In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

  • Penser les humanités médicales entre culture littéraire et culture de la vie
  • Vincent Bruyère

AU COURS D’UN ENTRETIEN avec Paul Rabinow, Michel Foucault distingue entre histoire des idées, histoire des mentalités et une histoire de la pensée organisée non pas autour de représentations ou d’attitudes, mais de problématisations : « Problématisation ne veut pas dire représentation d’un objet préexistant, ni non plus création par le discours d’un objet qui n’existe pas. C’est l’ensemble des pratiques discursives ou non discursives qui fait entrer quelque chose dans le jeu du vrai et du faux et le constitue comme objet pour la pensée1 ». Je propose de passer de l’histoire littéraire à l’histoire d’une pensée littéraire, à partir d’une entrée singulière dans l’histoire des formes de la reconnaissance et de l’étude du statut des objets dits littéraires, depuis cette autre division de la littérature, que sont les départements d’humanités médicales (medical humanities). En ce sens, les humanités médicales désignent donc à la fois une réalité institutionnelle—en l’occurrence l’élément d’un cursus universitaire, des organes de publication et de diffusions de la recherche, qui viennent justifier et réfléchir ce cursus—et un effet de problématisation au sens où l’entend Foucault, d’un effet de problématisation qui en l’occurrence touche à un projet de Bildung et à une forme de participation culturelle organisés autour d’une pratique du texte littéraire. Quant à la chose, ou au quelque chose qui tient lieu d’objet à penser, Martyn Evans et David Greaves demandent dans un éditorial publié par le Journal of Medical Ethics :

What makes an inquiry a medical humanities inquiry ? There may of course be no single unifying characteristic, and yet it is tempting to think that something must be at work in bringing together the field’s contributory disciplines and writers; and beyond this it is also tempting to think that something must distinguish an interdisciplinary medical humanities question from the “first-order” questions arising in its contributor disciplines-questions more straightforwardly arising in ethics, or in medical anthropology, or in history of medicine, or in literature for instance2.

De la même façon que des États-nations ont imaginé leur historicité au prisme d’une sélection et d’un assemblage de textes, et qu’un discours de l’identité culturelle s’est organisé au sein d’une pratique de l’histoire littéraire, les écoles de médecine et les programmes en bioéthique convoquent des objets littéraires et participent de facto à une histoire de la littérarité3. Comment, cependant, penser les termes de cette participation et coexistence interfacultaire, en particulier dans la perspective d’un conflit posthistorique des [End Page 106] facultés dans l’Université de recherche ? Pour Bill Readings l’adjectif posthistorique vient décrire la marginalisation d’un projet universitaire :

[It] accounts for the fact that although the University continues to exist, we can no longer continue to understand it solely in terms of its relation to culture. Once transnational capitalism has eroded the meaning of culture, and once the institutional system begins to show itself capable of functioning without reference to that term, then the role of education cannot primarily be conceived in terms of cultural acquisition or cultural résistance

(Readings 119).

Il devient possible d’envisager, depuis cet angle, une généalogie de la chose disciplinaire des humanités médicales qui servira moins de critique à la façon dont sont comprises les humanités médicales à un moment donné, que pour ouvrir des perspectives, à la fois sur les enjeux culturels relatifs à l’historiographie des études littéraires et culturelles, en situant leur moment entre culture littéraire et culture de la vie, mais également sur la forme et sur les enjeux de ce qui est cultivé par une certaine recherche dite interdisciplinaire.

Les études littéraires et les études culturelles telles que les institutions d’enseignement supérieur et de recherche tendent à les d...

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 106-117
Launched on MUSE
2014-09-15
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.