religion. Les réflexions de ces auteurs sur les « races » et la « civilisation » opèrent, à l’occasion, un rapprochement entre l’altérité de l’« Oriental » et l’altérité du « Sauvage » canadien. L’article analysera, en dernier lieu, les liens discursifs établis entre ces deux figures de l’Autre très importantes dans l’idée canadienne-française de la civilisation. C’est à ce moment que l’idée d’un orientalisme canadien-français prendra tout son sens.

Abstract:

The important role of Orientalism in 19th century European culture is now well known. However, what about its role in Quebec? This article discusses the importance and relevance of the Orientalist discourse in Quebec culture of the second half of the 20th century based on 12 travel accounts written by French Canadians. After examining the background to the production of these accounts and the meaning that the Canadian travellers associate with Oriental travel, we consider how some authors address the themes of gender, race and religion. These authors’ reflections on “races” and “civilization” occasionally draw a parallel between the alterity of the “Oriental” and the alterity of the “Canadian Indian”. Finally, we analyze the discursive links established between these two figures of the “Other,” which are both very important to the French-Canadian idea of civilization. With that, the idea of French-Canadian Orientalism takes on its full significance.