A “Unifying Influence on Our Nation”: Making and Remaking the Meaning of Terry Fox
Abstract

Abstract:

Just months before his death in June 1981, Fitness and Amateur Sport Canada (FAS) announced the first annual Terry Fox Marathon of Hope Day. This announcement built on widespread interest in commemorating Terry Fox. During and after his run, English Canadians wrote letters to politicians and newspapers suggesting that celebrating Terry Fox could be a way to bring the nation together and to recognize a person emblematic of values deemed Canadian: toughness, masculinity, courage, and ability. This essay examines the claim that Terry Fox united Canada in 1980-81 and argues that Fox was not the unifying figure that many made him out to be. Instead, he was a more complicated and contradictory icon than such narratives imply. Considering Terry Fox in the context of national unity, ability/disability, masculinity, and character reveals that there was no singular way of understanding the runner or the Marathon of Hope when he was still alive. Over time, different meanings have been attached to Terry Fox. Fox’s story has been made and remade. It speaks to patterns of historical memory, and regional and linguistic differences that are a part of the Canadian story.

Abstract:

Quelques mois avant le décès de Terry Fox en juin 1981, Condition physique et sport amateur (Canada) annonçait le premier Marathon de l’espoir, qui est devenu un événement annuel. Ce projet répondait au grand intérêt de gens qui voulaient commémorer la vie de Terry Fox. Pendant et après le marathon, bien des Canadiens anglais ont écrit des lettres à leurs élus et aux journaux pour suggérer que l’on célèbre les efforts de Terry Fox afin d’unifier la nation et de rendre hommage à une personne représentative de valeurs jugées canadiennes : la ténacité, la masculinité, le courage et la capacité. Le présent article examine le postulat que Terry Fox a unifié le Canada en 1980-1981 et allègue que Terry Fox n’était pas le personnage unificateur vu par plusieurs. Il était un symbole beaucoup plus complexe et contradictoire. Un examen de Terry Fox dans le contexte de l’unité nationale, de la capacité/incapacité, de la masculinité et de la force de caractère révèle qu’il n’y avait pas une seule façon de percevoir le coureur ou le Marathon de l’espoir lorsque Terry était encore en vie. Avec les années, Terry Fox a été interprété de diverses façons. Son histoire a été racontée à maintes reprises et met au jour une évolution de notre mémoire historique ainsi que des différences régionales et linguistiques qui font partie du paysage canadien.