We cannot verify your location
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR
Préface
In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

De ma place dans une institution où les études de la femme ont été éliminées il y a quelques années, en partie parce qu'elles n'étaient plus nécessaires (!), et dans mon rôle de citoyenne américaine où je vois deux hommes assez aisés se disputer la direction du pays et discuter des besoins et des droits de la femme, je me vois poussée à souligner la contradiction cachée derrière ces deux remarques, et à attirer votre attention sur le fait que la lutte continue ! Toutefois, je ne vais pas me servir de ces lignes pour déplorer une situation que nous ne connaissons que trop bien, je vais plutôt vous demander de m'aider à encourager les générations futures par ce que nous avons accompli et ce que nous continuons à accomplir.

Grâce aux efforts de Catherine Montfort, ancienne présidente de notre association et ancienne responsable de notre revue, cette dernière aura une diffusion bien plus grande que par le passé, étant maintenant intégrée au Project Muse, et consultable en quelques cliques à partir du site muse.jhu.edu. Pour l'instant, ce numéro et celui de l'année dernière sont les seuls qui y sont archivés, mais les numéros passés ne tarderont pas à y prendre leur place aussi, ainsi que tous nos numéros à venir. A l'instar de cet événement qui donnera un plus grand profil à notre association, et à notre travail, je vous invite de me faire part d'autres événements ou personnes qui ont marqué l'histoire de notre revue, qui fêtera ses 20 ans l'année prochaine. Je compte compiler toutes les informations partagées dans la préface du 20e numéro, celui de 2013. C'est ainsi, en nous rappelant nos réussites ainsi que nos bonheurs, que nous nous donnerons le courage de continuer et que nous continuerons à montrer le chemin aux autres. Vous n'avez qu'à me contacter à dcorneli@uoguelph.ca, et je me charge du reste ! Au plaisir de vous lire !

Le numéro des Women in French Studies que vous avez actuellement entre les mains est inhabituel car ses articles portent tous sur le vingtième siècle, chose qui n'est pas arrivée depuis mon association avec la revue il y a quelques années quand il était encore sous la direction de Frédérique Chevillot. Néanmoins, s'il manque exceptionnellement de diversité chronologique, (si on peut imaginer qu'un numéro qui traite de Colette et de Nothomb, en passant par Cixous peut manquer de diversité !) il en propose une autre qui relève de la géographie car deux des articles proposent une analyse d'œuvres canadiennes, l'une écrite par une femme, l'autre traitant le rôle des femmes lors de la révolution tranquille.

En vous remerciant tous et toutes de votre fidélité à ainsi que de votre soutien de WIF Studies, je vous souhaite une bonne lecture, et vous encourage à soumettre et vos articles, et vos souvenirs des vingt premières années de la revue ! [End Page 8]

Dawn M. Cornelio
University of Guelph
...