Abstract

Throughout the 2008 presidential campaign, Barack Obama’s status as an ascendant historical figure was acknowledged across digital and print culture. Among the more playful themes that emerged, Obama was often represented as a comic book hero. Such portrayals were consistent with a broad set of assumptions that Americans hold about the power and authority of the president. While superheroic representations of Obama were certainly inspired by the generic belief that presidents are capable of great feats, they were linked as well to Obama’s public image and to the discourses of citizenship, masculinity, and race that orbited him.

Résumé:

Tout au long de la campagne présidentielle de 2008, le statut de personnage historique dominant de Barack Obama s’est imposé dans la culture numérique et imprimée. L’un des thèmes les plus ludiques à avoir émergé est celui du superhéros de bandes dessinées. Une telle représentation d’Obama est conforme à un ensemble de présupposés ayant cours chez les États-Uniens au sujet du pouvoir et de l’autorité de leur président. Mais, bien que les représentations d’Obama en superhéros aient certainement été inspirées par la croyance générique que les présidents sont capables de grands exploits, elles sont liées également à l’image publique d’Obama et aux discours de la citoyenneté, de la masculinité et de la race qui gravitent autour de lui.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-114X
Print ISSN
0007-7720
Pages
pp. 432-454
Launched on MUSE
2016-12-04
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.