Tai Chi’s Effects on Health-Related Fitness of Low-Income Older Adults
Abstract

On a démontré que le Tai Chi peut influer positivement sur la condition physique liée à la santé (CLPS) des participants âgés, en leur offrant un moyen d’accoître la force musculo-squelettique. L’objectif de cette étude était d’examiner les effets de l’intervention de Tai Chi sur la forme physique, et de découvrir si ethnies culturellement étrangères au Tai Chi constituaient un obstacle à la participation à un programme communautaire pour les aînés à faible revenu. Soixante-dix-huit aînés d’origine mixte (55 ans et plus), qui n’étaient pas culturellement affiliés au Tai Chi, ont été recrutés pour cette étude. Les mesures de la condition liée à la santé ont été prises avant et après un programme de Tai Chi d’une durée de 16 semaines, avec sept séances par semaine. Des améliorations significatives en résultaient dans l’aptitude supérieur et inférieur musculo-squelettique ainsi que dans la flexion partielle parmi ceux qui pratiquaient le Tai Chi. Ces résultats suggèrent que le Tai Chi peut être efficace pour améliorer la CLPS, et que les ethnies non pas liées culturellement au Tai Chi n’éprouviaent pas un obstacle à la participation d’un échantillon de population âgée à un niveau socio-économique faible.


pdf