"Poussiere de religions": le culte domestique dans "Un Coeur simple"
Abstract

L'intérêt que Flaubert a invariablement montré pour les récits religieux (légendaires, mythologiques et bibliques), et plus particulièrement pour le motif de la mort des dieux, se manifeste une fois encore dans "Un Cœur simple." Le conte inscrit le souvenir d'une religion domestique romaine morte depuis longtemps, mais néanmoins intériorisés par le personnage de la servante, dont la simplicité permet d'appréhender ce culte primitif. En effet, cette œuvre présente un monde postérieur à la disparition des religions domestiques mise en scène dans La Tentation de saint Antoine: elle collecte quelques débris de croyances romaines pour couvrir la Normandie moderne de "poussière mythique." (In French) (CM)


pdf