Policies and Practices: The Case of RAI-MDS in Canadian Long-Term Care Homes
Abstract

The RAI-MDS (Resident Assessment Instrument—Minimum Data Set) is a widely used measurement tool in Canadian long-term care homes. In this article, we set this tool in the contexts of neo-liberalism and evidence-based medicine and comment on primary and secondary literature concerning its use. Using observations and interviews at several Canadian care homes, we focus on how RAI-MDS is perceived and implemented in the field. Our principal contribution is to empirically enrich the feminist political economy literature on the use of this important measurement tool.

L'« instrument d'évaluation des résidents–fichier minimal » (RAI-MDS) est un outil de mesure très employé dans les résidences offrant des soins de longue durée (SLD) au Canada. Dans cet article, nous situons cet outil dans le contexte du néolibéralisme et de la médecine factuelle et nous commentons les sources primaires et secondaires qui documentent son usage. À partir d'observations et d'entrevues réalisées dans plusieurs maisons de soins, nous cherchons à cerner la perception et la mise en oeuvre du RAI-MDS sur le terrain. Notre contribution principale consiste à enrichir le volet empirique de la littérature consacrée par l'économie politique féministe à l'usage de cet important outil de mesure.


pdf