Immigration and National Identity in Obama's America: The Expansion of Culture-War Politics
Abstract

Abstract:

The culture-war issues salient in US politics in the 1990s and early 2000s were typified by debates over the legality and morality of abortion and same-sex marriage. Immigration, in contrast, has been an intermittent issue, not as polarized as many others. That changed with the candidacy and then election of Barack Obama to the presidency. While anti-abortion and "pro-family" activism has continued, there is a new public focus on a vision of "America" that depends upon a conflation of race, religion, and national identity. This has helped transform immigration into a highly charged, highly polarized culture-war-style issue and has facilitated the lasting resonance of the construction of Obama as Muslim, as born in Kenya, as not a citizen, and as both a socialist and a fascist simultaneously. Drawing on popular media discourse and material from Tea Party and immigration reform web sites, I explore the construction of American national identity in terms of its ethno-cultural articulations.

Résumé:

Les débats sur la légalité et la moralité de l'avortement et des mariages entre personnes du même sexe ont été des exemples typiques des « guerres de culture » fondamentales en politique américaine au cours des années 1990 et au début des années 2000. L'immgration quant à elle a été une question intermittente, moins polarisée que de nombreuses autres problématiques. Ceci a changé avec la candidature et l'élection de Barack Obama en tant que Président. Bien que l'activisme anti-avortement et « pro-famille » ait continué, l'attention du public se concentre maintenant sur une vision de « l'Amérique » qui dépend d'une combinaison de la race, de la religion et de l'identité nationale. Ceci a aidé à transformer l'immigration en « guerre de culture » très tendue et très polarisée et à faciliter la construction, qui perdure, d'Obama en tant que musulman, natif du Kenya, non-citoyen, socialiste et fasciste. L'auteur s'inspire du discours populaire des médias ainsi que du matériel recueilli du Tea Party et de sites Web sur la réforme de l'immigration pour explorer la construction de l'identité nationale américaine en matière d'expression ethnoculturelle.