We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR
Effects of Recombinant Human Growth Hormone for Osteoporosis: Systematic Review and Meta-Analysis
Abstract

RÉSUMÉ:

Notre objectif était d’évaluer l’efficacité de l’hormone de croissance humaine recombinante (HCH) sur la densité minérale osseuse (DMO) chez les personnes âgées de 50 ans et plus, ayant une fonction pituitaire normale, qui risquent de développer l’ostéoporose. Nous avons passé en revue systématiquement les essais cliniques randomisés (ECR), examinant six bases de données, et ont réalisé des méta-analyses pour examiner les effets de la HCH sur la DMO dans la colonne lombaire et le col du fémur. Les données au sujet de l’incidence des fractures, les biomarqueurs du métabolisme osseux et les événements indésirables ont également été extraites et analysées. Treize ECR ont rempli les critères d’admissibilité. Effets de mise en commun de différentes tailles ne suggèrent aucun effet significatif de la HCH sur la DMO. Les valeurs de l’effet de mise en commun étaient plus grandes, mais insignifiantes, comparativement au placebo. La HCH a eu un effet significatif sur plusieurs marqueurs pour le métabolisme osseux. On a observé un taux significativement plus élevé d’évènements indésirables dans les groupes HCH. La méta-analyse des ECR suggère que le traitement par la HCH pour personnes ayant ou à risque de développer l’ostéoporose entraîne des augmentations très petites et insignifiantes de la DMO.

ABSTRACT:

Our objective was to evaluate the efficacy of recombinant human growth hormone (GH) on bone mineral density (BMD) in persons age 50 and older, with normal pituitary function, with or at risk for developing osteoporosis. We systematically reviewed randomized clinical trials (RCTs), searching six databases, and conducted meta-analyses to examine GH effects on BMD of the lumbar spine and femoral neck. Data for fracture incidence, bone metabolism biomarkers, and adverse events were also extracted and analysed. Thirteen RCTs met the eligibility criteria. Pooled effect sizes suggested no significant GH effect on BMD. Pooled effect sizes were largest, but nonsignificant, when compared to placebo. GH had a significant effect on several bone metabolism biomarkers. A significantly higher rate of adverse events was observed in the GH groups. Meta-analysis of RCTs suggests that GH treatment for persons with or at risk for developing osteoporosis results in very small, nonsignificant increases in BMD.