We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR
“We Are Forced to Declare War”: Linkages between the 1970 Abortion Caravan and Women’s Anti-Vietnam War Activism
Abstract

Abstract:

To date, studies of the Abortion Caravan have addressed it primarily within the context of the growth of women’s liberation. At the same time, while the contribution of women to the anti-Vietnam War effort in Canada has been gaining increased scholarly attention, no works have yet explored the links between women’s abortion rights activism and their anti-Vietnam activities. This article explores these linkages through the 1970 Abortion Caravan, using oral history interviews, movement and mainstream media coverage, and the archival files of the Vancouver Women’s Caucus. Connections can be found in the women’s adoption of a language of war, in tactics and strategies used by each movement’s activists, and in the conflict between their competing political interests. This broader contextualization helps to illuminate some of the complexities of women’s abortion rights activism.

Abstract:

Jusqu’à maintenant, les études qui ont été réalisées sur la Caravane de l’avortement l’ont surtout été dans l’optique du mouvement croissant de libération des femmes. Or, s’il est vrai que les spécialistes s’intéressent de plus en plus à la contribution des femmes au mouvement contre la guerre du Vietnam au Canada, aucun ne s’est encore penché sur les liens entre le militantisme pour le droit des femmes à l’avortement et les activités de ce mouvement contre la guerre du Vietnam. Le présent article explore ces liens dans la perspective de la Caravane de l’avortement de 1970 en s’appuyant sur des interviews d’histoire orale, la couverture réalisée par les médias des mouvements et par la presse grand public ainsi que les dossiers d’archives du Caucus des femmes de Vancouver. Ces liens se voient dans l’adoption par les femmes d’un discours de guerre, dans les tactiques et les stratégies des activistes de chaque mouvement et dans la divergence de leurs intérêts politiques. Cette mise en contexte plus vaste nous aide à mieux comprendre certaines des complexités du militantisme en faveur du droit des femmes à l’avortement.