In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

422 lettres canadiennes 2002 university of toronto quarterly, volume 73, number 1, winter 2003/4 Poésie 2001 ROGER CHAMBERLAND H La poésie a bien franchi le cap du XXI e siècle, même si elle semble avoir perdu des lecteurs en cours de route, si l=on en juge par les tirages de plus en plus réduits. En revanche, un nouveau type d=édition en poésie commence à prendre de la force et présente un intérêt certain : quelques éditeurs offrent en effet un cédérom multimédia en complément au recueil publié sous forme traditionnelle. Une telle innovation, outre la publication en ligne de recueils dont nous ne parlerons pas ici, témoigne de la transformation qui s=opère présentement et qui semble vouloir rendre le livre caduc, du moins tel que nous le connaissons actuellement. Devons-nous continuer de penser que le recueil de poésie est voué à la disparition à plus ou moins long terme, remplacé par le livre électronique et le cédérom multimédia qui offrent de nouvelles dimensions au Livre dont rêvait Mallarmé ? En fait, la question se pose moins de savoir ce que deviendra le livre de poésie que de se demander s=il restera suffisamment de lecteurs de poésie pour continuer à pouvoir faire vivre le milieu. À l=heure actuelle, la production continue d=être abondante et nous avons cru bon, cette fois-ci, d=exercer une discrimination encore plus serrée des recueils afin de mieux rendre compte de ceux qui nous paraissent se démarquer. Le prix du Gouverneur général du Canada, l=un des plus convoités, a couronné le recueil du Franco-Ontarien Robert Dickson, Humains paysages en temps de paix relative (Prise de parole). Dans ce recueil qui allie la densité d=une réflexion sur le sens de l=existence et la légèreté d=une méditation sur le quotidien, le poète donne la mesure de ses états d=âme et de ses émotions. Le ton y est volontairement simple et les images collent à l=évidence du propos. Pour cet ancien parolier du défunt groupe Cano, la poésie doit chercher à rendre compte du réel et de ce qui le traverse dans sa complexité. Le vouloir-vivre reste sans doute l=impératif de première ligne, ce avec quoi le poète doit composer. L=un des événements marquants de l=année 2001 est sans aucun doute la parution de la rétrospective de Gérald Godin, Ils ne demandaient qu=à brûler (l=Hexagone), une édition augmentée d=une précédente collection de textes établie par André Gervais. Connaissant la minutie et la rigueur de Gervais, on ne pouvait s=attendre qu=à une publication de haut calibre, préparée avec le plus grand soin. Fort d=une préface de Réjean Ducharme, qui se présente plus comme un hommage qu=autre chose, ce fort volume de près de 570 pages représente la somme des poèmes publiés du vivant de l=auteur, mis à part * Les Botterlots + dont s=était chargé Gervais en 1994, peu avant le décès de Godin. Nous parcourons plus de trente ans de poésie xxxxx H Roger Chamberland est décédé accidentellement en juin 2003. poésie 2001 423 university of toronto quarterly, volume 73, number 1, winter 2003/4 et surtout nous traversons les divers moments qui ont marqué la poésie québécoise. Des célèbres * Cantouques +, écrits dans les années 1960, jusqu=aux poèmes des * Botterlots +, la poésie de Gérald Godin garde toute son actualité et témoigne d=un parcours exemplaire dans ce siècle. Ce défenseur des gagne-petit, de ces ouvriers exploités qui ont bâti le Québec, a su trouver le ton juste et la parole revendicatrice pour rendre compte de leur vie de petite misère. Même durant ces années où il a siégé comme député et ministre au sein du gouvernement du Parti québécois...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 422-439
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.