We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR
Elephants, Alexander and the Indian Campaign
Abstract

Abstract:

References to elephants captured by Alexander up until the battle of the Hydaspes (326 bc ) are awkward to explain, especially given that the beasts, according to the surviving accounts, filled the Macedonian and allied troops with terror in the same engagement. This is problematic if Alexander’s men had already encountered elephants, even if not in the context of a pitched battle. Moreover, analysis of the evidence suggests that Alexander, far from despising elephants, as our sources, and Curtius Rufus in particular, contend, regarded their possession as both politically and militarily important, and decided to incorporate the animals into the Macedonian army on this basis.

Résumé:

Les références aux éléphants capturés par Alexandre avant la bataille de l’Hydaspe (326 avant J. C.) sont difficiles à expliquer, d’autant plus que, selon les récits disponibles, les bêtes remplirent de terreur Macédoniens et troupes alliées au cours de ce même affrontement. Cela pose problème si les hommes d’Alexandre avaient déjà rencontré des éléphants, fût-ce dans un contexte autre que celui d’une bataille rangée. De plus, l’analyse des témoignages suggère que, loin de mépriser les éléphants, comme le prétendent nos sources, et en particulier Quinte-Curce, Alexandre considérait leur possession comme importante d’un point de vue à la fois politique et militaire, et décida de ce fait d’incorporer ces animaux dans l’armée macédonienne.