In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

HUMANITIES 46} lancer dans une etude de la zone obscure des influences et son objectifpleinement atteint du Teste - est de reconstituer un certain contexte artistico-litteraire, l'histoire des contacts, des liens professionnels, des expositions, des cornptes rendus, des hostilites, des signatures de manifestes, des fe-formulations de rnanifestes, des contre-manifestes. Le point de vue diachronique de Surrealisme, qui opere apartir d'une dialectique centree sur l'etablissement des faits, produit d'excellents resultats. L'etude des antecedents, c'est a dire de toute la production litteraire et artistique des annees 1837- 1937, nous donne une solide base de connaissances. L'influence et la primaute de la peinture sur la poesie entre 1937 et 1947 sont egalement bien illustrees. L'examen attentif des successeurs du surrealisme quebecois (Straram, Peloquin, Vanier) boucle brillamment cette etude en donnant au lecteur un sens de continuite et de prolongement critique. Mais, parallelement, Bourassa utilise un autre point de vue, synchronique cette fois, qui vise a examiner les textes sous un angle stylistique et forme!' Ses analyses et cornrnentaires sont toujours justes et pertinents mais les liens entre les deux approches methodologiques sont mal etablis. Une division plus claire de cet ouvrage en deux volets (histoire artistico-litteraire/analyse stylistique) ou meme une introduction specifiant la portee et les limites de chacune des deux methodes employees aurait pu pallier acette faiblesse. II nous est peut-etre permis d'esperer que I'analyse synchronique dont l'auteuI n'aiait ici qu'un usage episodique et mal defini sera Ie point de depart d'un deuxieme livre. Surreaiisme demeurera en tout cas dans les annales de la critique comme un monument irrempla~able . (CAROLINE A. BAYARD) Denis Bouchard. Ulle lecture diAnne Hebert: Ia recherche d'Ulif mythologie Cahiers du Quebec, collection 'Litterature.' Hurtubise HMH . 242 eet ouvrage interessant reprend, avec quelques remaniements, quatre articles deja parus dans des revues, et comporte egalement plusieurs nouveaux chapitres. Divise en quatre parties, ce livre cherche a'penetrer Ie C(Eur meme' (p 8) de 1'(Euvre hebertienne en privilegiant deux voies d'acces vers cette ceuvre: Ie poeme 'Le Tombeau des rois,' dont une exegese detaillee forme la deuxieme partie du volume, et Les Enfants du sabbat, objet principal de la quatrieme partie, roman considere ici comme temoignant d'un important renouvellement de 1 '(Euvre hebertienne, renouvellement par Ie biais du rire. L'on se demandera, sans doute, si Ie monde de la cabane dans ce roman est vraiment aussi joyeux - du moins pour les deux enfants - que l'affirme parfois I'auteur (p 168), et si la 464 LETTERS IN CANADA 1977 demiere page du fecit naus fait vraiment assister aune authentigue liberation (p 181); il n'en demeure pas moins que l'etude de ce roman, peu analyse jusqu'ici, constitue un reel apport. L'auteur affirme a maintes reprises sa vision de l'ceuvre etudiee: d'etroits liens relieraient l'reuvre hebertienne a la societe quebecoise, celle-Ia etant Ie reflet des grands mythes de celle-ci. Cette relation de symbiose, que Bouchard affinne de fa~on convaincante, lui permet de voir dans I'oeuvre hebertienne une 'geographie des mythes quebecois' (p 191, n 8), dont Ie principal serait la 'dualit.;' (p 8). Cette 'ecriture mythologique' permettrait au lecteur quebecois un certain exorcisme (p 182), et la decouverte de soi (p 7). L'approche critique, plus difficile a cerner, semble parfois, de par l'affinnation des liens entre I'oeuvre hebertienne et les mythes de la societe quebecoise, se rapprocher d'une certaine socio-critique; ad'autres moments, Bouchard semble faire appel a des notions de psychanalyse. L'interessante exegese du 'Tombeau des rois: qui ne manque pas d'offrir des eclaircissements seduisants, cede parfois trop aux 'meandres subjectifs' (p 102). La reprise d'articles publies anterieurement semble avoir entraine, outre plusieurs repetitions, un certain manque d'unite, surtout au niveau de I'approche critique. Si la vision de I'oeuvre est claire et constante, I'on aurait aime que Bouchard definisse, de maniere rigoureuse, ses presupposes theoriques, sa methode critique. Ce livre insiste avec raison sur les dimensions dramatique, allegorique, et mythologique de I'oeuvre hebertienne. Encore un apport est l'accent mis SUT l...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 463-465
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.