We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR
Le mouvement étudiant américain et la contestation dans les années 1960. Incompatibilité et inspiration pour le mouvement étudiant québécois
Abstract

Abstract:

Le mouvement étudiant québécois durant les années 1960 s’inscrit dans un mouvement plus large qui a provoqué de grands bouleversements au sein des sociétés occidentales. D’abord perçu comme essentiellement corporatiste et isolé, le mouvement étudiant s’est peu à peu défini comme une organisation désirant mieux s’intégrer à la société en revendiquant de meilleures conditions d’étude pour ses membres tout en dénonçant la discrimination, l’impérialisme et les inégalités sociales. Pour certains chercheurs, le parcours du mouvement étudiant québécois a été influencé par le mouvement français, pour d’autres, par les ÉtatsUnis, tandis que d’autres encore soutiennent que le mouvement étudiant a élaboré un discours et une pratique bien à lui, en fonction de la singularité de sa situation en Amérique du Nord. Qu’en est-il exactement? Le présent article propose une analyse originale et documentée des relations qui se sont tissées durant les années 1960 entre l’Union générale des étudiants du Québec (UGEQ), d’une part, et les deux principales organisations américaines, soit la United States National Student Association (USNSA) et Students for a Democratic Society (SDS), d’autre part, afin de déterminer si le mouvement américain a influencé le discours et la pratique du mouvement québécois. Il en ressort que le mouvement étudiant américain n’a nullement influencé le mouvement québécois. Au contraire, ce sont essentiellement les thèmes de la contestation américaine qui ont alimenté le discours et la pratique du mouvement québécois vers ses objectifs bien personnels.

Abstract:

The Quebec student movement of the 1960s formed part of a broader movement that triggered upheaval within Western societies. Initially perceived as essentially corporate and isolated in nature, the student movement gradually defined itself as an organization that sought to integrate itself into society more effectively by demanding better educational conditions for its members and denouncing discrimination, imperialism, and social inequality. Some researchers perceive the development of the Quebec movement as being influenced by the French movement, others by the American movement, while still others argue that the Quebec movement developed its own distinct discourse and practices rooted in its unique situation within North America. Which perspective is accurate? This article puts forward an original and well-documented analysis of the ties that developed during the 1960s between the Union générale des étudiants du Québec (UGEQ) and its two major American counterparts, namely the United States National Student Association (USNSA) and the Students for a Democratic Society (SDS), to determine whether the American movement influenced the discourse and practices of the Quebec movement. The conclusion to emerge is that the American student movement in no way influenced the Quebec movement. On the contrary, the themes of the American protest essentially nurtured the discourse and practices of the Quebec movement toward its own, quite unique objectives.