Abstract

This essay examines how Canadian army officials revealed changing and often-competing notions of masculinity as they assembled an officer corps during the Second World War. It explores a wealth of primary sources to show how military officials returned repeatedly to representations of an army officer as a man. What kind of man? That question was difficult to answer. Army officials drew upon prevailing ideas of socialization theory to codify the manly traits they thought young men needed to be successful officers. Such innovations sought to ease the lingering tension between social privilege and merit as the measure of an army officer. Those tensions persisted, however, leaving thousands of young officers to negotiate often-competing forms of masculine practice. They borrowed from the masculine ideals of an older generation, but as the war progressed, these men drew upon a more sceptical, temperate, even anti-heroic persona that permitted them a surprising range of masculine behaviour.

Abstract

Cet article examine comment les responsables de l’armée canadienne ont présenté les notions changeantes et souvent contradictoires de la masculinité en constituant le corps d’officiers au cours de la Seconde Guerre mondiale. L’article se sert de plusieurs sources de première main pour montrer comment les cadres militaires ont mis l’accent de façon répétée sur l’officier mâle. Quelle était l’image de cet homme? Les cadres militaires ne pouvaient pas définir facilement cet officier. Ils ont pigé dans les concepts populaires de la théorie de la socialisation pour codifier les traits masculins qu’ils croyaient nécessaires pour qu’un jeune homme puisse devenir un bon officier. De telles mesures innovatrices cherchaient à apaiser les débats qui existaient encore entre les privilèges sociaux et le mérite pour déterminer la valeur des officiers de l’armée. Ces tensions ont persisté toutefois et ont forcé des milliers de jeunes officiers à négocier des formes souvent contradictoires de pratiques masculines. Ils se sont inspirés d’idéaux masculins personnifiés par une génération précédente mais la progression de la guerre leur a permis d’adopter une persona plus sceptique, tempérée et même anti-héroïque qui a ouvert la porte à une gamme surprenante de comportements masculins.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0251
Print ISSN
0021-9495
Pages
pp. 40-69
Launched on MUSE
2014-09-03
Open Access
No
Archive Status
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.