In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

336 LETTERS IN CANADA '979 commitment to the League of Nations, which he sees as a 'holy instrument '; a minor character speaks of attaining the 'union of the heavenly and earthly cities, a double Jerusalem'; and Hood shows little in the novel that would stand in the way of the realization of this dream. The life he presents is essentially placid, peaceful, rational, and the demonic forces that are so central to Mann's work (and to his portrayal of life just before the 1920S) are worlds away. The disharmonious notes in Hood's novel are few and far between (the glimpse of Isabelle, a death in the Winnipeg strike). Late in the novel, however, one of the characters speaks of his fear of the forces of unreason that are about to break in upon the world; whether Hood is capable of taking account of these forces in future volumes of this series remains to be seen. Romans, recits et contes LISE GAUVIN Les maisons d'edition et la fiction au Quebec Les maisons d'edition, au Quebec, ont une duree de vie assez limitee. Elles naissent et meurent a peu pres a la meme fn'quence que les revues litteraires, dont les qualites ephemeres sont bien connues. A quelques exceptions pres, evidemment. Les revues ont toutefois Ie privilege sur les maisons d'edition de jouir d'une visibilite plus grande: leur travail reposant en grande partie sur la collaboration d'une equipe, il est plus aisement identifiable, reperable. Si I'on connalt Ie profil et I'orientation de La Nouvelle Barre du jour, de Libertf, d'Estuaire ou de Possibles, il est plus difficile de determiner la politique d'editions de plusieurs maisons quebecoises. La plupart du temps d'ailleurs, l'editeur se cache sous la pile rassurante des ouvrages deja publies et se contente d'affirmer, lorsqu'on l'interroge, qu'il ne cessera de s'interesser aux 'livres de qualite.' Pourtant eet editeur diseret, souvent anonyme ou collectif (au niveau de 1a prise de decision tout au moins) a une influence enorme sur la vie culturelle. Non seulement est-il I'intermediaire essentiel entre l'auteur et Ie public, rnais il est Ie premier leeteur de I'ceuvre, Ie premier public, et meme Ie seul, a part Ie cercle restreint des amis, a dialoguer directement avec l'ecrivain. Cette lourde tache, des evenements nkents l'ont mis en evidence. Un romancier, Jean-Marie Poupart, a raconte en details, dans une lettre qu'a diffusee I'Union des eerivains, ses tribulations avec un editeur qui, semble-t-il, laisse clairement voir ases auteurs la situation de dependance dans laquelle ils se trouvent. D'autres eerivains envoient a leurs editeurs des lettres qui ressemblent it des ultimatums . Pour sa part, l'Union des eerivains quebecois entreprend elle- .KUMAN:'~ .K.t.UU:i l!T CONTES 337 meme une action pour negocier, avec les editeurs, un accord apropos d'un contrat-type. La question de la relation auteur-editeur est maintenant sur la place publique. Aussi, au lieu de considerer cette annee la production romanesque comme une emergence plus ou mains spontanee de quelques ecrivains de talent, c'est dans Ie contexte des maisons d'edition que j'ai choisi de l'envisager. A partir d'un certain nombre de livres publies en un an, peut-on degager chez celles-ci des constantes significatives? Disons tout de suite que trois maisons se distinguent, tant du point de vue du nombre que de la qualite des livres publies: Le Biocreux, Lemeac et VLB editeur. Le Biocreux, la toute derniere des maisons d'edition, s'est specialisee jusqu'a maintenant dans Ie recit. Fondee par des ecrivains dont les manuscrits avaient ete acceptes par les Editions Parti pris mais n'avaient pu etre publies pour des raisons financieres, ceUe maison, dirigee par Paul Pare et Suzanne Jacob, a reussi afaire paraitre neuf livres en un an. Son titre se veut synonyme d'une ecriture vivante OU I'accent est mis sur la relation auteurllecteur: 'Le biocreux~ ecrivent les responsables, c'est une forme nourissante aide nnterieur de laquelle I'individu se cree, se re-cree, est cree. C'est la forme/lieu...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 336-347
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.