In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

528 LE'ITRES CANADIENNES 2002 temationale pour se prendre en main et effectuer un virage inclispensable, apte it former les esprits. Soulignons, pour finir, I'interessant dossier qui suit les textes et, it detaut d'une bibliographie un peu plus detaillee, des extraits de la critique du temps. ••• Les trois ouvrages que j'ai eu I'occasion d'analyser devraient contribuer it redorer Ie blason de la litterature essayistique du XIX' silkle, trop souvent victime de mauvaises interpretations, surtout quand la critique n'etait pas it meme de lire des textes enfouis dans des joumaux intimes ou dans des periodiques et qui dorenavant font partie integrante du patrimoine litteraire du Quebec et lui redonnent une juste place. (GILLES DORION) Louis-Antoine Dessaulles, Discours sur la tolerance suivi du Memoire de l'ev€que Bourget. Presentation et notes par Adrien Theriot Montreal, XYZ editeur, colI. Documents, 103 p., 20$ Notre regrette collegue Adrien Therio, decede Ie 24 juillet 2003, nous avait donne en 1998 une Anthologie des mandements des tv'ques du Quebec et en 2000 un ouvragequasi definitifsur Ie cas de Joseph Guibord, imprimeurde I'lnstitut canadien de Montreal. Jl revient ala charge en 2002 avec une edition annotee d'un discours de Louis-Antoine Dessaulles, I'un des principaux membres de I'Institut. Danssa presentationminutieuse etinstructive,Therio resumela carriere inegale de Dessaulles. Ne en 1818 aSaint-Hyacinthe, ce neveu du grand Papineau et futur seigneur fait ses etudes au college de sa ville natale et au Petit Seminaire de Montreal avant d'accompagner des membres de la famille Papineau en France en 1839. Cest dans la metropole qu'il fait la decouverte de I'ouvrage fracassant de Felicite de La Mennais, Affaires de Rome, qui denon~ait l'activite politique de la papaute sous Gregoire XVI. Revenu au pays, Ie jeune seigneur se lance dans les affaires et se porte candidat aux elections de 1844, mais sans succes. Elu maire de SaintHyacinthe en 1849, il affiche des convictions annexionnistes et attire l'attention par ses conferences et par sa collaboration aux journaux de combat L'Avenir et Le Pays. Membre actif de I'lnstitut canaclien de Montreal des 1855 et son president atrois reprises, Dessaulles devient rapidement Ie chef de la resistance offerte 11 Mgr Ignace Bourget, eveque ultramontain de Montreal et ennemi jure de l'Institut. Le discours sans titre que Dessaulles prononce devant les membres de I'lnstitut Ie 17 decembre 1868 irrite I'eveque 11 tel point que Ie prelat envoie I'Annuaire qui Ie contenait it Rome, ou la Sainte Congregation de I'Inquisition generale Ie met aI'Index au mois de juillet 1869. Cest ce texte peu UNIVERSITY OF TORONTO QUARTERLY, VOLUME 73, NUMBER 1, WINTER 200)/4 SCIllNCES HUMAlNES 529 connu que Therio reproduit, en I'accompagnant des notes de Dessaulles et en Ie faisant suivre du grand memoire explicatif de Mgr Bourget. nfaut dire que les notes de Dessaulles n'expliquent pas grand'chose et que Ie presentateurlui-memenouslaisse parfoissurnotre soif. Quiconnalt aujourd'hui les eveques Duchatel et du Bellai, Mgr Creur ou Mgr Maret? Le lecteur modeme est-il au courant du scandale de «I'influence indue »? Le texte de Dessaulles fourmiJle d'allusions de toutes sortes, souvent ironiques ou malicieuses, qui exigeraient quelques mots de commentaire. Et quelles sont les sources litteraires de Dessaulles, ce liseur infatigable? n y a plus d'un demi-siecJe, I'historien Marcel Trudel, dans une grande these imprimee sur I'influence de Voltaire au Canada, crut reconnaitre dans Ie patriarche de Ferney «Ie maitre de Dessaulles», affirmation qu'il faudrait peut-etre reexaminer de nos jours. En depit de ces omissions, il faut savoir gre a Adrien Therio de nous avoir fait connaitre un texte essentiel de I'histoire intellectuelle du Quebec. Regrettons seulement que la longue et belle carriere de ce chercheur infatigable se soit fermee sans qu'il ait pu realiser les nombreux projets qu'il avait en tete. (DAVIDM. HAYNE) Emile J. Talbot, Rending Nelligan Montreal et Kingston, McGill-Queen's University Press, X-222 p., 65$ Tout n'a-t-il pas deja ete dit sur Nelligan et son reuvre poetique? Cet important ouvrage d'Emile J. Talbot, premier en...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 528-529
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.