In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

SCIENCES HUMAINES 501 et l'errance identitaire ne sont pas, par exemple, elrangeres aux reuvres traitant d'une conception postmodeme de I'Amerique du Nord. Si nous avons repris cette «cartographie», c'est qu'elle defait, en quelque sorte, les frontieres geographiques qui divisent Ie territoire nord-americain. Preuve que si les frontieres refusent de s'abolir totalement, elles n'en demeurent pas moinsflottanles, enconstante mutationselonles differentes preoccupations sociales, culturelles, economiques et politiques qui les detinissent. (JIMMY lHIBEAULT) Regards croises sur Ie metissage, 5.1a dir. de Laurier Turgeon Quebec, Les Presses de l'Universite Laval, CELAT, coll.lntercultures, 233 p. Metissage, hybridite, heterogeneite : des termes qui sont bien en vogue actuellement, que ce soit dans des discours de culture populaire ou de culture plus elitiste, historique ou contemporaine, scientifique ou non. Le metissage estservi atoutes les sauces, ce qui esten soi, peut-elre, une fa,on de concevoirIe metissage, quoiqueIeflou qui entoure I'usage de ces termes ne rende pas toujours service. Or, I'ouvrage que nous presente Laurier Turgeon, reunissant neuf articles en plus d'une introduction substantielle, est important car, d'abord, il pousse la reflexion afin de remetlre en question ces termes en tentant de mieux les cerner; ensuite, il rappelle - ce qu'on a peut-etre tendance aoublier lorsqu'un conceptest it la mode - que Ie metissage n'est pas un phenomene particulierement nouveau. Au contraire, et c'est ce que nous montre bien clairement I'envergure des articles contenus dans ce volume, Ie metissage est un phenomene qui fascine non seulement les chercheurs qui se penchent sur des aspects culturels contemporains, mais aussi ceux dont Ie regard se tourne un peu plus loin dans Ie passe, soit Ie premier Age du fer (la contribution de Michael Dietler) ou encore, Ie XVI" siecle mexicain (Samuel Kinser), entre autres. En outre, il ne s'agit pas seulement de presenter des « regards croises » d'historiens, de litteraires, d'ethnologues, d'archeologues, de philosophes etde museologues, mais desoulignercommentdes approches interdisciplinaires au sein des etudes individuelles peuvent donner lieu it des travaux fort originaux et enrichissants. On parle beaucoup, justement, d'etudes pluridisciplinaires ces temps-ci, mais souvent il s'agit plutotd'un agencement lineaire d'etudes provenant de diverses disciplines, sans qu'il y ait de veritable croisemenl entre elles. Bref, cet ouvrage collectif contribue non seulement it nous eclairer quant aux reflexions sur Ie metissage, en tMorique (dans la premiere section intitulee «Les discours du metissage»), et en pratique (<< Les pratiques du metissage »), mais il est manifestement lui-merne reuvre melisse, et ee, aplusieurs niveaux. UNIVERSITY OF TORONTO QUARTERLY, VOLUME 73, NUMBER 1, WINTER 200) / 4 502 LE'ITRES CANADIENNES 2002 L'approche que Laurier Turgeon et Anne-Helene Kerbiriou, membres du Centre interuniversitaire d'etudes sur les lettres,les arts et les traditions (CELAT) de l'Universite Laval, privilegientdans leur introduction releve des etudes sur Ie colonialisme et Ie postcolonialisme. Cela n'est pas etonnant en soi lorsque I'on considere que Ie phenomene sociocultureldu metissage, dans ses interpretations positives ou negatives, valorisees ou minees, elogieuses ou discreditees, a ete adopte par de nombreux tMoriciens du postcolonialisme tels que HomiBhabha,Jean Bernabe,PatrickChamoiseau, Raphael Confiant et Edouard Glissant entre autres. L'introduction est particulierement elaboree dans sa discussion sur les concepts operatoires qui regissent Ie volume et constitue en elle-meme une excellente contribution qui ne se limite pas aune simple presentation des differents chapitres. La premiere partie du livre, qui se veut plutot theorique, comprend des articles de Hans-Jiirgen Liisebrink, Pierre Ouellet,Simon Harel, Alexandru Jing et Alexis Nouss. Le processus du metissage relativement recent est analyse dans I'article de Liisebrink qui montre comment les ecrivains de I'Afrique de 1'00est francophone se sont d'abord approprie la langue, les discours, la culture du pouvoir colonialiste fran~ais, avant de les contester et de les rejeter, pour eventuellement decouvrir et valoriser les dimensions interculturelles qui font partie integrante de leur culture actuelle. Or, dans deux des articles ulterieurs, ceux de Pierre Ouellet et d'Alexis Nouss, cette maniere d'envisager la notion de metissage est remise en question. Ouellet avoue se mefier d'une identite ou « la difference originaire s'homogeneise» et il privilegie plutot I'esthesie migrante ou la sensibilite migratoire, ou les differences ala source sont entretenues meme si elles forment un tout. Adoptant une philosophie semblable, Nouss affirme que les «composantes du metissage gardent leur integrite». Par Ie biais de concepts cles tels que I'ambivalence, par opposition aI'ambigulte, cet auteur (avec Fran~ois Laplantine) d'un petit ouvrage intitule Le metissage (Paris, Flammarion, 1997)examinelesenjeux du metissage en tant que «pensee du mouvemen\» entrainant une epistemologie et une ethique particulieres. Quant ala deuxieme partie, sur les pratiques du metissage, signalons a nouveau la variete des approches et des objets d'etudes que i'on y decouvre. Samuel Kinser examine les origines d'une fete annuelle, au centre-ouest du Mexique, de los tastoanes, qui celebre ala fois, paradoxalement , la resistance des autochtones face aI'envahissement des colonialistes espagnols et leur defaite. nest tres interessant de lire les articles d'Alexandra van Dongen et de Michael Dietler I'un apres I'autre, car ils nous presentent deux perspectives sur la recherche, i'interpretation et I'exposition de la culture materielle, quoique apartir de points de depart tres differents. Van Dongen examine comment la maniere d'exposer des objets, notamment la poterie marocaine dans un musee, influence I'interpretation UNIVBRSITY OF TORONTO QUARTERLY, VOLUME 73, NUMBER 1, WINTER 200) / 4 SCIENCES HUMAINES 503 et que celle-ci s'integre, a son tour, a I'histoire de ces objets. Pour sa part, Dietler, dans un article particulierement riche, faisant appel adiverses disciplines, propose une explication du colonialisme par Ie biais de I'archeologie en discutant des trouvailles d'objets provenant de la France mediterraneenne a I'Age du fer (VII' au v' siecles avant J.-c.). Dans I'article qui clot Ie volume, Laurier Turgeon presente ses recherches portantsurles restaurants ethniques aQuebec, article fort original qui dresse un parallele entre les relations de voyages colonialistes et I'experience des amateurs de cuisines «exotiques», suggerant que les Quebecois« de souche » adoptent rapidement des attitudes rappelant celles du colonialiste. Heureusement pour nous que c'est Ie demier article de ce volume, qui invite Ie lecteur adecouvrir ou approfondir ses reflexions sur Ie metissage a travers ces etudes veritablement interdisciplinaires, car il nous a mis I'eau a la bouche en evoquant les restaurants de Quebec. (CATHERINE KHORDOC) Des identiUs en mutation: de l'Ancien au Nouveau Monde, s.la dir. de Danielle Forget et France Martineau Ottawa, Editions David, '9' p., 18$ Lorsqu'on evoque les notions d'exil, de migration, de choe de cultures, comme on Ie fait bien souvent ces temps-ci, ce sont les phenomenes relativement recents qui viennent sans doute d'abord a I'esprit, compte tenu de I'omnipresence des references au postcolonialisme, a l'ecriture migrante et au multiculturalisme. Mais n'oublions pas que si ces termes sont a la mode actuellement, les phenomenes, eux, ne sont pas des nouveautes issues du xx' siecle, bienau contraire. Dansce recueil d'articles, ils'agitjustementd'etudier etd'analyser des recits de voyage etdes lettres, ecrits par des voyageurs ou des inunigrants arrivant au Nouveau Monde entre Ie xVII' et Ie XIX' siecle (bien qu'il y ait aussi quelques exemples de voyages dans Ie sens contraire. La visee des six articles rennis dans ce volume est d'examinerla position identitaire qui se degage atravers les lettres, les recits de voyage et autres ecrits du corpus. Ce qui fait son originalite, c'est que la plupart des etudes sont basees sur des ecrits non pas de grands explorateurs ou de missionnaires deja bien connus mais, comme Ie soulignent Danielle Forget et France Martineau dans leur introduction, de «colons, des inunigres de peu d'education ou ayant peu de poids politique». Les articles nous font ainsi connaitre les impressions, les habitudes, les nostalgies de Monsieur et Madame Tout-Ie-monde, qui sedistinguentneanmoins par Ie fait qu'ils ont voyage ou inunigre au Nouveau Monde anne epoque ou cela etait bien moins evident que ce ne I'est aujourd'hui. Que ce soit du point de vue du UNIVERSITY OF TORONTO QUARTERLY, VOLUME 73, NUMBER 1, WINTER 2003 / 4 ...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 501-503
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.