In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

SCIENCES HUMAINES 577 premiersjets de Zilie (L. 887), qui deviendra, apres bien des remaniements, Ie celebre roman epistolaire les Lettres d'wle Nruvienne (1747). Si peu de nouveaux visages apparaissent dans les lettres de cette periode, on notera une jeune niece a la mode de Bretagne qui loge chez elle: C1aire-Ursule de Ligniville, sreur de la future Mme Helvetius (1751)Anne -Catherine de Ligniville, appelee Minette, dille adoptive» de Mme de Graffigny avec qui elle entretient une correspondance des janvier "745 (L. 793) avant de la rejoindre a Paris en 1746. II semble queMme de Graffigny ait eprouve nettement moins de sympathie pour Claire-Ursule que pour Anne-Catherine, assirnilant I'arrivee de la premiere a une vulgaire reception de «paquet du coche» (L. 844) identifie ad nauseam comme «un merdaillon» (L. 842). Par dela la richesse du contenu des lettres, par dela Ie caractere souvent anecdotique inherent a I'aspect intime de la relation entre Mme de Graffigny et Devaux, la portee de cette correspondance n'en est pas moins exceptionnelle , offrant a la fois un portraitsaisissant des conditions materielles de la vie d'une femme de la petite noblesse sans ressources, de meme qu'un compte rendu quotidien des developpements de la vie Iitteraire et theiltrale sous la Republique des Lettres, avec de nombreuses references aux ouvrages de Moliere, Voltaire, Marivaux, Fougeret de Montbron, Helvetius (Ie Genie), Maupertuis (la Puce), Crebillon fils (Ie Petit), Moncrif (Ia Cervelle), etc. Le tout, enrichi par la qualite de I'appareil critique, dont I'abondancedesannotations temoigned'unepratiquecourantequiconsistait a affubler les membres de la Republique des Lettres de sumoms obscurs servant it tromper censeurs ou espions qui auraient pu intercepter Ie courrier .En somme, voila uneautre editionexemplaire,aI'imagede I'entreprisemere de l'Universite de Toronto, sous la direction de David Smith, qUi s'affairea achever I'edition de la Correspondanee d'Heivetius. Si, comme dans toute entreprise de longue haleine, I'entree dans ce sixieme tome peut paraitre brusque pour un non-specialiste, un bref survol de la biogIaphie de Mme de Graffigny foumie dans Ie premier tome (p. xxv-xxxvii) suffit it combler les interstices qui auraient pu etre par ailleurs rebutants. Nous attendons avec interet Ie demier tome de cette Correspondanee de Madame de Graffigny, qui comportera, outre un index thematique cumulatif tres utile pour les dix-huitiemistes, la Iiste complete des corrections de I'ensemble de I'ouvrage... demier tome que constituera Ie quinzieme volume de la serie. (SWANN PARADIS ETTHlERRY BELLEGlliC) Graffigny, Fran",ise de Graffigny: choix de lellres. Edition presentee par English Showalter, avec la coli. de P. Arthur, P. Bouillaguett, j. A. Curtis, j. A. Dainard, M.-P. Ducretet-Powel, M. Filipiuk, E. A. Heinemann, C. Ionescu, N. R. Johnson, L. C. Kerslake, j. A. McEachern, C. Roulston, D. W. Smilh el D. Woody Oxford, The Vollaire Foundation, 2001, 301 p. UNIVERSITY OF TORONTO QUARTERLY, VOLUME 73, NUMBER 1, WINTER 200)/4 578 LETTERS IN CANADA 2002 Les responsables de la Correspondanee de Madame de Graffigny - edition savante entreprise en 1985 a l'Universite de Toronto sous la direction de]. A. Dainard, dont six volumes sur quinze prevus sont deja parus - ont prepare ce petit volume d'extraits choisis afin de «rendre accessible a un plus grand public une reuvre charmante et passionnante». Rappelons que l'imposante Correspondanee, qui comprend Ie texte entier de toutes les lettres qu'ont pu retrouver les editeurs, soit quelque 2 500 missives, si elle s'est revelee une source accessible aux chercheurs, demeurait relativement peu abordable pour Ie lecteur ordinaire. Cest dans cette optique qu'il convient de saluer ce Choix de lettres qui, bien qu'il represente moins de trois pour cent du texte complet, facilltera la diffusion d'un pan important de la vie sociale et litteraire du milieu du siecie des Lumieres, tout en offrant un regard intimiste sur la vie privee de cette femme hors du commWl. La breve introduction (p. 1-8) permettra de situer Ie non-sp,kialiste au creur de I'univers pittoresque de Fran~oise d'Happoncourt (1695-1758), devenue Mme de Graffigny apres un mariage catastrophique, alors qu'elle avait seize ans (1712). En ces quelques pages seront resumees les...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 577-581
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.