In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

SCIENCES HUMAlNES 581 Graffigny. Entretemps, elle en aura genere un autre tout aussi honorable: mettre I'eau Ii. la bouche des chercheurs qui attendront desormais avec interet les derniers tomes de cette Correspondance de Madame de Gra!ftgny, et Ie texte complet des 1 500 lettres encore - partiellement - inedites. On sera en droit tout de meme de ressentir un certain malaise Ii. la lecture de certains extraits, sachant que Mme de Graffigny avait demande Ii. Devaux de trier les lettres qu'elle lui avaitenvoyees et de «briller les bn1lables»afin d'eviter, ecrivit-elle, (' que I'on barbouillat [slon buste de mille petits et glOs secrets qui ne doivent etre connus que de [lui]» (L. 236). (SWANN PARADIS) Maxime Prevost, Rictus romantiques. Politiques du n're chez Victor Hugo Montreal. Les Presses de l'Universite de Montreal, colI. Socius, 377 p., 29,95$ Maxime Prevost nous invite Ii. explorer un phenomene « obsedant » de I'reuvre de Hugo - celui du rire noir, pervers ou factice. Mais Prevost ne s'interesse pas seulement Ii. Hugo. Car Ie «rictus romantique » preoccupe«tout un sieele d'ecrivains» - de Scott ii Baudelaire. La gaiete perverse constitue Ie premier volet de son etude, avec comme deuxieme theme celui du rire force. Prevost considere les textes de Hugo comme son point de depart, et non pas Ie point d'arrivee. Son but est de partir d'une etude des details dans I'reuvre hugolienne pour arriver «Ii. la construction culturelle du romantisme litteraire». Cest un projet ambitieux, peut-etre trop. S'appuyant sur les travaux de Curtius, Auerbach, Friedrich et Jauss, Prevost « discute » avec les textes litteraires, qu'il per~oit comme des documents socioculturels. Selonlui, Ie recensementdes toporestla premiere etape d'une histoire de la culture. II considere Ie personnage romanesque comme une des manifestations les plus saillantes du tapas. La creation litteraire romantique passe d'abord par Ie choix d'un personnage I 'intrigue vient apres. L'reuvre de Hugo semble Ie lieu ideal pour I'etude de ceUe double thematique, car on y retrouve tous les genres (fiction, histoire, poesie), tous les champs intellectuels (fiction, histoire, critique, politique). En plus, la production de Hugo s'etale sur plus de cinq decennies, donc represente bien I'ensemble de la periode romantique. Prevost cherche it faire parler l'epoque en retra~ant des lignes entre I'reuvre de Hugo et celles de ses contemporains, Diclcens, Manzoni, Goethe, Tolsto1... Une hypothese de nature historique sous-tend sa reflexion : Hugo a commence it ecrire it propos du peuple pour ensuite ecrire pour Ie peuple. La gaiete perverse pourrait ainsi etre consideree comme lien entre Ie peuple, la bourgeoisie et I'aristocratie. Prevostaborde les textes de Hugoselon un planchronologique, divisant son livre en trois grandes parties: d'abord, I'reuvre du jeune homme (Han UNIVERSITY OF TORONTO QUARTERLY, VOLUME 73, NUMBER 1, WINTER 200)/4 582 LETTERS IN CANADA 2002 d'Islande, Notre-Dame de Paris, Le roi s'amuse), ensuite Ia periode intermediaire (Hugo academieien et pair de France) (Choses vues, Napoleon Ie petit, Histoire d'un crime), et enfin Ie Hugo de I'exil (La fin de Satan, William Shakespeare, Les miserables, L'homme qui rit). Chaque chapitre se concentre autour d'un ou plusieurs 'types' de personnages -Ie tyran, Ie soldat, Ie peuple; Ie for~at, Ia fille de joie, Ie gamin, Ie policier; Ie monstre et Ie bourreau. Malgre l'approche chronologique annoncee, Ie livre de Prevost abonde en digressions. Hugo est, certes, Ie maitre de Ia digression. Mais Ie Iecteur risque de se perdre dans ces 'constellations' apartir des textes de Hugo. Le premierchapitre, parexemple, commence par une description de Han d'Islande, que Prevost inscrit dans Ie contexte des romans historiques de Scott et de Maturin pour en faire ressortir «I'essence commune» - tout Ie programme de la litteraturehistorico-gothiqueetmelodramatique. lei on .aborde des auteurs commeSand,Lamartelliere,Guilbert-PixerecourtetSue dont la mission etait de denoncer Ie scandale de I'histoire. On revient ensuite aune description du monstre dans Han d'Islande, qui est situe par rapport aune autre constellation, celIe des monstres romanesques chez Shelley et Maturin. C'est ainsi qu'est presente I'ensemble du personnel romanesque de Hugo: Frollo par rapport...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 581-582
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.